Quantité :1
Rival Queens a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,29

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Rival Queens
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Rival Queens CD, Import


Prix : EUR 19,60 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
17 neufs à partir de EUR 7,63 1 d'occasion à partir de EUR 6,63

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Rival Queens + Joyce DiDonato : Stella di Napoli + Semiramide - la Signora Regale. Arias & Scènes from Porpora to Rossini
Prix pour les trois: EUR 47,39

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (22 juillet 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00IROIB52
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 40.666 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

Amies dans la vie, rivales sur scène ?...Ou sur un ring qui n'est pas celui de Wagner mais celui de la boxe comme le suggère la pochette. Dos à dos, vêtues de costumes d'époque et munies de gants de boxe, la mezzo-soprano américaine Vivica Genaux et la soprano allemande Simone Kermes s'affrontent dans un rare duel de vocalises, sur des airs peu courants, voire inédits, du XVIIIème siècle.

En quinze pièces partagées, Rival Queens retrace par leurs titres de gloire la rivalité qui opposait jadis Francesca Cuzzoni (interprétée par Mme Kermes) et Faustina Bordoni (Mme Genaux). Une mésentente qui tourna au pugilat un jour de juin 1727, au Théâtre Haymarket de Londres.

Tour à tour ou ensemble donc, les deux divas de l'opéra baroque creusent leurs différences dans des arias oubliées ou inconnues, issues de partitions guère jouées depuis lurette et, pour la plupart, jamais enregistrées. Et c'est à un récital autant précieux que savoureux qu'elles convient, accompagnées par la Cappella Gabetta placée sous la baguette du chef Andrés Gabetta. Au programme de l'Allemande, qui ouvre le bal avec un air de La Clemenza di Tito de Giuseppe Arena, des pages de Geminiano Giacomelli (Scipione in Cartagine nuova), Nicola Antonio Porpora (le virtuose « Nabil onda » d'Adelaide avec un monumental contre ut final, passé de justesse), Giovanni Bononcini (Astaniatte) et Leonardo Leo (Ciro riconosciuto). Des exercices pyrotechniques éblouissants.

Vivica Genaux n'est pas en reste dans ses performances signées Johann Adolf Hasse (Issipile), Leonardo Vinci (Ifigenia in Tauride), Domenico Natale Sarro et Attilio Aresti (deux passages du Lucio Vero de chacun des compositeurs) et Antonio Pollarolo (Lucio Papirio dittatore). En outre, chacune interprète son air inédit de l'Astianatte de Giovanni Bononcini (« Se mai piu saro geloso » pour la première et « Svenalo, traditor! » pour la seconde). Enfin, elles se retrouvent lors de duos / duels sur un air de Cleofide et Artaserse (« Tu vuoi ch'io viva o cara ») de Hasse et Arianna in Naxo de Porpora. Au final, il en résulte de belles découvertes et un régal de voix au sommet.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yves Oswald le 23 juillet 2014
Format: CD
La couverture de l'album pourrait à elle seule résumer cet enregistrement et le sentiment qui nous envahit après son écoute. Deux divas aimées, au port de reines se tournent le dos et vont s'affronter, habillées de leur plus beau costume d'époque. A y regarder de plus près, on découvre les gants de boxe. Tout est dit. Le meilleur comme le reste.

On ne présente plus ni Simone Kermes, ni Vivica Genaux, qui toutes deux mènent une carrière au sommet, notamment sur la scène de l'opéra baroque où toutes deux se sont illustrées avec bonheur dans Vivaldi, dans Haendel ou dans Porpora, l'une comme soprano et l'autre comme mezzo. Les réunir toutes deux en récital est donc une bonne idée. Choisir des extraits d'opéras baroques inconnus et nous faire découvrir des airs issus de partitions rares de Bononcini, de Vinci, de Hasse, de Porpora ou de Leo, nous comble de bonheur et suscite notre intérêt le plus vif.

Les deux monstres sacrés vont donc, selon le programme annoncé, interpréter les rôles écrits pour les reines rivales de l'opéra baroque Francesca Cuzzoni et Faustina Bordoni, et c'est tout un cortège de coloratures, de vocalises, d'aigus piqués et d'élans passionnés qui vont se succéder selon les codes de l'opéra des débuts du XVIIIème Siècle. Les deux rivales vont donc s'affronter et RIVALISER de virtuosité et de pyrotechnies vocales le long d'airs et de duos aux atmosphères variées, où elles sont amoureusement accompagnées par les instrumentistes raffinés de la Cappella Gabetta.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Barbier TOP 1000 COMMENTATEURS le 7 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Vivica Genaux fut une des premieres à faire revivre le repertoire des castrats avec son album "Arias for Farinelli".
Par la suite d'autres artistes ,comme Cecilia Bartoli, Simone Kermes, Philippe jarousky notament, ont explorés la musique Baroque et nous ont fait découvrir les trésors oubliés de ce repertoire.
Cet album nous offre donc 11 "premiers enregistrement mondiaux" sur 15 titres , de compositeurs méconnus comme Giuseppe Arena, Domenico Natale Sarro, Attilio Ariosti, Antonio Pollarolo .....
l'entreprise est à saluer.en ce qui concerne le disque lui meme , tout est dit, et trés bien dans la chronique d'Oswald.
Un trés beau disque , duel au sommet de deux divas specialistes de ce repertoire , meme si la demonstration l'emporte un peu sur l'emotion.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?