1 d'occasion à partir de EUR 34,95

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Rimski-Korsakov - Sheherazade - Format SACD hybride Super Audio CD, Import


Voir les offres de ces vendeurs.
1 d'occasion à partir de EUR 34,95

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • CD (17 mars 2003)
  • : Requires SACD-compatible hardware
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Super Audio CD, Import
  • Label: Philips
  • ASIN : B000079BGF
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 237.720 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Sheherazade op 35 - the sea and sinbad's ship
2. Sheherazade op 35 - the story of the calender prince
3. Sheherazade op 35 - the young prince and the young princess
4. Sheherazade op 35 - festival at bagdad - the sea - the shipwreck against a rock surmounted by a bronze warrior (the shipwreck)
5. - in the steppes of central asia
6. - islamey

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

3.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client on 16 juin 2003
Une SHEHERAZADE envoutante et flamboyante servie par un orchestre et un violon solo de tout premier ordre.
Des STEPPES DE L'ASIE CENTRALE qui nous plongent dans la magnifiscence de leur climat mélancolique et une ISLAMEY qui termine avec brio ce magnifique disque SACD à la prise de son remarquable.
Un must.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par David Waléra TOP 500 COMMENTATEURS on 16 juin 2012
Gergiev nous offre une "Shéhérazade" superbe de timbres verts et fruités à la fois, grâce à un Orchestre du Kirov aux sonorités typiquement russes, loin de tout formatage occidental.
Le chef ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer par l'énergie de sa direction, ce qui nous vaut notamment un finale époustouflant de puissance explosive, poussant au maximum la virtuosité de l'orchestre, et plongeant l'auditeur au coeur de la tempête : bravissimo !
Le violon solo déploie le thème de Shéhérazade avec une poésie et une grâce proches du sublime, en une véritable invitation au rêve.
En revanche, le troisième mouvement, "Le jeune prince et la jeune princesse", très bien mené, aurait sans doute approché la perfection si Gergiev avait un peu moins appuyé le lyrisme du magnifique thème, dont l'épanouissement mélodique demande plus de naturel, ce que Seiji Ozawa, avec l'Orchestre Symphonique de Boston, est l'un des seuls à réussir Rimsky-Korsakov : Schéhérazade Capriccio espagnol.
Mise à part cette réserve, il est difficile de bouder son plaisir à redécouvrir une oeuvre archi-enregistrée, dont le chef russe fait ressortir des détails en général peu mis en valeur par ses collègues, ce que la prise de son magnifie par sa grande dynamique, son respect des timbres, et sa belle spatialisation (ah ! ces cors délicieusement lointains...).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par cacoton on 19 octobre 2012
Monsieur Gergiev semble mieux connaître que l'auteur les divers tempos de cette partition (Sheherazade).Le 3° mouvement ne correspond pas aux indications de Rimski prescrites expressément sur la partition: la noire pointée à 52,alors que Gergiev nous joue la croche à 96 (ce qui donnerait la noire pointée à 32 !!!);le morceau perd ainsi toute tenue,devient une guimauve inaudible.Dans le reste de la patition , des alanguissements déplacés défigurent trop souvent la solidité de la composition.Mieux vaut chercher une autre version ,ce que je vais entreprendre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?