EUR 8,49 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par ZOverstocksFR
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 9,99
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : all-my-music-FR
Ajouter au panier
EUR 12,25
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 12,33
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : RAREWAVES USA
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Richard Strauss : Quatre derniers Lieder - Capriccio : scène finale - Salomé : scène finale
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Richard Strauss : Quatre derniers Lieder - Capriccio : scène finale - Salomé : scène finale


Prix : EUR 8,49
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par ZOverstocksFR.
22 neufs à partir de EUR 8,49 7 d'occasion à partir de EUR 9,60

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Antonio Pappano

Discographie

Image de l'album de Antonio Pappano

Photos

Image de Antonio Pappano

Biographie

Né le 30 décembre 1959 à Epping, dans l'Essex (Angleterre), Antonio Pappano grandit aux États-Unis où sa famille d'origine italienne s'installe quand il a 13 ans. Le garçon étudie le piano, la composition et la direction d'orchestre dans le Connecticut avant d'être engagé comme répétiteur au New ... Plus de détails sur la Page Artiste Antonio Pappano

Visitez la Page Artiste Antonio Pappano
47 albums, 18 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Richard Strauss : Quatre derniers Lieder - Capriccio : scène finale - Salomé : scène finale + Edda Moser chante Mozart + Le Triomphe de l'Amour / Sandrine Piau
Prix pour les trois: EUR 31,48

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Orchestre: Royal Opera House Chorus and Orchestra Covent Garden
  • Chef d'orchestre: Antonio Pappano
  • Compositeur: Richard Strauss
  • CD (4 mai 2007)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: EMI Classics
  • ASIN : B000MV93EG
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 55.353 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Ah du wolltest mich nicht deinen salome - Antonio Pappano
2. Mondscheinmusik capriccio op85 - Antonio Pappano
3. Morgen mittag um elf capriccio op85 - Jeremy White
4. Fruhling vier letzte lieder av150 op posth - Antonio Pappano
5. September vier letzte lieder av150 op posth - Antonio Pappano
6. Beim schlafengehen vier letzte lieder av150 op pos - Antonio Pappano
7. Im abendrot vier letzte lieder av150 op posth - Antonio Pappano
8. Salome ah du wolltest mich nicht deinen mund kusse - Nina Stemme
9. Capriccio op 85 13 szene mondscheinmusik - Cove Orchestra of the Royal Opéra House
10. Capriccio op 85 13 szene morgen mittag um elf to e - Nina Stemme
11. Vier letzte lieder av150 op posth 1 fruhling hesse - Nina Stemme
12. Vier letzte lieder av150 op posth 2 september hess - Nina Stemme
13. Vier letzte lieder av150 op posth 3 beim schlafeng - Multi-Artistes
14. Vier letzte lieder av150 op posth 4 im abendrot ei - Nina Stemme

Descriptions du produit

Nina Stemme est est une découverte lyrique majeure. Après un parcours exemplaire (concours Domingo, 1ers rôles dans de bonnes maisons), elle est une des révélations du Festival de Glyndebourne où son Isolde stupéfait le public et la presse internationale. Plus proche de l'esprit de la création, puisque l'½uvre fut créée par Kirsten Flagstad et Wilhelm Furtwängler, Nina Stemme donne une interprétation dramatique, et en cela éclaire d'un jour nouveau une ½uvre traditionnellement dévolue aux grandes sopranos mozartiennes : Schwarzkopf, Janowitz, Price ou Te Kanawa.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Juliensa le 17 juillet 2007
Format: CD
Nina Stemme s'attaque là à des morceaux de choix où les plus grandes straussiennes se sont illustrées et relève le défi avec brio. Les airs tirés de Salome et de Capriccio sont splendides, la soprano incarne ses personnages et fait montre d'une splendeur vocale stupéfiante. L'impression se confirme dans les 4 letzte Lieder dont elle livre une interprétation magnifique, la référence en la matière restant l'inégalable Schwarzkopf. Enfin, la direction de Pappano met merveilleusement en musique les splendeurs de Strauss.
A écouter !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lamouche Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS le 2 février 2011
Format: CD
C'est en 2007 que la firme EMI publiait ce magnifique album regroupant de remarquables pages straussiennes interprétées par la soprano dramatique suèdoise Nina Stemme - sous la direction du chef britannique (d'origine italienne) Antonio Pappano. On sait que cette cantatrice - la grande Isolde de notre temps (avec Waltraud Meier) - dispose d'une voix d'exception, avec une tessiture assez exceptionnelle et un don dramatique très fort. On en a la confirmation dans cet album, aussi bien avec les scènes finales de "Salomé" et de "Capriccio", qu'avec - plus particulièrement - les "Quatre Derniers Lieder" ("Vier Letzte Lieder"), point culminant du postromantisme (oeuvre des années 1948-1950). La façon dont Stemme interprète cette dernière partition est vraiment magique : au coeur de la nature et des saisons (avec "Frühling" et "September") ; avant le coucher (avec "Beim Schlafengehen") ; et - surtout - au moment de l'adieu serein à la Vie (avec "Im Abendrot", "Soleil couchant"). A côté de la performance vocale de la cantatrice, on doit signaler la grande qualité de l'accompagnement orchestral (Royal Opera House, Covent Garden), grâce à la maîtrise et aux couleurs obtenues par Pappano. Enfin, ajoutons qu'il serait intéressant de comparer cette interprétation des "Vier Letzte Lieder" avec celle - considérée comme historique - d'Elisabeth Schwarzkopf, sous la direction d'Otto Ackermann.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par l'eure c'est l'eure le 6 octobre 2009
Format: CD
Ce qui m'a conquis ce sont les 4 derniers lieder. Je les ait passé en boucle pendant au moins deux semaines, et j'ai envie de recommencer. Je l'ai recommandé à mes proches qui ont été aussi conquis. Ample et magnifiquement sensible, en un mot superbe. Elle fait vieillir toutes les autres interprétations. Je peux imaginer que Papano n'y est pas pour rien.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par patou le 18 avril 2012
Format: CD Achat vérifié
Enregistrement mat ne rendant pas hommage à la soprano;les couleurs de l'orchestre à force de langueur sont ternes et ne soutiennent pas Stemme qui ,il est vrai, "est" dans sa partition mais comme Pappano ne la chante pas...(pas de dynamique)
Aucune expression d'un chant si ce n'est de mettre quelques couleurs;alors la Soprano chante comme une mezzo et l'introspection deviens voix presque d'outre-tombe avec malheureusement une bien pâle lumière...
peux-être qu'en augmentant(beaucoup) le volume de la chaîne ... mais s'il faut en arriver là.
PS: ce commentaire porte sur les leaders de STRAUSS
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?