Restless and wild
 
Agrandissez cette image
 

Restless and wild

1 octobre 2006 | Format : MP3
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 octobre 2006
  • Date de sortie: 1 octobre 2006
  • Label: Steamhammer
  • Copyright: (C) 2005 Steamhammer, a division of SPV GmbH
  • Genres:
  • ASIN: B0026YID20
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 11 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 3 mars 2009
Format: CD
Un diamant se pose sur un vieux disque qui craque. Une petite musique traditionnelle retentit (reprise en des temps obscurs par l'armée allemande) puis le diamant dérape, ponctué par un hurlement qui annonce la couleur. C'est parti! Et, attention, ça décoiffe! "Fast as the shark", tuerie speed absolue, le premier morceau speed metal jamais écrit. A peine le temps de respirer au bout de ces 3 minutes 40 de génie que déboule le rouleau compresseur "Restless and wild". "Ahead of the pack" ne fait pas de cadeau non plus et arrive un "Shake your heads" bien nommé. A se dévisser les cervicales! Vient alors le premier moment de répit de cet album avec "Neon Nights". Répit provisoire car ce morceau, qui commence tout en douceur, cache bien son jeu. Malsain à souhait!

Je vous fais grâce du titre par titre, le reste est du même acabit jusqu'à l'ultime morceau de ce disque, le mythique "Princess of the dawn" et ces choeurs qui ont fait la renommée du groupe. Grosses rythmiques, solos hyper efficaces, chant assuré par le plus grand braillard que le Metal ait connu (maintes fois copié, jamais égalé). Même la production n'a pas vieilli.
Je connais bien des groupes de metal actuels qui vendraient leur âme au music business pour posséder dans leur CV ne serait-ce qu'un ou deux titres de la trempe d'un "Fast as the shark" ou d'un "Princess of the dawn".

Si vous ne devez posséder qu'un seul album d'Accept, c'est celui-ci. Si vous ne devez posséder qu'un seul album de metal, celui-ci est tout indiqué. Cet album n'est pas simplement un album culte du heavy metal, il EST le heavy metal. 27 ans plus tard, qui a fait mieux ?
A écouter sans modération. Un point, c'est tout !
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurent Jacquot le 23 novembre 2012
Format: CD
Cet album est le détonateur de la reconnaissance pour Accept après le pourtant déjà très bon "Breaker".
Du speed "Fast as the shark" et son intro controversée au riff de "Princess of the dawn" que l'on ne présente plus, tout y fait figure de classique.
Les guitares ultra agressives et les solos inspirés mélangée à la voix hurlante d'Udo sont un modèle du genre, n'en écartant pas pourtant l'aspect mélodique des compositions.
"Restless and wild" fait partie avec "Breaker" et "Balls to the wall" d'une trilogie au sommet qui ne sera jamais égalée par la suite, "Metal heart" bien que le plus populaire, annoncera un déclin de par son changement de direction. (Plus commercial et surtout plus inégal).
De plus, Udo perdra peu à peu le son si caractéristique de sa voix hors norme au fil des albums.
Un grand hommage à l'âme du groupe, le guitariste Wolf Hoffmann, faisant partie pour moi de la même famille qu'un ritchie Blackmore ou Michaël Schenker.
En résumé, "Restless and wild", est donc parfait de bout en bout ou presque (un petit bémol avec le temps pour "Shake your heads" un peu répétitif, "Get ready" et "Flash rockin' man" plus convenus) et figure parmi les albums absolument à posséder pour tout amateur du genre.

Mes titres préférés : "Restless and wild", "Princess of the dawn", "Fast as the shark", "Don't go stealing my soul away", "Neon nights".

Note : 19/20
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 13 août 2011
Format: CD
En vinyl ce disque tueur était en effet affublé d'un pochette immonde, voici enfin la superbe pochette originale...
Après l'époumonant "Breaker" le gang germain sort ici son manifeste et un des plus furieux disques de HM des eighties.
Le turbo "Fast As A Shark" ouvre les hostilités en fanfare mais contrairement au requin qui démarre vite mais s'essouffle rapidement, cet album ne possède pas un temps mort.
Le trépidant "Restless and Wild", le puissant "Neon Night" et le superbe "Princess of Dawn" encadrent une poignée de brulôts incendiaires traversés par les Flying V des deux guitaristes et survolées par la voix passée au papier de verre d'Udo Dirkschneider.
Plus violents que leurs grands frères de Scorpions, Accept s'il excèle dans un heavy metal plein de gouaille, n'en dédaigne pas pour autant le coté mélodique, ce qui fait que ce disque est un parfait exemple que l'on peut faire du hard rock sans tomber dans le lourd et l'indigeste.
S'ils n'ont pas inventé la poudre, les cinq lascards d'Accept savent mieux que quiconque la faire parler et se hissent ici au niveau des plus efficaces groupes de la NWOBHM.
Un album qui n'a pas vieilli et qui demeure leur chef d'oeuvre avec "Metal Heart".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Darko TOP 50 COMMENTATEURS le 6 octobre 2011
Format: CD
Lorsque l'on a écouté un 33 tours plus que de raison, ce qui est mon cas avec ce "Restless and Wild" d'anthologie, on a toujours un peu peur que sa réédition CD ne soit pas à la hauteur, surtout s'il s'agit d'une réédition non remasterisée avec un packaging un peu cheap....ce qui est le cas ici !

Mais on peut faire confiance à nos amis allemands pour faire du bon boulot, même dans les pires conditions (hélas!) ... Le verso nous annonce en effet "Ein Produkt der Metronome Music GMBH Hamburg 1992", ce qui ne laisse que peu de doutes sur la provenance de l'objet. Aussi, si l'on excepte un niveau sonore général un peu faible (ce qui oblige à pousser un peu la chaine) et un léger manque de brillance dans les aigus, le son de cette réédition est plus qu'honorable et permet de redécouvrir toute la puissance (double grosse caisse oblige !) de ce groupe teuton, pionnier du speed métal. Je n'avais pas réécouté depuis longtemps ces classiques que sont "Fast as a Shark", "Restless and Wild" ou "Princess of the Dawn" (Ha ! le changement de rythme après le pont de la fin !!!), mais franchement, cela reste toujours aussi bon 30 ans après....vraiment un grand classique !

Fans de Deep Purple, période "Speed king", de Slayer ou de Metallica, vous pouvez vous procurer cette galette les yeux fermés, vous ne serez pas déçus ! C'est du heavy à l'ancienne, certes, mais c'est du bon !
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique