undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Quantité :1
Renoir a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,07
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Art Cub
Ajouter au panier
EUR 7,08
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : videophil95
Ajouter au panier
EUR 7,09
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : kikidevarennes
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Renoir
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Renoir


Prix conseillé : EUR 13,03
Prix : EUR 7,12 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 5,91 (45%)
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
24 neufs à partir de EUR 4,35 10 d'occasion à partir de EUR 2,99

Ce titre est disponible dans la promotion suivante:

5DVD=30


Découvrez la boutique France Télévisions : les programmes diffusés sur les antennes (documentaires, séries, fictions,…) mais aussi une sélection de films de cinéma français ou étrangers.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Renoir + Berthe MORISOT + Modigliani [Édition Simple]
Prix pour les trois: EUR 29,48

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Michel Bouquet, Christa Theret, Vincent Rottiers
  • Réalisateurs : Gilles Bourdos
  • Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 5.1)
  • Audio description : Français
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : France Télévisions Distribution
  • Date de sortie du DVD : 2 mai 2013
  • Durée : 111 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (42 commentaires client)
  • ASIN: B00B4EPDF8
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.854 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Interview de Vincent Rottiers (4')
Interview de Michel Bouquet (23')
Document d'archives de 1952
Galerie d'affiches
Bande-annonce

Descriptions du produit

Description du produit

1915. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé... Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu il n attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence. Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l astre roux de la galaxie Renoir.

Synopsis

1915. Sur la Côte d'Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé. Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu'il n'attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence. Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l'astre roux de la galaxie Renoir. Et dans cet éden Méditerranéen, Jean, malgré l'opposition ronchonne du vieux peintre, va aimer celle qui, animée par une volonté désordonnée, insaisissable, fera de lui, jeune officier velléitaire et bancal, un apprenti cinéaste...

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francisco TOP 500 COMMENTATEURS le 4 mai 2013
Format: Blu-ray Achat vérifié
Bravo aux éditions France télévision d'avoir su retranscrire à la perfection l'aspect impressionniste de la douce photographie du film. Pas de piqué atomique ni de définition renversante ici, mais un traitement des couleurs et des contrastes admirable. Total respect de l'aspect argentique donc, pour une magnifique sensation cinéma. Un traitement HD à l'image de ce film humble et profondément attachant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 23 septembre 2013
Format: DVD Achat vérifié
« Renoir » n'est pas à proprement parler un bio-pic du grand peintre. Le film se concentre sur les derniers moments de la vie de Renoir (Michel Bouquet) en Provence (entre 1915 et 1919), sans flash-back, et plus particulièrement sur l'irruption d'Andrée (Christa Theret), une nouvelle modèle qui régénère sa créativité et qui va également avoir une influence notable sur son fils Jean (Vincent Rottiers).

C'est bien la jolie modèle rousse, dont la peau renvoie si bien la lumière, qui est au centre du scénario. La guerre semble très loin, malgré la blessure de Jean qui vient effectuer sa convalescence chez son père. La maladie du peintre, des rhumatismes déformants, est d'ailleurs bien plus visible et présente à l'image que les souffrances de son fils. Andrée par sa fraicheur et son originalité, réveille une dernière fois l'inspiration du peintre et éveille Jean à la passion du cinéma, tout en perturbant la vie ronronnante du domaine des Collettes où le peintre, « le patron », vit entouré de bonnes et de servantes un peu jalouses et de son plus jeune fils Claude.

La photographie du film est splendide. L'univers paisible, contemplatif et silencieux de la Provence du début du XXe siècle est très bien restitué. Par exemple, la scène pendant laquelle les filles de la maison chantent « Nini peau de chien » dans la cuisine est un moment aussi paisible qu'authentique. Les scènes de pose et de peinture sont moins convaincantes, elles le sont en fait plus par les dialogues que par la mise en scène.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michiel IRIK le 12 juin 2013
Format: DVD Achat vérifié
Comme les Australiens qui vivent maintenant ici en France de manière permanente, nous avons vraiment apprécié ce film. Le jeu des acteurs est excellent, l'endroit était magnifique, et l'art magnifique. Les sous-titres nous ont grandement contribué à nous aider à améliorer notre compréhension de la langue française.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornade (Isa) COMMENTATEUR N° 11ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 30 janvier 2015
Format: DVD
1915.
En ce début de XXe siècle, sur la Côte d'Azur, un vieil homme à la barbe blanche passe ses journées assis sur un fauteuil roulant. Sa femme est morte, ses rhumatismes le font souffrir, son fils Pierre a été démobilisé, son autre fils Jean blessé au front mais vivant.
Un matin, une jeune et jolie femme aux longs cheveux roux se présente au domicile du vieil homme : c'est son premier rendez-vous avec Auguste Renoir...

