Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 15,23
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Ajouter au panier
EUR 24,03
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Media Vortex
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Revolver Import


Prix : EUR 21,08 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Vendu par Leisurezone et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
10 neufs à partir de EUR 8,24 12 d'occasion à partir de EUR 6,97 1 de collection à partir de EUR 12,79

Un titre plus récent est disponible pour cet article:

boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Beatles

Discographie

Image de l'album de The Beatles

Photos

Image de The Beatles
Visitez la Page Artiste The Beatles
258 albums, 59 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Revolver + Rubber Soul (Enregistrement original remasterisé) + Sgt. Pepper'S Lonely Hearts Club Band (Enregistrement original remasterisé)
Prix pour les trois: EUR 41,06

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • CD (4 mai 1987)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Odeon
  • ASIN : B000002UAR
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (44 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.657 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Taxman
2. Eleanor rigby
3. I'm only sleeping
4. Love you too
5. Here there and everywhere
6. Yellow submarine
7. She said she said
8. Good day sunshine
9. And your bird can sing
10. For no one
11. Doctor robert
12. I want to tell you
13. Got to get you into my life
14. Tomorrow never knows

Descriptions du produit

Descriptions du produit

THE BEATLES Revolver (1990s issue UK 14-track CD album featuring some of their all-time classics such as Taxman Eleanor Rigby Yellow Submarine Tomorrow Never Knows and more. An AAD recording [analogue tape session analogue mix & edit digitaltranscription to CD] complete with picture booklet insert & back insert printed with the Apple logo CDP7464412)

Amazon.fr

Même sous forme de disque compact cet album a deux faces : celle des gentils Beatles, rois de la mélodie facile et celle plus sombre, cachée jusqu'alors, des Beatles psychédéliques, expérimentateurs et habitués des paradis artificiels. La face heureuse et insouciante c'est celle de McCartney qui aligne ici quelques classiques élégants : "Eleanor Rigby" et ses cordes classiques, "Here, There And Everywhere" avec sa mélodie dans le style music- hall ou "Got To Get You Into My Life, proche de la grande variété américaine. Mais la palme de la légèreté revient, évidemment, à Ringo Starr qui chante de sa voix bonhomme "Yellow Submarine", devenu un classique de la chanson pour enfants. La face sombre, vous l'aurez deviné, c'est celle de Lennon qui raconte, ici, ses rêves et ses hallucinations : la dérive psychédélique avec guitares à l'envers de "She Said She Said", le rock cynique "Dr Robert" sur un faux médecin dealer. Et puis, surtout, il y a "Tomorrow Never Knows", summum de l'expérimentation, jamais égalé mais souvent copié (cf les Chemical Brothers et Noel Gallagher avec "Setting Sun"). Orchestre à l'envers, boucle de batterie dance avant l'heure, vocaux saturés, résonance de sitar continue : les nouveaux Beatles naissent vraiment avec ce morceau. Ils sont prêts pour les aventures à venir : "Strawberry Fields Forever" et Sgt Pepper's. --Hubert Deshouse

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
37
4 étoiles
7
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 44 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 17 mai 2001
Format: CD
Revolver, rien que le titre est évocateur. Ce n'est plus Rubber Soul, ce n'est pas encore Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, c'est à mon sens l'album où les Beatles apparaissent le plus comme un groupe, plutôt que comme 4 artistes réunissant leurs compositions solo, comme sur la fin. Même si Lennon/McCartney restent les plus prolifiques (ils avaient sûrement plus d'expérience), on notera les 3 compositions de Harrison, notamment Taxman pour les paroles et les 2 autres pour la mélodie et le style musical. On peut citer aussi la célèbre interprétation de Ringo sur Yellow submarine. Ce que j'apprécie sur cet album, c'est justement l'homogénéité de la qualité musicale de tous les morceaux, et les thèmes abordés, même si John nous a peut-être un peu "pipotés" sur "And your bird can sing". Bref, écoutez l'album, et essayez ensuite de dire lequel des 14 titres est le meilleur... pas facile !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Olivier Kaestlé sur 26 novembre 2008
Format: CD
Si George Harisson s'est souvent vu surnommé le « Beatle du Milieu », parce qu'il jouait sur scène entre Lennon et McCartney, il existe, dans la brève mais éclectique discographie des Beatles, un album qui annonçait une transition notoire entre deux périodes. En effet, sur les quinze albums produits par les Fabs entre 1963 et 1970, « Revolver », paru en 1966, est le septième. Aux plans du nombre comme de la chronologie, il occupe une position centrale.

