undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Rising (Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Rising (Remastered)

2 mai 2007 | Format : MP3

EUR 5,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 7,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:58
30
2
3:40
30
3
4:05
30
4
2:58
30
5
8:26
30
6
8:11
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 22 mai 2010
Format: CD
Pourquoi celui-ci ? Je ne sais pas. Ronnie James Dio a une telle carrière. Elf, Butterfly's Ball, Rainbow, Black Sabbath, Dio, Heaven and Hell... Trop dur de choisir. Alors puisqu'il en faut un.

Toutefois, ce "Rising" est l'album que je préfère des trois albums studios de Rainbow avec Dio au chant. L'album le plus puissant du groupe, sans aucun doute. Ritchie Blackmore se lâche et se fâche ("A light in the black", "Run with the wolf") et la voix de Dio nous éblouit par sa puissance (le sublime "Stargazer", "Tarot woman"). "A light in the black", morceau monstrueux, a été à n'en point douter source d'inspiration pour nombre de groupes avec ses solos croisés guitares/synthés. Un album un peu court, certes, mais indispensable.
Les textes, tous signés par Dio, sont déjà tournés vers un monde onirique où magiciens et dragons cohabitent. Cet album est un grand classique du Hard Rock, reconnu comme tel aujourd'hui mais cela n'a pas toujours été le cas.
En France, le Hard Rock (le Metal maintenant) a depuis toujours été considéré comme un genre musical mineur. "Un style qui n'intéresse que les ados". "Ca braille tout le temps". Voilà ce qu'on entend généralement. Les musiciens qui pratiquent ce style n'étant forcément pas dignes d'intérêt. Avez-vous entendu parler du décès de R.J. Dio dans les médias français ? Moi, pas. Si l'on compare avec les plusieurs mois passés sur la mort de M. Jackson, ça énerve un peu... On n'en demandait pas des tonnes. Juste autre chose que de l'indifférence (pour ne pas dire "du mépris"...
Lire la suite ›
5 commentaires 22 sur 22 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Voodoo TOP 1000 COMMENTATEURS le 30 avril 2012
Format: CD
Après un (bon) premier essai et une formation fort remaniée, Rainbow (ce groupe né des cendres d'un Deep Purple), propose avec ce "Rising" (paru en '76), la pierre angulaire de sa première trilogie.
Fondé par le leader incontestable du groupe, Ritchie Blackmore, il permettra de découvrir et d'imposer "un petit d'homme", ce grand chanteur lyrique qu'est Ronnie James Dio. On remarquera forcément (la forte) présence de Cozy Powell à la batterie, ou du bassiste Jimmy Bain (futur Dio), qui laisseront leurs empreintes au gré des humeurs changeantes, de leur guitariste en chef. Mais ce "Rising" est réellement brillant. Excellemment mis en musique par ce duo de cador, avec un hard-rock mélodique de grande envergure composé par le maestro Blackmore, et conté par ce narrateur exceptionnel qu'est Dio. Avec des compositions de la trempe de la redoutable "Tarot Woman", et de la jouissive (Lady) "Starstruck". Le point culminant de l'album étant l'épique et éblouissant "Stargazer" (un diamant brut), où le groupe est accompagné par l'orchestre philharmonique de Munich. Les puissants "Run With The Wolf" et "Do You Close Your Eyes", constituent l'ensemble d'un disque fort bien conçu, qui prend fin avec la captivante "A Light In The Black", avec là encore un Blackmore brillant, et un Cozy Powell qui durant tout l'album semble booster tout le monde à fond.
"Rising" c'est six titres, et trente-trois minutes de furies dévastatrices.
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
je suis fan de hard depuis longtemps et la trilogie deep puple / rainbow /whitesnake j' en ai écouté des tonnes mais.... je sais pas pourquoi j' ai zappé cet album depuis 30 ans... ( je sais c est un peu la honte) en fait je connaissais l' album studio précedent et l' album studio suivant qui sont des bons album mais sans plus ... mais "rising " c' est autre chose , la son est comment dire? comment un diamant que l' on découvre tout les jours ! un mélange de puissance de subtilité et de classe , on connait tous blackmore mais : dans cet album son génie musical saute aux oreilles ( compos solos) ... il a beaucoup plus que du talent ce guitariste . Ronnie james dio est un chanteur hors norme; ( une voix puissant et riche) contre lesquel beaucoup de chanteurs ne peuvent pas lutter , les claviers sont envoutants, la basse et les drums ne sont pas en reste et maintiennent la cadence avec force, feeling, et précision .
ps :je voudrais remercier les personnes sur ce site qui avaient parlé avec eloge de cet album car sans vous je n' écouterai pas cet album ...
Remarque sur ce commentaire 12 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Davoï COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 4 octobre 2000
Format: CD
Considérant que la musique du groupe prenait une tournure trop "groovy", Ritchie Blackmore, guitariste de Deep Purple, quitta le groupe en 1975. Recherchant un style plus proche du classique qui lui permettrait de s'évader dans des solos dantesques dignes du meilleur rock progressif, Blackmore fonda le groupe Rainbow. Après un bon premier album, Rainbow sort en 1976 "Rainbow Rising", reconnu par la critique comme un des albums majeurs du hard des années 70. Mais limiter cet album à du simple hard rock serait beaucoup trop réducteur. Rainbow est hard, rock n'roll, progressif, ou classique comme en témoigne le magnifique "Stargazer", morceau épique à ambiance enregistré avec l'orchestre philarmonique de Munich. Ronnie James Dio se révèle être un chanteur exceptionnel, ce qui ne se démentira pas à l'avenir, témoins son étape avec Black Sabbath et quasiment tous les disques enregistrés avec son propre groupe, Dio, dans les années 80. Mention spéciale à Blackmore et Dio donc, mais aussi au claviériste Tony Carey qui nous gratifie d'une superbe intro dans "Tarot Woman". Rainbow aura par la suite beaucoup de mal à rééditer un album d'une telle intensité.
Remarque sur ce commentaire 23 sur 27 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique