• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Restez dans l'ombre a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Restez dans l'ombre Broché – 10 septembre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 10 septembre 2012
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 12,90 EUR 5,53

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Restez dans l'ombre + Pitié pour Constance
Prix pour les deux : EUR 35,24

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Brève histoire du petit Siméon

À Marseille, dans un jardin négligé et touffu du Roucas Blanc, un soir de novembre 2002. La nuit est tombée sans qu'on y prenne garde car la rue est éclairée, comme partout en ville de nos jours. Dans ce jardin, il y a un enfant.
Un cauchemar, c'est comme ça qu'on appelle ces histoires de la nuit qui font peur. Ce qu'il voit, là, devant lui dans la rue, ça ne peut pas être pour de vrai, ça doit être un de ces fameux cauchemars, même si c'est pas encore vraiment la nuit toute noire et que personne n'est couché. En tout cas c'est une chose qui ne peut pas se passer dans le monde qu'il connaît, le monde des vivants. Ces créatures qu'il voit, ce ne sont d'ailleurs pas des hommes comme son père ou sa mère, la maîtresse de la maternelle, les voisins ou l'épicier et encore plein d'autres. Ce ne sont pas ces gens-là, ces humains comme dit papa lorsqu'il commence à expliquer des trucs qu'il ne comprend pas. Les humains qu'il connaît, lui, ils se disent bonjour, s'embrassent ou se serrent la main, rigolent, discutent ou des fois s'engueulent, comme les voisins, les plus intéressants, un monsieur et une dame qui s'embrassent beaucoup et s'engueulent souvent aussi. Les humains, ils ne se livrent pas à ce ballet sans la moindre parole à part les gargouillis qui sortent de la bouche du mort-vivant. Car il y a un fantôme dans ses voiles et puis un mort-vivant qui ressemble, comme tous les morts-vivants, à une marionnette qui fait peur. Ce mort-vivant n'avait, dès le départ, aucune chance, c'était couru d'avance : l'effet de surprise d'abord, et puis les morts-vivants ne sont pas très forts, c'est bien connu. Ils font peur, c'est tout. Et les fantômes aussi, ils font peur. Du coup, de ce côté-là, ils étaient à égalité. Question force, les fantômes sont pas terribles non plus, il paraît qu'on peut leur passer à travers ! Mais voilà, l'effet de surprise, c'est ça qui avait compté. Après, fini, foutu, les carottes étaient cuites ! Les carottes sont cuites, c'est comme ça que Mahmoud l'épicier termine souvent les histoires qu'il lui raconte pendant que maman se promène et se cache dans les rayons serrés du petit magasin, des histoires sympas qu'il comprend bien mieux que celles de papa.
Lui, ces deux personnages, à part qu'ils font vraiment peur, ils ne l'ont pas étonné, pas tant que ça. Il y a à peu près les mêmes dans le jeu de son frère, la console ça s'appelle ! Et son frère, il le voit souvent jouer avec son pote Lucas. Au départ, ils se disputent tous les deux pour savoir qui va prendre le catcheur, l'homme-araignée, le boxeur thaïlandais. Fantômas. la femme-panthère, le centurion ou le mort-vivant qui est celui qu'on appelle aussi le squelette alors que c'est un peu exagéré. Et puis finalement, soit Lucas est d'accord parce que la console est pas à lui mais à Adrien, soit ils tirent au sort, soit ils disent que c'est chacun son tour, et ils s'entendent, et ils commencent à jouer.

Présentation de l'éditeur

En 19-43 Da Fonseca, un flic collabo au coeur trouble et desséché, sauve une gamine juive d'une rafle... En 2002, lorsqu'un vieil homme est retrouvé sauvagement assassiné dans une ruelle d'un quartier chic de la ville, c'est tout un pan de l'Histoire de Marseille qui va péniblement se dévoiler aux yeux des enquêteurs...

Le juge Galtier, un habitué des cas difficiles, va remonter la piste et le temps, soulever la poussière, provoquer les confidences, entendre les témoins et rouvrir les dossiers particulièrement obscurs de certains personnages ayant su rester dans l'ombre et opportunément profiter de la guerre pour amasser une fortune considérable.

Cinquante ans plus tard, les souvenirs sont parfois flous, mais la haine intacte...

C'est à la vérité judiciaire - subjective, aléatoire et émaillée de zones d'ombre - que s'en prend ici le juge André FORTIN. Une manière de s'interroger une fois encore sur la place de la justice dans notre société et sur le rôle du magistrat en la matière.


Détails sur le produit

  • Broché: 264 pages
  • Editeur : Jigal (10 septembre 2012)
  • Collection : Polar
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2914704925
  • ISBN-13: 978-2914704922
  • Dimensions du produit: 21 x 2,1 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 493.726 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Ah j'adore ce genre d'introduction! L'auteur laisse directement la parole à un de ses personnages, un juge d'instruction, tout comme lui. Notre juge est attablé en compagnie de deux charmantes jeunes femmes, deux stagiaires qui viennent de terminer leur formation pratique auprès de ce magistrat. Un instant lors duquel ces deux jeunes personnes, passionnées et peut-être encore un peu idéalistes, vont profiter de demander à ce juge de leur raconter une enquête qui l'a profondément marqué dans le cadre de son travail.

Ce récit, qui nous est raconté par le magistrat, restera le fil rouge du roman. Parallèlement, nous suivrons l'histoire de Charlotte, ado placée dans un pensionnat de jeunes filles à Genève, en Suisse. Nous allons également partir dans le passé et suivre l'histoire de Théodore, flic à Marseille dans les années 40, lors de la seconde guerre mondiale. Bien entendu, nous imaginons bien que tout ceci sera lié; André Fortin va évidemment nous expliquer comment.

La fameuse enquête. Quartier chic de Marseille, un petit enfant découvre dans un parc près de chez lui le cadavre d'un homme. Une personne âgée dont les treize coups de couteau reçus lui ont ôté la vie; en tout cas quelques-uns d'entre eux. L'enquête préliminaire démontrera que le vieil homme était riche, très riche. Le secteur immobilier semble être la source de revenus, mais uniquement à la surface. A la base, difficile de dire d'où provient tout cet argent. Même son propre fils qui a repris les affaires semble ne pas être au courant de l'origine de la fortune familiale.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?