• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Retracer des Genealogies ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Retracer des Genealogies de Meuniers Broché – 1 mars 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,00
EUR 10,00 EUR 6,01

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Retracer des Genealogies de Meuniers
  • +
  • Ancêtres paysans
  • +
  • Archives militaires mode d'emploi
Prix total: EUR 34,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Les moulins à eau

Le moulin à eau est apparu il y a deux mille ans et fut longtemps la seule machine utilisée pour tous les besoins industriels. À partir du IXe siècle, on en installe partout où le réseau hydraulique est riche et permanent, les rivières encaissées, les ruisseaux abondants et rapides.

Le moulin à eau existe sous deux formes, le moulin à roue horizontale et le moulin à roue verticale. Il en existe plusieurs types :

- sous l'Ancien Régime, le plus commun des moulins à eau est le moulin fixe dit aussi terrier (photo ci-dessus). Le moulin terrier est construit sur ou contre la rive d'un ruisseau. Il utilise l'eau vive et la roue tourne grâce au courant. Lorsque la roue est horizontale (donc fixée sur un axe vertical), c'est un mur percé qui arrête l'eau emmagasinée et qui sert de fondation à la façade du moulin, canalisant l'eau motrice vers les roues ;

- le moulin-bateau ou flottant, dit encore moulin à nef, est né pendant le siège de Rome en 537. Le roi des Wisigoths avait coupé l'acheminement de l'eau vers les moulins. Deux barques furent alors réunies avec une roue de moulin entre elles, sur laquelle on installa meules et mécanismes.

Plus tard, face à la multiplication des moulins posant des problèmes d'emplacement sur les rives, le système fut à nouveau utilisé. En bas à gauche, un exemple actuel sur une rivière de Slovénie. On amarrait même des moulins flottants sous les arches des ponts des villes (ci-dessous à Paris au XIVe siècle). Ce type de moulin disparut dans la deuxième partie du XIXe siècle ;

- on trouve encore le moulin à marée dont la roue est mue par le mouvement journalier de la mer (ci-dessous : moulin à marée de l'île de Bréhat en Bretagne). Cette catégorie a connu une relance d'activité lors de la Seconde Guerre mondiale ;

- les moulins d'étangs sont quant à eux mentionnés dès le milieu du XIIIe siècle. Beaucoup furent construits aux XVIIe et XVIIIe siècles. Mais ils disparurent très vite : de petite taille, ils étaient d'un rendement minime. Aujourd'hui, on en trouve des vestiges dans le Jura, à Chapelle-Voland et à Larnaud.

Présentation de l'éditeur

Les moulins sont à la mode. D'abord parce qu'on s'inquiète de la disparition du patrimoine architectural ancien et que les associations pour la sauvegarde des moulins à vent et à eau se multiplient depuis quelques décennies. Ensuite parce que la généalogie connaît un engouement sans précédent et que bien rares sont les Français qui ne comptent pas quelques meuniers dans leur ascendance. Il était donc grand temps qu'un guide de recherches soit publié sur ce thème précis.
Car meuniers et moulins constituaient autrefois un monde à part, bien identifié et très surveillé, tant sous l'Ancien Régime qu'à la Révolution ou au XIXe siècle. Grâce aux archives administratives, fiscales et notariales, il est possible de retrouver l'histoire d'un moulin, parfois jusqu'au Moyen Âge, et de remonter les généalogies de meuniers, un ou deux siècles plus loin que les généalogies habituelles.
Après un aperçu général sur l'histoire des moulins et des meuniers en France, l'ouvrage se scinde donc en deux grandes parties : une consacrée à la généalogie des hommes, l'autre à celle des bâtiments. Elles vous feront découvrir des sources d'archives auxquelles vous n'êtes pas habitués, des fonds qui ne sont pas numérisés mais qui vous apporteront une incroyable moisson d'informations.
Rappelez-vous enfin que les associations des amis des moulins sont aujourd'hui particulièrement nombreuses. N'hésitez pas à les rejoindre, elles sont indiquées en fin d'ouvrage.
Autant de pistes et de sources d'archives qui vous donneront... du grain à moudre pour vos recherches !

Généalogiste, longtemps présidente de la Chambre syndicale des généalogistes et héraldistes de France, Myriam Provence a publié plusieurs guides de généalogie aux Éditions Autrement. Elle s'est particulièrement intéressée aux meuniers, et a effectué des recherches sur de nombreux moulins. Elle a publié en 2011 Se découvrir par l'arbre généalogique pour la généalogie à l'école.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?