Appli Amazon

Regarde les hommes tomber a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,24
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : kifran95
Ajouter au panier
EUR 9,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : MEDIA PRO
Ajouter au panier
EUR 9,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : SUNDISCOUNT
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Regarde les hommes tomber
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Regarde les hommes tomber


Prix : EUR 7,93 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Art Cub et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
11 neufs à partir de EUR 5,13 2 d'occasion à partir de EUR 9,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Regarde les hommes tomber + Sur mes lèvres + Un Héros très discret
Prix pour les trois: EUR 29,38

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Jean-Louis Trintignant, Jean Yanne, Mathieu Kassovitz, Bulle Ogier, Christine Pascal
  • Réalisateurs : Jean-Louis Trintignant, Jean Yanne, Mathieu Kassovitz, Bulle Ogier, Christine Pascal
  • Format : Couleur, Dolby, Plein écran, PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0)
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.66:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : G.C.T.H.V.
  • Date de sortie du DVD : 12 juin 2002
  • Durée : 100 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • ASIN: B00006660Z
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.047 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

1 Bande-annonce
Séquences commentées par Jacques Audiard et Alain Le Henry
Filmographie en images

Descriptions du produit

Descriptions du produit


Amazon.fr

Au début, on pense à Max et Jérémie... D'un côté, un couple d'hommes : un jeune tueur, un peu chien fou, sous l'aile protectrice et initiatrice d'un tueur à gages expérimenté. De l'autre, un représentant commercial, solitaire, qui les traque obstinément. Normal : les deux scénarios sont tirés des ouvrages du même auteur de polars, une femme, Teri White. Puis, peu à peu le film s'installe pour ne ressembler à rien d'autre de connu : de soliloque en soliloque, de flash-back en flash-forward, on se perd, on s'amuse, on rit jaune, et on attend la chute finale... Beckett dans l'univers de Jean-Pierre Melville ou de Jacques Becker. Cherchez l'erreur ! Au total, le premier film de Jacques Audiard – digne fils de son père Michel – allie des qualités d'écriture avec un indéniable sens de la mise en scène. Mélange de tons, sens de l'incongru, construction savamment élaborée, avec ce film, Jacques Audiard s'impose comme un cinéaste à part entière. Pour incarner le trio infernal, il a fait appel à trois comédiens monstrueux : Jean-Louis Trintignant, terrifiant en vieux tueur à gages misanthrope : Jean Yanne, pathétique en VRP soliloquant sur les routes de France ; Mathieu Kassovitz, prodigieux en épigone du Belmondo juvénile et bondissant des années 60. L'œuvre singulière d'un réalisateur dont le talent s'est depuis affirmé avec Un héros très discret et Sur mes lèvres. Regarde les hommes tomber a obtenu le César de la meilleure première œuvre de fiction 1995. --Sylvain Lefort --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS le 18 août 2011
Format: DVD
Rien que le titre... Jacques Audiard a le don de trouver de beaux titres de films.

REGARDE LES HOMMES TOMBER. C'est un film d'hommes, effectivement. Il y a Marx, usé, la patte folle, qui rencontre Johnny, simplet, gentil, 20 piges. Ils font du stop, dorment dans des squats, vivent de rien, sauf quand Marx se remet à une table de poker. Il gagne, il perd, il doit de l'argent, il est « en dette » et Johnny le simplet, l'exaspérant, va s'avérer très utile.

Il y a Simon, voyageur de commerce, paumé, triste, dont le pote flic se fait descendre. Simon enquête, pour passer le temps, pour son ami, pour lui-même, pour remplir son vide d'existence. Et ça marche, on le met sur la piste d'un tueur professionnel, un vieux, boiteux, qui traine avec un jeune mec.

Jacques Audiard est au carrefour de plusieurs styles, dont il a fait la synthèse. Le film d'auteur, à la française, venu de la Nouvelle Vague, le film d'hommes des années 70, social, et le film de genre, le polar plus exactement. REGARDE LES HOMMES TOMBER est au confluent de ces trois inspirations. Mais Audiard, malin, déconstruit son récit, pour en faire deux quêtes parallèles, deux parcours chaotiques, d'un couple improbable, et d'un solitaire. Ça fonctionne parce que la mise en scène sait saisir l'essentiel d'une scène. L'intrigue en elle-même passerait presque au second plan. Audiard s'attache davantage aux portraits qu'il compose, la cohabitation de ces êtres, et des images cocasses, étranges, presque irréelles qui peuplent son film, comme ces deux chiens qu'on voit passer près d'une voiture. Quelle est la signification ?
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Roland le 18 janvier 2015
Format: DVD Achat vérifié
Premier film de Jacques Audiard en tant que réalisateur, et c'est déjà un coup de maître. On n'est pas dans la gaudriole paternelle (qui avait aussi son charme, du moins tant qu'il n'a pas été question de passer à la réalisation), mais quelle puissance, quelle force, quelle émotion brute ! Personnages paumés, abimés, déshumanisés, à terre... Et puis, malgré tout, une forme de rédemption par l'amour, un amour qui ne dit pas son nom, et qui n'en a sans doute pas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Athanase le 16 novembre 2011
Format: DVD
C'est un film sombre, où même le jour semble nocturne ou pire, un peu sale. Jean Yanne, la barbe triste, incarne Simon, un voyageur de commerce qui essaie de comprendre pourquoi Mickey, son ami policier, s'est retrouvé en coma dépassé après s'être fait truffer de balles, presque sous ses yeux. D'où quelques scènes d'hôpital de style Parle avec elle - sauf que c'est « lui » - avant que Simon, rompant les amarres, ne prenne définitivement la route et ne s'improvise enquêteur, de plus en plus inquiétant et au besoin tortionnaire. On suit parallèlement, en une longue analepse, la destinée d'un curieux attelage de rencontre, formé de Marx, un quinquagénaire, joueur invétéré et boîteux, incarné par Jean-Louis Trintignant, et d'un jeune homme, Frédéric, vite rebaptisé Johnny, qui pourrait être son fils, joué par Mathieu Kassovitz, épatant en paumé, puceau ahuri tout en manque d'affection. Johnny s'attache à Marx comme un sparadrap mal collé. Ce tandem, enfant et père adoptif malgré lui, s'accomplit progressivement en petite entreprise de tueurs à gages. C'est là que les parallèles se rejoignent : tout est possible au cinéma sans attendre l'infini. Prolepse et analepse ont rendez-vous avec la vérité. Audiard éclaire alors lentement la boue d'une faible mais indéniable lueur d'amour, aussi belle que les fleurs qui poussent un jour au coeur des fumiers. Et l'espoir, improbable et surprenant, renaît peut-être d'une société des hommes qu'on avait pu croire ruinée jusqu'à l'os, malgré quelques femmes à l'écart, fragiles mais obstinées vigies.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Grillon Janine le 13 octobre 2013
Format: DVD
Tous les commentaires sont fort intéressants et Jacques Audiard à été PRESQUE reconnu dans ce film magistral tant par le
scénario, le montage, l'interprétation ....Alors pourquoi ne pas mettre 4 étoiles ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?