• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Moi René Tardi, prisonnie... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 7 images

Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B Relié – 21 novembre 2012

4.6 étoiles sur 5 54 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 21,01

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B
  • +
  • Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B - Tome 2 : Mon retour en France
  • +
  • Putain de guerre !, Intégrale : 1914-1918
Prix total: EUR 75,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Avec Moi, René Tardi, prisonnier de guerre - Stalag IIB, Jacques Tardi concrétise un projet mûri de très longue date : transposer en bande dessinée les carnets de son propre père, rédigés des années durant sur des cahiers d’écolier, où celui-ci tient par le menu la chronique de sa jeunesse, en grande partie centrée sur ses années de guerre et de captivité en Allemagne. Après avoir, comme on le sait, énormément travaillé sur la guerre de 14 – 18, c’est la première fois que Tardi se penche d’aussi près sur la période de la Seconde Guerre mondiale. Ce faisant, il développe également un projet profondément personnel : en mettant en images l’histoire de son père militaire, Tardi explore rien moins que les racines, les origines et les ressorts de sa propre vie. Ce « roman familial » prend des accents d’autant plus intimes que Tardi a associé au projet deux de ses propres enfants, Rachel (qui assure la mise en couleur) et Oscar (documentation et recherches iconographiques).

Biographie de l'auteur

Né en 1946, Jacques Tardi passe ses premières années dans l'Allemagne de l'après-guerre, son père étant militaire de carrière. Plus tard, les atrocités de la guerre de 14-18, celle de son grand-père, d'origine corse, hanteront ses rêves d'enfant avant de devenir par la suite un des thèmes majeurs qui inspireront son oeuvre. Etudiant à l'école des beaux-arts de Lyon, puis aux Arts décoratifs de Paris, Jacques Tardi fait ses débuts, en 1969, dans l'hebdomadaire Pilote. En 1972 paraît sa première longue histoire, Rumeurs sur le Rouergue (scénario Christin, éditée chez Futuropolis en 1976). C'est en 1976 que Jacques Tardi fait son entrée chez Casterman et entame le cycle des "Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec", dont le succès ne se fait pas attendre. Le neuvième album de cette série populaire, intitulé Le mystère des profondeurs, paraît le 14 novembre 98 dans la série "Adèle Blanc-Sec", chez Casterman. Parrallèlement, Tardi adapte le Paris de Léo Malet, celui des aventures de Nestor Burma, et réalise d'autres adaptations qui sont autant de succès (Le der des ders de Daeninckx, Le cri du peuple de Vautrin, etc.).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 30 novembre 2012
Format: Relié
A n'en point douter, Tardi est un géant de la bande dessinée depuis bien longtemps, tant par son talent graphique (que l'on a d'ailleurs pu remarquer hors du monde de la BD dans ses illustrations des romans de Celine) que par ses narrations toujours passionnantes, rythmées et difficiles à, lâcher.

Avec l'histoire de la captivité de son père, René, pendant la seconde guerre mondiale, Tardi, une nouvelle fois, démontre son sens aiguë de la composition de chaque case, des décors, et du découpage de l'histoire. Presque intégralement en noir et blanc (avec quelques touches de rouge), l'économie de moyens frise l'épure, à tel point que les dessins peuvent très bien se passer de l'histoire et, évidemment, l'histoire en elle même pourrait se passer de dessins. Le mariage des 2 n'en est que plus réussi, plaçant ce Stalag II B au niveau de l'indépassable Maus : un survivant raconte en tant que témoignage graphique de l'enfer de ces années d'occupation.

Quel talent !

CREW.KOOS
Remarque sur ce commentaire 24 sur 24 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
La profonde originalité de Tardi, c'est cette bien rare capacité à porter avec autant de talent la double casquette de l'auteur et du dessinateur.

