Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Reggatta De Blanc (Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Reggatta De Blanc (Remastered)

20 février 2014 | Format : MP3

EUR 6,39 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 12,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:50
30
2
3:05
30
3
3:12
30
4
4:15
30
5
4:12
30
6
5:00
30
7
2:57
30
8
4:25
30
9
2:37
30
10
3:48
30
11
3:17
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 20 janvier 2009
  • Date de sortie: 20 février 2014
  • Label: Universal Music Division Polydor
  • Copyright: (C) 2003 A&M Records Ltd. Under exclusive license to Polydor Ltd.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 41:38
  • Genres:
  • ASIN: B0025ATLKI
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 9.589 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
10
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 11 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par lolo de la colo le 12 février 2007
Format: CD
Le second album de Police est une pure merveille et de loin le meilleur de toute la discographie du groupe.

A l'époque où Sting n'a pas encore pris le contrôle total du groupe, on est emporté par la qualité exceptionnelle des onze titres de ce "Reggatta de blanc"...

Près de trente ans après sa sortie, l'ensemble a très bien vieilli, même si ce n'est pas forcément les titres que je préférais à l'époque qui me remuent le plus aujourd'hui...

Ainsi, alors que les singles et généralement les titres composés par Sting me plaisaient essentiellement à l'époque; ces titres me touchent beaucoup moins aujourd'hui (hormis le spatial "Bring on the night" et la gratte acidulé d'Andy SUMMERS !). En effet, je suis devenu au fil des années un vrai inconditionnel du maître Stewart COPELAND et je vénère littéralement toutes ses compositions sur l'album ("It's alright for you", "On any other day", "Contact" et surtout le sublime "Does everyone stare") et son merveilleux jeu de batterie (Ah, ce final percutant sur "No time this time" !).

Album sublime et indispensable d'un groupe mythique au meilleur de sa forme et de son inspiration !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ramone the Snake COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 25 août 2006
Format: CD
Et pourtant, qu'est-ce que j'ai pu l'écouter ! Pas un seul morceau de remplissage, tous des hits, des chansons imparrables entêtantes aux mélodies plutôt difficiles à fredonner. Ce reggae blanc m'a donner des frissons, et pourtant je trouve qu'il ne vieillit pas si bien que çà. Cet album est sans doute celui qui tient le plus la distance, pourtant "Roxanne", "Can't stand loosing you", (extraits du premier album) s'écoutent toujours avec plaisir, mais je n'arrive pas à définir ce qui me dérange un peu à l'écoute de leurs disques, très novateurs pour l'époque. Une senation indéfinissable de passer-de-mode-définitivement ? la voix de Sting assez monocorde ?? le son syncopé ?? Pourtant Police reste un groupe essentiel de la fin des années 70-début 80, alliant le reggae, et style jazzy (passion des trois musiciens) à l'énergie punk. 5 étoiles de toutes façons pour le choc à la première écoute, Bring on the night, et les souvenirs.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 septembre 2011
Format: CD
De loin le meilleur de Police. Deux très très gros hits, le meilleur morceau de Sting ("Bring on the Night") et de très bons trucs. Mais surtout pic de créativité et d'envie d'en découdre où le groupe trouve LE son. Car Police est un trio et les trios sont fascinants car ils ne peuvent pas tricher. "All noises made by The Police" est-il écrit sur les crédits du disque... Tu m'étonnes! Et de quelle manière. Son unique et irréel où les trois instrumentistes se complètent à merveille, le tout bien sûr dépassant la somme des individualités. Car c'est le son du trio qui fait la magie de ce disque. Sur le premier, ils se cherchait encore, sur celui-ci ils se sont clairement trouvés. Dès le prochain, signes d'essoufflement et d'affadissement. Bientôt ce sera l'apparition des synthés et des gimmicks world. Et Sting qui devient très pénible (même si on peut sauver son premier disque solo). Non, jamais plus on ne retrouvera une telle unité et une telle évidence. Ce qui rend ce disque encore plus rare et précieux, et toujours aussi frais.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par 70's addict TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 décembre 2008
Format: CD
Eh oui, 30 ans déjà, c'est pas tout jeune, mais quel album ! Un an seulement après Outlandos d'amour (mais où allaient-ils chercher ces titres ?) sort Regatta de blanc. A l'époque, le sujet de discussion était : fallait-il préférer le premier, au son plus rock, peut-être plus brut et authentique...ou le second, magnifique, plus travaillé donc peut-être moins spontané, victime pour les puristes de son énorme succès commercial ? Avec le recul, on s'en fiche, les deux sont absolument indispensables ! et tellement meilleurs que ceux qui ont suivi ! Nos trois policemen sont des roublards : Sous son aspect rock du début des années 80, à faire chavirer tous les djeunes de l'époque, cet album apparaît ciselé comme un petit bijou précieux si on prête une oreille attentive au jeu d'une grande finesse d'Andy Summers ou de Stewart Copeland. On envierait presque ceux qui ne connaissent que Message in a bottle et Walking on the moon et qui vont découvrir, médusés, le superbe Bed's too big, le surprenant Does everyone stare ou l'apocalyptique No time ! Indispensable, on vous dit !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par StarChild - Destination Rock le 12 septembre 2008
Format: CD
Lieu de mélange de styles et d'influences, chaque disque de Police s'aborde comme l'on part à la rencontre de l'espace d'un créateur à l'écart des modes. D'abord labyrinthe, c'est ensuite que l'on découvre la logique, l'audace, comme l'extraordinaire faculté de celui-ci à nous transporter au-delà de nos références, tout en nous rendant sensible à son univers. En ce sens, si Outlandos d'Amour avait réussit à démontrer la capacité du groupe à faire se réunir dans la même pièce, relents punks, saveurs reggae, élégance jazz et rock intrépide, Reggatta de Blanc dépasse la stratégie pour faire de l'aeuvre un partage. Séducteur, ajoutant à sa partition quelques velours lunaires et une bouteille à la mer sur coussins de soie, le trio s'installe cette fois-ci définitivement dans l'air du temps, non sans avoir perdu une certaine innocence.

Pour devenir un modèle international, il n'existe pas de recette miracle, tout est question de cohérence, d'unité et de sensibilité. Et si le Police de Reggatta de Blanc se fond parfaitement dans l'exercice de style, c'est surtout parce que chacun s'y livre avec talent, sans qu'il soit encore trop question de prise de pouvoir. Sur cet album, onze chansons, comme onze peintures pour mettre nos sens en éveil, nous ouvrir à la tentation de la nouveauté. Ainsi, à l'image de ces silences devant lesquels la basse de Sting se dérobe, tout est parlant dans ce disque.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique