undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
 

Revolver


Top albums


CD: €6.99  |  MP3: €6.99
CD: €6.99  |  MP3: €8.99
CD: €17.59  |  MP3: €9.99

Revolver : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 532
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Revolver
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Un jour, Ambroise a regardé Jérémie improviser au violoncelle, et sa vie a changé. Un jour, Jérémie a découvert la pop music, et sa vie a changé.
Un jour, Christophe a écouté du baroque et sa vie a changé. Un jour, Ambroise, Christophe et Jérémie ont décidé de s’associer.
Revolver était né.
Haut les mains ! La référence, puisque référence il y a dans ce nom, est lumineuse : The Beatles. Un poster dans une chambre d’adolescent,
comme une évidence un jour de 2006. Avec le temps, et l’âge, étaient déjà venus d’autres noms : Elliott Smith,
Leonard Cohen, Neil Young, Elvis, le Velvet, Bob Dylan, ... Lire la suite

Un jour, Ambroise a regardé Jérémie improviser au violoncelle, et sa vie a changé. Un jour, Jérémie a découvert la pop music, et sa vie a changé.
Un jour, Christophe a écouté du baroque et sa vie a changé. Un jour, Ambroise, Christophe et Jérémie ont décidé de s’associer.
Revolver était né.
Haut les mains ! La référence, puisque référence il y a dans ce nom, est lumineuse : The Beatles. Un poster dans une chambre d’adolescent,
comme une évidence un jour de 2006. Avec le temps, et l’âge, étaient déjà venus d’autres noms : Elliott Smith,
Leonard Cohen, Neil Young, Elvis, le Velvet, Bob Dylan, ... Lire la suite

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Revolver est un trio composé de Christophe Musset (guitare), Ambroise Willaume (chant) et Jérémie Arcache (violoncelle), trois musiciens fans des Beatles, de pop léchée et de musique classique. Ces Parisiens réunis en 2006 tirent d'ailleurs leur nom du fameux album des Fab Four sorti quarante ans auparavant.

Le mélange hétéroclite qui préside à la musique de Revolver transparaît sur un premier EP-5 titres paru au printemps 2008, relevé par les mélodies de « Leave Me Alone » et « Get Around Town ».

Un an après paraît Music for a While (juin 2009), premier album baignant dans la double ... Lire la suite

Un jour, Ambroise a regardé Jérémie improviser au violoncelle, et sa vie a changé. Un jour, Jérémie a découvert la pop music, et sa vie a changé.
Un jour, Christophe a écouté du baroque et sa vie a changé. Un jour, Ambroise, Christophe et Jérémie ont décidé de s’associer.
Revolver était né.
Haut les mains ! La référence, puisque référence il y a dans ce nom, est lumineuse : The Beatles. Un poster dans une chambre d’adolescent,
comme une évidence un jour de 2006. Avec le temps, et l’âge, étaient déjà venus d’autres noms : Elliott Smith,
Leonard Cohen, Neil Young, Elvis, le Velvet, Bob Dylan, The Kinks ou encore Giant Sand. Une liste parfaite, établie par Ambroise
et Christophe et qui servit de base à l’éducation pop de Jérémie, invité à transformer le duo originel en trio pas comme les autres.
Jérémie. Un drôle celui-là. Nourri au classique à l’exception de toute autre musique jusqu’à ses dix huit ans. Dix ans
de chant à la maîtrise de Notre-Dame de Paris, et du violoncelle pour parfaire le tout. Mais quel violoncelle
Intense, furieux, possédé. C’est bien simple, ce jour où Ambroise l’a vu improviser sur du Haydn, il avait cru voir Jimi Hendrix sur scène.
Ambroise. La voix de Revolver, des années de maîtrise à Notre-Dame lui aussi, suivi d’une pause, puis d’un retour, conscient que ses
racines musicales s’y trouvaient tout autant que sur les rives de la Mersey à Liverpool ou dans le stuc de Graceland à Memphis.
Entre temps, Christophe lui avait appris la guitare. Ambroise ou l’art du lien et de la parole. Du pont entre deux cultures.
Celle de Jérémie, l’enfant sauvage de la pop music, et Christophe, le fondu d’Elliott Smith qui ne renie pas pour autant ses années Goldman.
Christophe, l’autre voix de Revolver. L’homme des paroles également, avec Ambroise, l’ami d’enfance. S’il n’était pas musicien, il serait cinéaste.
Christophe a toujours aimé raconter des histoires. Christophe, le plus rocker des trois, touché un jour par la grâce de Purcell,
compositeur britannique (1659-1695). L’autre socle commun des garçons. Celui qui inspira le nom de l’album : « Music for a while ».
Musique pour un moment de grâce fugace, musique pop et musique de chambre, musique pop qui éclot ce printemps.
Ce premier album d’une maturité renversante, mélancolique et rêveur, ils en ont confié la réalisation à Julien Delfaud avec l’idée de battre
en brèche toute tendance à la nostalgie facile, parce qu’il est question d’aujourd’hui et non d’hier. Parce que le contraste est essentiel
dans la musique de Revolver, dans ce jeu entre l’intime et le public, entre la douceur des atmosphères et la rugosité des
sentiments qui se dévoilent tout au long du disque. Parce que la légèreté, à leurs yeux, n’a de sens qu’avec de la profondeur, de l’audace.
Alors écoutez ces voix qui se répondent, ces harmonies célestes qui se déploient, ces lignes mélodiques et ces cordes qui s’entrelacent.
Ecoutez, et laissez-vous toucher au coeur par Revolver.