Double casquette exceptionnelle pour cette écriture, et, surtout, cette graphie si caractéristique - cette ligne claire ne manquerait pas de souligner mon ami Hervé -, ligne claire immédiatement reconnaissable comme peuvent l'être celles d’un Hergé, Franquin, Gotlieb, Peyo ou Reiser avec, en sus, cet impressionnant placard de décorations qui font de Tardi l'un des gradés de la BD le plus prestigieux de sa génération.

Quant à l'avenir du patrimoine de la mémoire de guerre de René, elle est à l'image, pour l'inoxydabilité, du minuscule et tout à fait mimétique Tardigrade qui, lors de la grande migration interplanétaire dans un millier d’années, pourra survivre dans le zéro absolu du vide intersidéral, résister dans la soute aux rayons x et ultraviolets de l'environnement cosmique, survivre aux très hautes pressions de l'atmosphère de Jupiter, pour se redéployer à l’identique dans l'immense et profond océan souterrain du satellite Europe, où l’attendra notre talentueux Ridley Scott lyophilisé, en vue d’animer en grandeur réelle, à l’aide des bulles de dialogues de René réactivées par l’ordinateur Hall, le troisième tome d’Arthur Clark : 3001 ou l’Odyssée Finale.

Longue vie à Jacques, fils et porte-parole de la mémoire intemporelle de René.
2 commentaires 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Plus que jamais, Tardi mérite sa place au Panthéon de la bande dessinée! Le prolifique auteur français avait déjà signé quelques chefs d’oeuvre (« Ici même », « C'était la guerre des tranchées, 1914-1918 », « 120, rue de la Gare », pour ne citer que ces trois-là) mais « Stalag II B » marque clairement une nouvelle étape majeure dans sa carrière. On pourrait même presque parler d’un aboutissement, tant cet ouvrage très personnel (c’est la première fois que Tardi se livre comme ça) nous permet de mieux comprendre l’ensemble de l’oeuvre de Jacques Tardi. En découvrant les années terribles vécues par René, le père de l’auteur, dans le camp de prisonniers Stalag II B, on perçoit ce qui a amené Tardi à se passionner pour des auteurs très noirs tels que Céline, Léo Malet ou Jean-Patrick Manchette et on comprend pourquoi ses personnages ont depuis toujours ce ton très cynique, désabusé et violemment anti-militaire. Dans les livres de Jacques, on retrouve en réalité toute la frustration vécue par René durant la Seconde guerre mondiale, et qu’il n’a cessé de ruminer et de ressasser tout le restant de sa vie.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hervé J COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 11 janvier 2013
Format: Relié Achat vérifié
En juin 1940, nombreux furent les français qui attrapèrent une étrange maladie venue de Teutonie: la "stalagtite". La couvant depuis septembre 1939, la majorité de ses victimes mettra cinq années pour en guérir, avec des séquelles souvent irréversibles. Nombreux furent aussi les pauvres bougres qui en périrent.

A travers ce sublime album, avec les mots et les souvenirs trop longtemps enfouis de son père, Tardi rend hommage à toutes les victimes silencieuses et souvent honteuses d'une guerre qui n'eût de "drôle" que le comportement du haut commandemment de l'armée française. Sans atteindre la monstruosité des camps d'extermination ou la folie des tranchées de 14-18 , la "vie" dans les stalags fut loin de ressembler à la peinture qu'en donnèrent certains feuilletons télévisés folkloriques ou certains films amnésiques.

Tout au long de l'album, Tardi a choisit de se représenter enfant au côtés de son père, un peu comme sa mauvaise conscience virtuelle ( un genre de cousin européen du Jiminy Cricket qui se rendait célèbre à la même époque outre-atlantique dans Pinocchio). La présence de l'enfant est une trouvaille qui donne beaucoup de force au récit et évite de plomber l'atmosphère pendant les presque 190 pages de ce premier tome.

Les soixante premières pages sont consacrées à la bataille de France et à la débâcle vues par René Tardi, pilote de tank (pardon, de char!).
Lire la suite ›
1 commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?