Avec cet album, le groupe tourne résolument le dos aux années tendres, celles des « She Loves You », « Michelle » et autres « And I Love Her », pour amorcer le virage de la maturité. Comme George Harisson, « Revolver » se situe entre Lennon et McCartney. Il annonce la fin du leadership du premier, et le début de la domination du second sur le groupe. En effet, McCartney s'était contenté jusqu'ici du rôle du brillant leader adjoint, épaulant les efforts déterminants du maestro Lennon, notamment sur « A Hard Day's Night » et « Rubber Soul » qui portent l'empreinte indélébile du Beatle brillant.

D'un album à l'autre, Macca prenait cependant de plus en plus d'ascendant sur le quatuor. il signe ici pour la première fois autant de titres que son collègue, soit cinq, et même un de plus, avec « Yellow Submarine », que seul la bonhomie de Ringo arrive à faire passer.

Il ne faut pas croire pour autant que Lennon joue les seconds violons, bien au contraire. Jamais l'auteur de « Help! » ne s'était autant permis de libertés, ou de risques, selon les points du vue, avec une exploration sans réserve du psychédélisme.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
53 internautes sur 61 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kinishao sur 8 mars 2003
Format: CD
Le voilà, le fameux "meilleur album de tous les temps"!!
C'est "Revolver", et non "Sergent Pepper"...
John et Paul sont au sommet de leur art, ils se tiennet mutuellement en respect avec des chefs d'oeuvre comme 'Here,there and everywhere", qui selon l'aveu même deJohn, est le meilleur morceau de Paul....si John Lennon le dit..."I'm only sleeping" est emreoint d'une mélancolie que je trouve pour ma part, magnifique...
"Tomorrow never knows" préfigure la musique électonique(cf "chemical brothers, "Setting sun" avec cet imposteur de Noel Gallagher), et quelles paroles...
Je pense que cet album, même s'il est moins élaboré au niveau production que son successeur, est inégalé à ce jour...
A ce propos, il est stupide de qualifier la musique de Paul Mc Cartney de gentillette ou de facile, comme c'est la mode depuis longtemps: ce type est l'égal de Lennon, le seul qui soit à son niveau dans tout le XXème siècle...Je suis écoeuré de voir des gens prétendument spécialistes le prendre de haut sous prétexte qu'il n'a écrit que des chansons légères aux mélodies faciles:mais faites-les si elles sont si faciles!!!
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Darko TOP 50 COMMENTATEURS sur 6 novembre 2013
Format: CD
Sur les conseils de Hervé.j, nous entamons ici une nouvelle série de commentaires consacrés aux groupes proposant des albums aux pochettes en noir et blanc, et, après The Jet, quoi de mieux que de commencer par le plus célèbre d'entre eux : le "Revolver" des Beatles !

Publié en 1966 et succédant au somptueux "Rubber Soul", "Revolver" se révèle toujours à l'écoute, presque 50 après, comme un pur joyau de pop ciselée, un album quasi parfait (on émettra quand même quelques réserves sur les "indianeries" de George Harrison de "Love you to" et "Tomorrow never knows"), un album concis, sobre et dont les thèmes apparaissent toujours d'actualité. Ainsi, l'hystérie fiscale dénoncée dans "Taxman" reste plus que jamais un fléau qu'il convient de combattre avec la plus extrême vigueur. l'argent ne fait certes pas le bonheur, mais il faut quand même nous en laisser un peu pour faire bouillir la marmite ! A noter que, ce titre impressionnera beaucoup les Jam qui reprendront quasiment à l'identique ses accords sur "start !" de l'album "sound affects".

Tous les morceaux sont fabuleux, le symphonique "Eleonor Rigby", le vagabond "I'm only sleeping", la berceuse "Here, there and everywhere" et même le déjanté "Yellow submarine" appris en classe de 5ème....La suite est à l'avenant avec en point d'orgue l'extraordinaire et très rhythm & blues "Got to get you into my life" qui inspirera jusqu'à notre Johnny national....; incontestablement mon album préféré des Beatles avec "Rubber Soul".
Lire la suite ›
20 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Revolver aurait-il des faces cachées ??? 0 28 oct. 09
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?