Relapse a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Relapse
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Relapse CD


Prix conseillé : EUR 15,37
Prix : EUR 13,63 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,74 (11%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
29 neufs à partir de EUR 6,48 1 d'occasion à partir de EUR 9,19

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
EUR 13,63 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Ministry

Discographie

Image de l'album de Ministry

Photos

Image de Ministry

Biographie

C'est en 1981, à Chicago (États-Unis), qu'Al Jourgensen fonde Ministry. Les premières réalisations sont très loin du son qui fera plus tard sa réputation. Jusqu'en 1985, Ministry évolue dans un registre pop synthétique inspiré de The Human League et Depeche Mode, comme en témoigne le premier album With Sympathy ... Plus de détails sur la Page Artiste Ministry

Visitez la Page Artiste Ministry
65 albums, 7 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Relapse + From beer to eternity ltd edition
Prix pour les deux : EUR 40,12

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 mars 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD
  • Label: Afm
  • ASIN : B006UISVBQ
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 83.124 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Ghouldiggers
2. Double Tap
3. Freefall
4. Kleptocracy
5. United Forces
6. 99 Percenters
7. Relapse
8. Weekend Warrior
9. Git Up Out 'N Vote
10. Bloodlust

Descriptions du produit

Et voila ! On s'y attendait. Ils l'ont fait ! Al Jourgensen et sa bande, ont redonné vie (après un split et une tournée d'adieu en 2008) à MINISTRY, le plus grand groupe de métal industriel de la création. « Relapse » (comme son nom l'indique) est une violente rechute vers la sauvagerie dont MINISTRY a su faire part durant les années « Bush ». Le groupe a la rage comme jamais, la flamme MINISTRY est belle et bien à son firmament et les fans vont su ruer sur l'offrande. A NE SURTOUT PAS RATER. CULTE.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 avril 2012
Format: CD Achat vérifié
Aprés de multiples problémes de santé...al jourgensen,le pape du metal industriel est enfin de retour avec ministry...et il n'est vraiment pas content!!!!Alors est-ce que le fait d'avoir faillis passer l'arme à gauche,à calmer ce dingue de jourgensen....NON!!!!Ce "relapse"est une véritable tuerie!!!!!Ce disque,c'est la violence incarné,une véritable mine sur laquelle,dés que vous aurez sautés,ne resteras pas grand chose de votre corps en morceaux!!!!Les riffs sonts hyper thrash/hardcore,les machines renforcent la colére du disque,qui ne comporte aucun temps morts!!!!55minutes environ de furie,tous droit sortis du cerveau dérangé d'un génie de la musique...oui,un génie!!!Et tous les génies,sonts un peu dingues...et mr jourgesen,et comme le bon vin qu'il aime tant,plus il vieillis,plus il s'améliore!!!!Crachant une nouvelle fois sa colére,tous droit hérité du punk,sur tous ce qui le dérange dans ce monde...al éxcélle dans la haine!!!W,n'est plus à la maison blanche...pas de problémes,il y'a tout un tas d'autres choses,avec lesquelles ministry à des comptes à réglé:les maisons de disques,la crise économique,le contexte social de notre société...ce ne sonts pas les sujets qui onts manqués,à ministry,pour écrire ce pavé digne de rivalisé avec les meilleurs sorties du groupes("the mind terrible thing to taste""psalm69")...mais avec une rage hors du commun!!!Comme aime le dire al:"plus je vieillis,plus je suis barge!!!Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fail13 le 30 avril 2012
Format: CD
Alien Jourgensen pourrait se prévaloir de l'adage selon lequel un seul être vous manque et tout est dépeuplé. En l'occurrence, la présidence de George W. Bush aura été pour lui une source d'inspiration qui nous a livré un triptyque intense formé par Houses of the Molé, Rio Grande Blood, et The Last Sucker. Seulement, avec ce nouvel album, Ministry arriverait presque à nous faire regretter son départ !

Après une séparation qui n'aura donc duré que 4 ans, soit un mandat présidentiel US, Al remet le couvert pour ce Relapse à la pochette hideuse, et s'entoure de ses fidèles lieutenants Tommy Victor, Tony campos, Sin Quirin, et d'un ancien comparse, Mike Scaccia. Malgré cet apport de qualité, Ministry a du mal à renaître de ses cendres. La recette qui fonctionnait par le passé a été perdue. Pourtant, les mêmes ficelles sont appliquées, mais ça ne passe pas : les effets sonores, bandes et autres bavardages, finissent par lasser, et surtout l'irritante boîte à rythmes, avec sa double grosse caisse, voire triple ou quadruple, pétarade incessamment telle une mitraillette enrayée. Les titres sont bêtement speed, sans accroche, avec des riffs plutôt anodins. Certes, quelques uns surnagent comme 99 Percenters, Kleptocracy ou Weekend Warrior, mais que dire de Double Tap qui sonne comme un auto-plagiat. Alors, que souhaiter à Al sinon de retrouver une muse qui, comme W, saura tirer de lui sa quintessence pour qu'il libère sa rage de façon plus créative.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par S GRIMALDI le 25 août 2012
Format: CD
2012;après un hiatus de près de quatre ans,le sorcier Al Jourgensen ressuscite sa créature trentenaire et balance à la face du monde musical un RELAPSE rageur en guise de glaviot.
Fondateur,leader et matrice d'un Ministry qui au niveau du style,reste dans la veine de ses trois dernières livraisons( en faisant tout de meme moins bien que son"last sucker"de predécesseur),Jourgensen reviens sur sa promesse de split définitif et s'en moque comme de sa dernière seringue.Pour obtenir ce déluge sonore,notre homme a du une nouvelle fois faire appel à une équipe de mercenaires dont la plupart sont connus de nos services.En fait deux équipes distinctes:la première,celle de Tony Campos accouche d'une première partie d'album correcte,surtout le titre d'ouverture: un ghouldiggers à l'ossature thrash.
A mi parcours,le kaiser de la déglingue décide de placer une reprise du"united forces"de S.O.D. Cultissimo!Scott Ian et Billy Milano sont potes avec lui(S.O.D avait d'ailleurs deja rendu hommage à Ministry en reprenant"thieves"sur son live at budokan).Dispensable pour les vieux de la vieille qui ont connu l'original,pour les bleues bites un titre efficace,fondu dans la masse Ministry.Deuxième partie de RELAPSE et deuxième équipe emmenée par ce riffeur de Tommy Victor,la main droite du diable qui n'a pas pu réaliser l'album en son entier pour cause de Prong en studio.Et cela s'entend,surtout sur l'excellent et fédérateur"99 percenters",peut-etre LE titre du disque,Prongien dans l'ame.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?