undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 Toys cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Reines d'Afrique, le roman vrai des Premières Dames et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Reines d'Afrique, le roma... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Reines d'Afrique, le roman vrai des premières dames Broché – 18 mars 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,50
EUR 18,50 EUR 10,88

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Reines d'Afrique, le roman vrai des premières dames + Reines d'Afrique et héroïnes de la diaspora noire
Prix pour les deux : EUR 36,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue

Premières Dames aux premières loges

Elles suscitent, en Afrique comme ailleurs, en Afrique plus qu'ailleurs, louanges obséquieuses, rumeurs, ragots, fantasmes et sarcasmes. Elles inspirent aussi d'increvables clichés teintés d'un machisme au mieux désuet. A commencer par celui-ci : «Derrière un grand homme, il y a toujours une grande femme.» Pourquoi derrière, et non au côté, sinon devant, voire au-dessus ? Pas facile de vivre et d'exister à l'ombre du baobab national. Le fardeau, si doré soit-il, de la Première Dame serait-il plus lourd à charrier sur le continent noir que sous nos frimas ? Voire. Après tout, Valérie Trierweiler, ses tweets, ses tourments puis sa disgrâce, Caria Bruni-Sarkozy et son coûteux site auront déchaîné dans l'Hexagone d'ardentes polémiques. Mais l'enjeu s'avère d'une tout ampleur au sein des sociétés de l'aire subsaharienne, théâtre d'un séisme silencieux. Là-bas, les lignes bougent. Le beau sexe, va pour cet autre stéréotype, s'y taille cahin-caha un statut inédit. Hier maîtresse du foyer - l'âtre comme le noyau familial -, la femme investit de nouveaux espaces : les amphis, l'échiquier politique et l'arène des affaires, du microcrédit rural au business de haut vol. En creux, et par l'entremise de ses reines et de ses princesses, c'est l'Afrique - ou plutôt les Afriques - que nous auscultons. Un continent qui, entre la servitude d'hier, les élans d'aujourd'hui et les périls de demain, écrit enfin son histoire. Autant dire que l'épouse du «boss» ne saurait, sous peine d'archaïsme, jouer les potiches postcoloniales, pas plus que les clones tropicaux de Jackie Kennedy, pionnière de la planète people, ou a contrario d'Yvonne de Gaulle, incarnation de l'effacement.

La First Lady dans ses oeuvres

Modernité ambiguë, bien sûr. Atout coeur de la First Lady, la fondation caritative à spectre large ne fait au fond que ripoliner l'arsenal de la dame patronnesse, figure maternelle, voire thaumaturge, ainsi dotée d'une arme à double tranchant. Santé, éducation, secours aux indigents : si elles tendent à humaniser le présidentiel époux, les bonnes oeuvres de Madame dressent en creux l'inventaire des échecs de Monsieur et dessinent les contours de son incurie. Gare au syndrome du boomerang... Autre effet pervers : le risque de dévoyer le concept même de «société civile», nébuleuse subversive par nature dont il serait aisé d'annexer les champs de bataille avec les moyens de l'État. Que bâtit-on de durable sur de telles fondations ? A vrai dire pas grand-chose. Un signe : même si l'Ivoirienne Henriette Konan Bédié, dépossédée de son titre voilà quinze ans, persiste à la tête de son ONG Servir à réunir les fonds que requiert la construction d'un hôpital voué au traitement des affections rénales, l'ouvroir moderne survit rarement à l'abdication de son inspiratrice. «Comment utiliser à bon escient l'immense pouvoir dont jouissent nos First Ladies ? s'interroge la Libérienne Leymah Gbowee, colauréate du prix Nobel de la paix en 2011. Jusqu'alors, c'est un échec. Mais les torts sont partagés. Nous, militantes et activistes, n'avons pas su les mobiliser sur nos enjeux prioritaires. Et elles ont échoué à s'en emparer.»

Présentation de l'éditeur

Si, au sud du Sahara comme ailleurs, le profil de la compagne effacée et mutique n'a plus cours, les épouses des chefs d'Etat africains ont forgé depuis 1960, année zéro des indépendances, maints autres modèles, de la virago volcanique à la dame-patronesse postmoderne, via l'insatiable affairiste et la mère-poule du fiston préféré. La trajectoire de l'Ivoirienne Simone Gbagbo et son épilogue pathétique l'attestent : la femme du "boss" peut être le plus sûr allié et le pire ennemi de son président de mari. Au-delà de son engagement caritatif, elle joue volens nolens un rôle politique, au confluent de l'intime et des jeux de pouvoir. pour le meilleur ou pour le pire. Nourrie de témoignages exclusifs et d'anectodes éloquentes, cette galerie de portraits dessine aussi, en creux, la métamorphose de l'image de la femme sur un continent qui comptera au mitan du siècle près de deux milliards d'âmes. On y croisera la Congolaise Antoinette Sassou Nguesso, archétype de la First Lady à l'ancienne. On y explorera la tribu des Blanches et des métisses, incarnations du legs colonial : Viviane Wade (Sénégal), Sylvia Bongo Ondimba (Gabon), Dominique Ouattara (Côte d'Ivoire) et Chantal Biya (Cameroun). On y découvrira aussi des reines ignorées du grand public, mais dont le parcours épouse les méandres de l'histoire de jeunes Etats, telles Chantal Compaoré (Burkina Faso) ou Marième Sall (Sénegal). On s'aventurera enfin en dehors du "pré carré" francophone, tant il eut été dommage d'exclure de ce casting des personnages aussi singuliers que Grace Mugabe (Zimbabwe) ou Constancia Mangue de Obiang (Guinée-Equatoriale).



Détails sur le produit

  • Broché: 248 pages
  • Editeur : Perrin (18 mars 2014)
  • Collection : Biographies
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 226204094X
  • ISBN-13: 978-2262040949
  • Dimensions du produit: 21,1 x 2,5 x 14,2 cm
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 66.258 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?