Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Road Salt One a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Road Salt One

3.9 étoiles sur 5 10 commentaires client

29 neufs à partir de EUR 11,13 8 d'occasion à partir de EUR 10,01

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pain of Salvation


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Road Salt One
  • +
  • Road Salt Two
  • +
  • Scarsick
Prix total: EUR 46,44
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (14 mai 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Century Média Records
  • ASIN : B003DZBYKY
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 111.934 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. No way
  2. She likes to hide
  3. Sisters
  4. Of dust
  5. Tell me you don't know
  6. Sleeping under the stars
  7. Darkness of mine
  8. Linoleum
  9. Curiosity
  10. Where it hurts
  11. Road salt
  12. Innocence

Descriptions du produit

Descriptions du produit

ROAD SALT ONE

Critique

Plus que de metal, il convient de parler d'un rock quasiment expérimental pour ce qui concerne la production de Pain of Salvation. Daniel Gildenlöw excelle à distiller des climats, des ambiances souvent noires, torturées, fruit des angoisses de notre temps plombé par des cendres volcaniques.

Road Salt One est le premier album d'un concept dont le final (Road Salt Two) arrive en octobre 2011. Ce n'en est pas pour autant un demi-album, Pain of Salvation ne donnant pas vraiment dans la demi-mesure, ni dans l'à peu près.

« She Likes to Hide » est un blues dégénérescent, maladif, pesant, « Sisters » arrive tout droit de films d'épouvante comme The Ring. « Tell Me You Don't Know » permet de souffler, de nouveau sur un tempo bluesy. Pain of Salvation ne se laisse pas enfermer dans un genre, mais il le fait avec style et panache.

« Linoleum » procure une dose de violence bienvenue, « Road Salt » est typiquement une ballade pesante, lourde de sens et chargée d'émotions. Road Salt One n'est pas un disque gratuit, il ne fait pas l'économie de la recherche et de la prise de risque, au point d'en devenir inclassable.

Beau et inclassable mais chargé d'une vie qui tente d'échapper à la douleur du quotidien.

- Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Daniel Gildenlöw n'arrête pas de chanter. Du coup plus le moindre passage instrumental. On est loin, très très loin du Pain of Salvation flamboyant de Remedy Lane. Je n'ose imaginer le calvaire des autres membres du groupe, qui n'ont plus la moindre occasion de s'exprimer. POS est fini, Daniel Gildenlöw mûr pour participer à la prochaine saison de The Voice.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
C'est un album qui sort du commun. Assez différent des précédents. Des titres très bien travaillés, une ambiance quelque peu noire, du pure bonheur
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Road Salt One est un album vraiment déroutant au premier abord. A tel point que j'ai failli le mettre de côté pour revenir aux anciens albums de Pain of Salvation. Mais, finalement, en lui donnant une seconde chance, l'album a fini par révéler de vraies perles musicales. Certes, on est loin du métal progressif qui a fait connaître le groupe. Mais, on navigue au fil des morceaux à travers toute l'histoire du rock, du blues de "She Likes to Hide" au rock abrasif de "Linoleum" en passant par l'émotion tout en crescendo du magnifique "Sisters" ou le curieux "Sleeping Under the Stars".
Au final, un excellent album qui montre que la bande de Daniel Gildenlow sait prendre des risques, ose prendre son public à contrepied tout en proposant une musique intéressante et se renouvelle tout en puisant dans ses racines.
J'attends désormais Road Salt Two avec une grande impatience.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par S. Jacques TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 juin 2010
Format: CD Achat vérifié
Pain of salvation est jusqu'ici pour moi au prog ce que Malher est au classique : des moments grandioses et sublimes et des moments mièvres voire grotesques ! C'est sûr qu'il y a du Abba dans ce groupe et c'est pas la ritournelle pianotante « what she means to me » qui ouvre le disque qui me fera changer d'avis. N'empêche rien ne laisse indifférent dans ce groupe et surtout pas les paroles (dans ce titre toute la complexité du sentiment amoureux est très bien exprimée en quelques phrases) et encore moins la voix de Daniel Gildenlow qui supporte facilement la comparaison avec Peter Hammill ou Jim Morrisson. La montée en puissance sur les dernières mesures de la guitare introduit très bien « No way » morceau qui donne bien la tonalité dépouillée du disque avec un son très époque « Sergent Pepper's », c'est un parti pris de D.G pour cet opus, on adhère ou pas. « Ce morceau sera grand » a dit Jonas Reingold qui officie à la basse (heu, faut le savoir, je parlerai du mixage plus loin...) et il l'est en effet, dans le riff, la force du chant et les paroles (ah !! le dépit amoureux : pourquoi l'autre et pas moi !!???). Le bluesy « she likes to hide » a des relents de Woodstock dans son refrain, pas déplaisant. D.G a beau affirmer qu'il utilise pour ce disque un ampli Fender bas de gamme, on a un peu du mal à le croire en entendant le son de la guitare... sûr qu'il a mis entre la guitare et l'ampli une armada d'effets haut de gamme !!! L'amour, toujours dans les paroles : ah faire confiance à l'autre !!! « Sisters » est le genre de morceau sublime du pur POS tout en tendresse et en violence, avec encore une instrumentalisation minimaliste.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Aprés l'EP Linoleum plus qu'encourageant , on pouvait s'attendre à un nouvel composition moins alternative, plus directe, plus "pechue", ....eh bien pas tout à fait: ce premier album Road Salt - Ivory est pour moi composé de 2 parties, avec du 1er titre: No Way, au 6 ème titre: Sleeping Under the Stars (qui me laisse d'ailleurs fort perplexe quand à son style ?!?), des titres certes estampillés POS, emprunts pour certains de beaucoup d'émotion et d'évasion mais manquant toutefois de puissance !

Sur la deuxième partie, à partir du titre Darkness of Mine, POS se remet en selle pour nous proposer des compos plus pêchus et bien ficelées avec un Linoleum qui reste pour moi le titre PHARE de cet album (celui ci faisant déjà partie du Lp précédent). On aurait souhaité plus de titre de cette trempe ! Mais bon, on se contentera d'un album en demi teinte au niveau de la couleur, mais qui conservera tout de même la texture propre à POS!

Cet 1er volet du double album n'étant pas le meilleur album du groupe mais je pense qu'il reste tout de même intéressant ! Plusieurs écoutes vous convaincront assurément ! Attendons de voir la sortie de la deuxième partie Ebony prévue mi 2010.

Croisons les doigts....le meilleur reste à venir !! Souhaitons le afin de juger Road Salt dans son ensemble.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?