ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Renard : Journal 1887-1910 [Cuir/luxe]

Jules Renard
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 53,50
Prix : EUR 50,83 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 2,67 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 18 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres à -5% et livrées gratuitement.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Renard : Journal 1887-1910 + Renard : Oeuvres, tome 1 + Oeuvres, tome 2
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jules Renardnaît à Châlons-sur-Mayenne, le 22 février 1864. À dix-sept ans, il quitte Chitry-les-Mines, où ses parents s'étaient installés, et vient à Paris. Il prépare l'École normale supérieure, puis se décide d'écrire : des vers tout d'abord, «Les Roses». Il fait son service militaire à Bourges, puis l'ayant accompli, cherche un emploi. Ses revenus sont plus que modestes, il écrit «Les Cloportes» - qu'il ne publie pas - et épouse Marie Morneau, en 1888. À cette période de misère, succède une époque faste au cours de laquelle il ne cesse de publier : «L'Ecornifleur» (1892), «Poil de carotte» (1893), «Le Vigneron dans sa vigne»(1893), «Histoires naturelles» (1894)... Il a deux enfants, fréquente les milieux littéraires à la mode, fait provision de notes pour son «Journal», loue «La Gloriette» à Chaumot où il est élu conseiller municipal, reçoit la Légion d'honneur. Il écrit des pièces de théâtre, devient maire de Chitry (1904) et entre à l'Académie Goncourt, en 1907. Entre 1898 et 1909, paraissent «Les Bucoliques» et «Monsieur Vernet». Il meurt à Paris le 22 mai 1910.

Détails sur le produit

  • Cuir/luxe: 1426 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : [Nouv. éd.] (2 septembre 1960)
  • Collection : Bibliothèque de la Pléiade
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070104737
  • ISBN-13: 978-2070104734
  • Dimensions du produit: 18 x 11,7 x 4,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 210.236 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
33 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire absolument ! 28 février 2003
Format:Cuir/luxe
Un excellent livre dont je n'ai pas réussi à me décrocher avant de l'avoir terminé. L'auteur nous raconte sa vie quotidienne d'une manière très intéressante et mordante. Il a en effet la dent dure pour ses connaissances. Il en établit tout au long de son journal des tableaux assez peu flatteurs. On regrette alors amèrement que sa veuve ait supprimé de nombreuses pages du journal de son feu époux. Ce qui reste est toutefois très bien et mérite amplement la lecture de cet ouvrage.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Forcément...un chef d'oeuvre ! 11 juillet 2010
Format:Cuir/luxe|Achat authentifié par Amazon
Dans cette superbe édition [la Pléiade, forcément !], à l'analyse fine et à l'excellente documentation, l'oeuvre de Renard prend toute son ampleur : cynisme du quotidien, notes sur tout et n'importe quoi jetées ça et là, portrait des "littérateurs" de génie qui peuplaient la France entre 1887 et 1910... Bref, un florilège de pensées vives et/ou mordantes, prouvant par là que l'esprit de Renard n'a toujours pas perdu de sa superbe... A lire, grignoter, feuilleter, picorer ou dévorer, au choix, pour les gourmands !!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "I love" Jules Renard ! 14 février 2010
Par Lambert
Format:Cuir/luxe
C'est une oeuvre qui ne se lit pas d'un trait, mais qui se grappille et peut se grappiller toute une vie ! On tombe toujours sur des pépites, on y rencontre des gens célèbres de l'époque, dépeints avec un oeil d'entomologiste, on y trouve de l'humour, de la poésie, du drame, la vie, la mort. C'est un chef d'oeuvre absolu.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jules Renard : la beauté de l'exigence 20 septembre 2011
Format:Cuir/luxe
Un des livres qu'on doit s'offrir dans la Pléïade sans hésiter. Les carnets de Jules Renard sont un sommet d'exigence et d'honnêteté. Il n'y a pas comme chez les Goncourt (au style pourtant si riche) la prétention d'être au-dessus par on ne sait quelle origine sociale. Seul le talent et le travail instituent l'élitisme républicain. Un des grands livres d'une bibliothèque qui pourrait compter le Nietzsche du Gai Savoir, le Montherlant de la Rose des Sables, le Musil de l'Homme sans Qualités et des Oeuvres pré-posthumes.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 achat parfait livraison OK 13 décembre 2009
Par Espanol
Format:Cuir/luxe
commentaire ne pouvant etre que succinct compte tenu de l'achat.Bien recu ,dans un delai trés correct et article en tout point conforme.Merci
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa511bd5c)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
C'est celui-ci qu'il faut prendre. 0 3 oct. 07
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?