undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 juillet 2012
Voila bon le scénario est classique du survival horror, donc rien de bien top.

Parcontre la 3D et l'image du film est vraiment de qualité, certaines scéne d'action son époustouflante en 3D, dés le début ça part fort.
La plus impressionnante étant pour moi celle dans les douches ou on a l'impression que l'eau coule autour de nous et rebondi vraiment sur les acteurs.
La bande son est également trés correcte.

Bref un bon film popcorn si vous avez une télé 3D. (Vue sur un panasonic 3D active)
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2015
"Resident Evil : AfterLife", sorti en 2010 et réalisé par Paul W.S.Anderson (Le réalisateur de "Resident Evil", "Pompéi", "Soldier", "Mortal Kombat" et "Les trois mousquetaires" entre autres...), est un sympathique film fantastique dynamique et plutôt spectaculaire issu d'une célèbre franchise d'un jeu vidéo et qui a rencontré un joli succès lors de sa sortie au cinéma. Les évènements de ce quatrième volet de la saga se déroulent peu de temps après ceux du troisième sorti trois ans auparavant. Alice se retrouve cette fois-ci à Los Angeles en compagnie de Claire Redfield où elles rejoignent un petit groupe de survivants qui vit dans une ancienne prison. Apercevant un cargo non loin de leur abri, le groupe va tout mettre en œuvre pour sortir de cet endroit afin de s'y rendre. Mais les zombies et autres mutations hideuses en tous genres d'Umbrella Corporation les attendent de pied ferme dehors et au sein même de l'établissement. L'histoire ne brille certes pas par son originalité mais elle demeure intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'émotion. Le film possède des décors superbes ainsi qu'un rythme assez soutenu, on ne s'ennuie jamais. On pourra juste reprocher à ce film le manque de scènes vraiment horrifiques. Les scènes d'action, pompées sur la trilogie "Matrix" car tournées au ralenti lors d'échanges de coups, sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est plutôt bon, Milla Jovovich crève encore une fois littéralement l'écran dans le rôle de la surhumaine Alice. C'est clairement elle l'atout majeur du film. Le reste du casting n'est pas trop mal non plus, on notera également la présence de la charmante Ali Larter, Spencer Locke et de Wentworth Miller dans le rôle de Chris Redfield. Bref, "Resident Evil : AfterLife" est un film fantastique loin d'être parfait et qui ne plaira sans doute pas aux fans du jeu vidéo du même nom. Toutefois tout n'est pas à jeter, ce quatrième volet de la franchise demeure assez sympathique et spectaculaire dans l'ensemble. Un divertissement efficace et haletant, à voir au moins une fois pour se faire une idée.

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont superbes et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS-HD MA, tout comme la VO. Un son d'une qualité irréprochable, merci Metropolitan!

En bref, si vous avez aimé les trois premiers "Resident Evil", alors "Resident Evil : AfterLife" devrait également vous plaire. Comme pour ses prédécesseurs, ce film fera hurler les fans du jeu vidéo du même nom mais devrait combler les amateurs d'action, même si les scènes à la "Matrix" sont un peu barbantes. Si le film est bourré de défauts et qu'il s'avère être le moins bon de la série, il n'en reste pas moins un honnête divertissement qui contient juste ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire simple mais intéressante à suivre, des décors superbes, un rythme assez soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un bon casting et de l'émotion. Un bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est exempt de tout reproche. Un film à voir avant d'acheter pour éviter toute déception.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour un titre de ce calibre, le Blu Ray avait peu de chances de rater son coup, et effectivement, le boulot effectué par Metropolitan à partir de ce qui leur a été fourni est excellent. L'image du film, très numérique, ne parait pas non plus super difficile à traiter, mais il n'empêche que tout cela reste très précis, détaillé, et doté d'un bon rendu des couleurs et d'un excellent niveau de noir. Cependant, de par la patine même du film, on pourra facilement avoir déjà vu plus impressionnant ailleurs.

Même combat côté son, avec une VO 5.1 ultra bourrine et puissante, avec notamment un caisson de basses constamment en action. Les enceintes arrière proposent aussi un spectacle constant, et le tout est très efficace, bien que parfois un peu brouillon.

Image : 9/10
Son (VO 5.1) : 9/10
Film : 3/10

Ce machin là est tout de même assez hilarant, tant le décalage entre les ambitions affichées et le résultat à l'écran est abyssal. On a un "film" d'une durée assez correcte (1h38, soit quelque chose qui ne dure pas 2h30 inutilement), des idées assez sympatoches sur le papier, l'envie de mettre un maximum de persos de la franchise dans le film, sauf qu'à l'écran, ça donne des duels d'acteurs incroyablement mauvais (faut voir les scènes entre Jovovich et Larter pour y croire) au milieu de visuels défiant toute logique, tant cinématographique que technique, quelque part entre du Uwe Boll (pour le côté ultra cheap fait avec les pieds) et GI Joe pour son découpage ahurissant, sans aucun sens du montage ou du rythme.