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Un jour, Ambroise a regardé Jérémie improviser au violoncelle, et sa vie a changé. Un jour, Jérémie a découvert la pop music, et sa vie a changé.
Un jour, Christophe a écouté du baroque et sa vie a changé. Un jour, Ambroise, Christophe et Jérémie ont décidé de s’associer.
Revolver était né.
Haut les mains ! La référence, puisque référence il y a dans ce nom, est lumineuse : The Beatles. Un poster dans une chambre d’adolescent,
comme une évidence un jour de 2006. Avec le temps, et l’âge, étaient déjà venus d’autres noms : Elliott Smith,
Leonard Cohen, Neil Young, Elvis, le Velvet, Bob Dylan, The Kinks ou encore Giant Sand. Une liste parfaite, établie par Ambroise
et Christophe et qui servit de base à l’éducation pop de Jérémie, invité à transformer le duo originel en trio pas comme les autres.
Jérémie. Un drôle celui-là. Nourri au classique à l’exception de toute autre musique jusqu’à ses dix huit ans. Dix ans
de chant à la maîtrise de Notre-Dame de Paris, et du violoncelle pour parfaire le tout. Mais quel violoncelle
Intense, furieux, possédé. C’est bien simple, ce jour où Ambroise l’a vu improviser sur du Haydn, il avait cru voir Jimi Hendrix sur scène.
Ambroise. La voix de Revolver, des années de maîtrise à Notre-Dame lui aussi, suivi d’une pause, puis d’un retour, conscient que ses
racines musicales s’y trouvaient tout autant que sur les rives de la Mersey à Liverpool ou dans le stuc de Graceland à Memphis.
Entre temps, Christophe lui avait appris la guitare. Ambroise ou l’art du lien et de la parole. Du pont entre deux cultures.
Celle de Jérémie, l’enfant sauvage de la pop music, et Christophe, le fondu d’Elliott Smith qui ne renie pas pour autant ses années Goldman.
Christophe, l’autre voix de Revolver. L’homme des paroles également, avec Ambroise, l’ami d’enfance. S’il n’était pas musicien, il serait cinéaste.
Christophe a toujours aimé raconter des histoires. Christophe, le plus rocker des trois, touché un jour par la grâce de Purcell,
compositeur britannique (1659-1695). L’autre socle commun des garçons. Celui qui inspira le nom de l’album : « Music for a while ».
Musique pour un moment de grâce fugace, musique pop et musique de chambre, musique pop qui éclot ce printemps.
Ce premier album d’une maturité renversante, mélancolique et rêveur, ils en ont confié la réalisation à Julien Delfaud avec l’idée de battre
en brèche toute tendance à la nostalgie facile, parce qu’il est question d’aujourd’hui et non d’hier. Parce que le contraste est essentiel
dans la musique de Revolver, dans ce jeu entre l’intime et le public, entre la douceur des atmosphères et la rugosité des
sentiments qui se dévoilent tout au long du disque. Parce que la légèreté, à leurs yeux, n’a de sens qu’avec de la profondeur, de l’audace.
Alors écoutez ces voix qui se répondent, ces harmonies célestes qui se déploient, ces lignes mélodiques et ces cordes qui s’entrelacent.
Ecoutez, et laissez-vous toucher au coeur par Revolver.

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Revolver est un trio composé de Christophe Musset (guitare), Ambroise Willaume (chant) et Jérémie Arcache (violoncelle), trois musiciens fans des Beatles, de pop léchée et de musique classique. Ces Parisiens réunis en 2006 tirent d'ailleurs leur nom du fameux album des Fab Four sorti quarante ans auparavant.

Le mélange hétéroclite qui préside à la musique de Revolver transparaît sur un premier EP-5 titres paru au printemps 2008, relevé par les mélodies de « Leave Me Alone » et « Get Around Town ».

Un an après paraît Music for a While (juin 2009), premier album baignant dans la double culture des garçons. Si le titre est un clin d'oeil au compositeur anglais Henry Purcell, la musique foisonne d'arrangements de cordes ciselés opérés par le producteur Julien Delfaud (« Balubalow »). L'art du contraste est le point fort de ce trio insolite.

De retour d'un périple américain accompli avec succès, le trio Revolver retourne à la maison peaufiner son deuxième album. Le résultat précédé de l'EP Wind Song paraît en mars 2012 sous le nom Let Go. Ce deuxième opus voit Revolver conserver son sens de la mélodie pop accrocheuse enrichie d'harmonies vocales et de violoncelle, avec un trait de piano électrique et de guitares, plus présentes que sur l'album précédent. Parallèlement, le groupe compose la bande originale du film Comme des frères, attendu à la fin de l'année. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.