Ce film retrace les dernières années de la vie du célèbre peintre. Nous le découvrons chez lui, à la campagne, entouré de son plus jeune fils et d'une ribambelle de femmes à son service. Des femmes qui prennent soin de lui, sont attentives au moindre de ses désirs, l'appellent « patron ».
De ses jeunes années, de sa vie d'homme et d'artiste nous ne savons rien. De sa vie d'homme âgé, nous savons qu'il est un homme épuisé, éprouvé par la mort de sa femme, inquiet de savoir deux de ses fils loin de lui. Si ses nuits sont peuplées de cauchemars, sa rencontre avec la jeune Andrée, son dernier modèle, va raviver sa passion pour la peinture, apporter de la couleur dans son cœur et ses toiles.

Ses toiles, il les réalise de plus en plus vite : « Toute ma vie je me suis embarrassé de complications, aujourd'hui je simplifie »...
Les couleurs et la lumière ont pris le premier rôle au détriment des personnages qui passent presque au second plan. Les paysages sont lumineux, inondés de soleil et de lumière.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rosemay Dahan le 7 mai 2013
Format: DVD Achat vérifié
ce film est une merveille. Vous reconcilie avec Renoir qui a su dissimuler sa souffrance corporelle pendant des années derrière un feu d'artifices de couleurs et de volupté. Le décor est un acteur du film. Il est l'elixir d'amour de la beauté comme l'est son dernier modèle. Quand Renoir dépasse ses douleurs physiques pour se lever et embrasser son fils Jean, le film atteint la note parfaite, l'émotion sans calcul . J'ai pleuré et Michel Bouquet est tellement Renoir que j'avais l'impression d'être un ange entré par effraction dans sa maison.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Incognita TOP 500 COMMENTATEURS le 18 juillet 2015
Format: DVD
Eté 1915, immobilisé à son fauteuil roulant, les mains défigurées par un rhumatisme polyarticulaire inflammatoire, Auguste Renoir (Michel Bouquet, magistral) essaie de continuer à peindre. Sa femme adorée de 20 ans sa cadette est morte, deux de ses trois fils sont au front et malgré sa nature luxuriante du Sud, le domaine des Collettes n'est pas entièrement isolé des échos du carnage en train de ravager l'Europe. Néanmoins, avant de disparaître la maitresse de maison a eu le bon gout de choisir un dernier modèle pour le peintre à bout de souffle. Elle s'appelle Andrée (Christa Theret), veut etre actrice et a les cheveux d'une rousseur et la peau d'une blancheur parfaites. Surtout, elle est parfaitement libre et va redonner gout à la vie au vieux peintre, même au bord de la paralysie et dans les affres de la douleur de l'age. Le retour d'un des fils du front, le lieutenant Jean Renoir (Vincent Rottiers, bon acteur malgré un timbre de voix parfois limite), apporte une bouffée d'oxygène et d'espoir dans la maison, mais vient briser le fragile équilibre de la morne propriété...

Dans un enclos de verdure luxuriante et avec une volupté flottante, Gilles Bourdos parvient à concentrer à la fois tout l'art du père et du fils dans une fresque lente et langoureuse où battent sourdement les canons et les os des camarades tués et enterrés au front. A la lumière rousse de la nudité de Christa Theret, on assiste au coucher d'un soleil avec un Michel Bouquet dont seuls les yeux et les mains semblent encore expressifs. On regrettera tout de même un petit hic : le physique et l’expression orale de C. Théret semblent un peu trop relever des critères actuels esthétiques bien plus que ceux du début du XXe siècle.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?