Alors, évidemment, on peut prendre ça au 2nd degré.
Il faut, tant le film est généreux de ce côté là, à un point où on peut se demander : à quoi pensaient-ils ? A quoi pensaient-ils quand ils filment Jovovich au bout d'un câble, sautant d'une manière visiblement complètement ridicule physiquement ? Quand le méchant jette ses lunettes sur Wentworth Miller ? Quand ils décident de soudainement poser l'action pendant 40 minutes (!) dans un bunker où il ne se passe plus rien ? Quand ils se disent : "tiens, et si on faisait un super plan tournoyant des installations, mais en mode Plan d'architecture 3D ?" ? Ce ralenti introductif interminable ? Cette musique pourrave au triangle quand Jovovich lève le pied sur un zombie ?

Le problème, c'est qu'aussi drôle (involontairement, évidemment) puisse être le film, c'est surtout super chiant. Si on prend un perle du genre comme House of the Dead, le plus dur, c'est d'être involontairement drôle tout le temps. RE Afterlife ne l'est pas, malheureusement. Après 10 min d'action en mode portnawak, filmée avec un sens du rythme proche du néant, on se farcit donc 40 minutes insupportables, avant de reprendre vers un final dantesque qui fera probablement travailler les abdos de certains pour les 2 prochaines années.
RE Afterlife est censé déménager mais, en fait, ne recèle que 3 pauvres scènes d'action, au milieu d'un script qui n'a absolument rien à raconter, ce qui oblige (enfin, surtout en salles, parce qu'en vidéo, on peut se faire le plaisir de zapper) le spectateur à se farcir 40 bonnes minutes (soit presque la moitié du film, tout de même) ultra chiantes.

Dommage, ça ne vaudra donc pas ce nanar qu'est RE Apocalypse qui, lui, mérite largement son statut "culte".

3/10
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2014
Après un premier opus prometteur et un deuxième bien musclé, un troisième qui se perd chez les super héros et l'action où l'horreur n'est plus qu'un fond, un quatrième qui se cherche sans trouver son rythme, on retrouve enfin l'ambiance glauque où quelques humains vont devoir s'adapter à un monde dépassé par une corpo devenue folle et ne maîtrisant plus les forces qu'elle a déclenchées pour asservir l'humanité. Une grande partie du film se situe dans une base secrète où Umbrella crée des scénarios ou des clones de gens normaux doivent réagir à l'invasion de zombies. Cela donne lieu à revoir d'anciens personnages et acteurs dont le génôme a été gardé en mémoire pour être clonés à l'infini (Michelle Rodriguez, Oded Fehr ...). On se balade donc de voisinage américain, en base secrète, Hong Kong sous la pluie, la place Rouge ... Alice va retrouver Ada Wong, essayer de rejoindre un groupe de mercenaires qui doit l'extraire et affronter effacer la programmation de Jill pour former un nouveau groupe pour affronter toutes les forces sans contrôle (ou presque) d'Umbrella dans le prochain film (et au vu des dernières images ça va cartonner).
L'image est au top, pour des truquages hallucinants et gore.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2013
Qu'on aime ou pas Resident evil, cet épisode est dans la continuité des épisodes précédent.
Concernant le coté technique:

Image: les couleurs sont parfaites, la luminosité et les contrastes bien gérés. On trouve un relief très agréable et l'image s'en sort parfaitement.
Concernant la 3D Active , les effets sont très bien géré et presque avec un relief naturel, on as plusieurs top effets en 3D. Pas essayez la 3D relief avec les lunettes founies.

Le son est vraiment une démo, des effets a foissons, une bande musicale bien spacialisé.
Les pistes sonores VO et VF sont vraiment monstrueuses, la pistes VO est quand même bien au dessus niveau puissances du grave et des effets.

Je vous recommande le bluray 3D qui est aussi compatible 2D car il offre une immersion vraiment bien rendu en 3D qui même si actuellement vous etes pas compatible, ca peut devenir intéressant une fois l'équipement 3D.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2012
Points forts : qualité d'image 3d active et 2d impressionnante. De beaux effets 3d et une super qualité d'image. Film tournée avec caméra 3d donc rien à dire à ce niveau là.
Points négatifs : il film ennuyeux sans intérêts qui ne mise que sur la 3D. Une fin nulle qui annonce encore un prochain épisode à la série... Dans 10 ans on en sera au Resident evil 72.

Je me suis ennuyé, merci à la 3D de m'avoir fait voyager un petit peu avec ce film.
Pourquoi le 3/4 des films (hors films d'animations pour enfants) 3D sont tous aussi nuls??? Heureusement que quelque films sort du lot mais il est dur de rentabiliser un équipement avec autant de daubes!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2012
c'est un bon film, de plus c'est le meilleur de la saga, franchement rien a dire.
il ya beaucoup d'action c'est un film spectaculaire,est qui est bien.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2014
Pour une suite le film est vraiment superbe. Une 3D excellente dans l'ensemble avec un peu d'effets de jaillissements. Très bonne suite.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2011
Si je ne devais conseiller qu'un film en 3D ce serait celui-ci ...J'ai été " scotchée " par les effets de revolver de balles qui nous arrivent dessus !!
A conseiller fortement pour voir un vrai 3D dans son salon!!!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2012
Envoi rapide et soigné.
C'est un régal la 3D dessus, je l'avais vu au cinéma, et je l'ai acheter pour chez moi.
Je l'utilise sur une PS3 et le samsung syncmaster TA950 que je ne recommande pas pour la 3D d'ailleurs, seulement du 24fps en 3D en full HD. :/
Contient 2bluray, la version 3D pour tout les écrans 3D digne de ce nom, et la version 3D bizarre avec les lunettes qu'on te donne dans les kelogs...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus