ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 10,84
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Refuges de montagne [Relié]

Sylvain Jouty

Prix : EUR 35,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 1 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 10,84
Vendez Refuges de montagne contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 10,84, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

6 novembre 2013 MONTAGNE
Les refuges alpins sont les temples sacrés des altitudes. Ils offrent un gîte bien mérité, parfois un couvert, comme une récompense à l effort de marche. Destinés à l origine à isoler l alpiniste du froid sans autre souci de confort, ces lieux affichent aujourd hui une grande hétérogénéité. Tantôt perchés sur de vertigineuses arêtes, tantôt lovés au creux de vallées verdoyantes, les refuges incarnent un fondement de l expérience montagnarde.
S emparant ici d un sujet inédit, Sylvain Jouty nous invite à la contemplation à travers une balade photographique au fil des vallées et des massifs transalpins. Mais l auteur prend le temps de s arrêter sur plusieurs points clés de la culture des refuges, évoquant leur histoire, les règles élémentaires de vie et retraçant l évolution de leurs architectures. Il se penche également sur le métier de gardien, les refuges royaux, les bivouacs ou encore sur les techniques d approvisionnement.
Cet ouvrage saura toucher les amoureux de la montagne, des randonneurs aux alpinistes les plus chevronnés. Des modestes cabanes en tôle aux somptueux chalets de bois, des Alpes maritimes au Tyrol autrichien, des cimes hivernales aux vallons estivaux, une certaine idée de liberté est ici magnifiée.

Sylvain Jouty, né en 1949, a longtemps été rédacteur en chef du magazine Alpinisme et randonnée. Il a écrit de nombreux ouvrages et articles sur l histoire de la montagne dont, aux Éditions Hoëbeke, Alpinistes extraordinaires et Glaciers mémoire de la planète (avec le glaciologue Sylvain Coutterand), qui lui ont valu de recevoir en 2012 le prix international King Albert One Mountain Award. Ayant par ailleurs publié une dizaine de romans et de recueils de nouvelles, principalement chez Fayard, il a été récompensé du grand prix SGDL de la nouvelle (1997) et du prix Renaissance de la nouvelle (2000).

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Refuges de montagne + 342 heures dans les Grandes Jorasses
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

L'histoire des refuges

Les premiers ancêtres des refuges alpestres sont les hospices que, dès le haut Moyen Âge, les moines installèrent au sommet des principaux cols afin de permettre aux voyageurs de franchir les Alpes en toute saison : le plus célèbre d'entre eux est celui du Grand Saint-Bernard, construit vers 1050 par saint Bernard d'Aoste, longtemps considéré comme la plus haute habitation des Alpes. Les moines non seulement offraient le gîte et le couvert, mais portaient aussi secours aux voyageurs, fonctions qui sont toujours celles des refuges modernes. Toutefois, ces premiers hébergements d'altitude n'avaient pas pour but de donner accès à la haute montagne, mais plutôt de la franchir dans les meilleures conditions possibles.
À la fin du XVIIIe siècle, alors que le goût de la montagne se développait rapidement, le spectacle de la Mer de glace était le plus apprécié et, pour qui voulait monter plus haut, n'existait encore qu'un abri de berger rudimentaire, aménagé sous le surplomb d'un bloc erratique et surnommé, par dérision, le château du Montenvers. En 1779, l'Anglais Charles Blair fit construire à ses frais la «cabane de Blair», que visitèrent des voyageurs illustres, tels que Goethe. L'humble construction fut remplacée en 1795 par le temple de la Nature - autre dénomination pompeuse ! -, édifié grâce au Genevois Marc-Théodore Bourrit, infatigable promoteur du tourisme alpestre alors naissant, afin d'offrir aux voyageurs un «asile assuré» ; on y trouvait déjà des hamacs pour dormir, de quoi faire la cuisine, du matériel de secours, ainsi qu'un «livre des amis», précurseur des livres de refuge actuels. Mais ce modeste précurseur succomba bien vite aux déprédations.
Du reste il n'était pas situé assez haut pour servir les desseins de ceux, encore très rares, qui souhaitaient s'aventurer vers les sommets. Horace-Bénédict de Saussure, à l'origine de la conquête du mont Blanc en 1786, fit édifier diverses cabanes pour les besoins de ses explorations, aux Grands Mulets, à Pierre Rousse, au col du Théodule. Le comte de Salm fit de même sur les flancs du Grossglockner ; un peu plus tard, l'«hôtel des Neuchâtelois» abrita le glaciologue Agassiz sur le glacier de l'Aar, l'archiduc Jean d'Autriche fit construire plusieurs cabanes dans les Alpes orientales. Mais aucun de ces édifices précaires n'était destiné à durer. En effet, la construction d'un refuge ne se justifie que si le nombre de touristes ou d'alpinistes susceptibles de l'utiliser est suffisant, et c'était encore loin d'être le cas. L'«hôtel Simony» édifié par Friedrich Simony sur les flancs du Dachstein en 1843, minuscule hutte de pierres abritée sous une falaise, est l'un des rares vestiges de cette époque primitive. (...)

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?