EUR 30,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Robert Doisneau : Paris L... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 10,67 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Robert Doisneau : Paris Les Halles Relié – 2 novembre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 30,50
EUR 30,50 EUR 26,50

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Robert Doisneau : Paris Les Halles + La vie secrète des Halles de Paris + Baltard, les Halles de Paris 1853-1973
Prix pour les trois: EUR 76,40

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Des techniciens se sont penchés sur le problème des Halles de Paris. Des hommes malins, urbanistes, politiciens, financiers.

Se sont penchés, c'est-à-dire ont regardé de très haut s'agiter les petites gens.

J'y avais beaucoup d'amis, dans cette sorte de village j'étais photographe inoffensif considéré comme un doux maniaque, aussi je ne peux rien comprendre aux conceptions des technocrates imbibés de géométrie.

Les buts vers lesquels ils tendent s'appellent rentabilité, spécialisation, division du travail, efficience.

Tout ceci va diamétralement à l'inverse de ce que je venais chercher dans les nuits des Halles, j'y trouvais l'image même...

L'église du village, Saint-Eustache elle-même, était un mélange de styles et de parfums. Gothique à l'intérieur, parfumée d'encens, Renaissance et parfumée de céleri à l'extérieur. Et autour, une curieuse humanité dans une lumière de fête foraine, des rupins et des clochards, des chauffeurs routiers et des tireurs de diables, des bouchers et des clientes de Dior, des maraîchers et des poivrots. Tout ce monde se disait «tu» et surtout flottaient une grosse gaîté et une bonne volonté, valeurs dont ne tiennent pas compte les ordinateurs électroniques.

Tout ce quartier est pétrifié par un gel brutal.
Paris perd son ventre et un peu de son esprit.

Je me moque du noctambule qui n'y trouvera plus le bain de fraîcheur après les plaisirs frelatés de la nuit mais je pense à l'homme à la dérive, sans amis dans la ville endormie où les téléphones sont muets, il accostait aux Halles, un peu de chance, il y trouvait de quoi vivre; un peu de chance encore, il était adopté. Ceci n'est pas une légende unique mais une histoire répétée cent fois en confidences de bistrot.

Il fallait à Paris un marché fonctionnel, c'est fait, voici le cubique Rungis.
Le jour n'est pas loin où la télévision nous déclarera la nécessité absolue de deux axes Nord- Sud et Est-Ouest. Pour le second, c'est très simple la Seine sera recouverte par une autoroute, quant au problème Nord-Sud, même opération sur le canal Saint-Martin, prolongée par la traversée du Jardin des Plantes et continuée par un viaduc survolant le quartier des Gobelins.

Nous aurons un confort automobile et une ville suant l'ennui.

Les sociologues parleront à ce moment du mal des grands ensembles et du malaise des rapports humains dans la société mécanique.

Revenons aux Halles. Installées depuis neuf siècles, cela crée quelques habitudes, aussi leur départ risquait de faire lever quelques murmures dans le bon peuple de Paris.
Les pouvoirs publics ont levé l'épouvantail des rats ; un journal a signalé la présence de 100000 rats, deux jours après la presse parlait de 300000 rats : description épouvantable des pavillons de Baltard, îles flottantes sur un océan de rats.

Le matin du départ, on pouvait voir des égoutiers de surface tout de blanc vêtus, seaux de blé empoisonné dans chaque main tournant dans le quartier, suivis d'une meute de photographes.

Les Parisiens informés pouvaient dormir en paix, ils l'avaient échappé belle. Aux dernières nouvelles, il y aura à Rungis un quartier des loisirs, probablement fonctionnel.

Robert Doisneau

Biographie de l'auteur

Grand Reporter à Arte, Vladimir Vasak est également l'auteur du texte de Doisneau, Un voyage en Alsace 1945, Flammarion, 2008.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 10,67
Vendez Robert Doisneau : Paris Les Halles contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 10,67, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 159 pages
  • Editeur : Flammarion (2 novembre 2011)
  • Collection : PHOTOGRAPHIES
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081266768
  • ISBN-13: 978-2081266766
  • Dimensions du produit: 28,3 x 1,8 x 23,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 101.027 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Annick Coudart sur 24 août 2012
Format: Relié Achat vérifié
Belle nostalgie... superbe catalogue (beaucoup de photos inédites de l'un des plus célèbres photographes français) pour les anciens des Halles dont je fais partie. J'en ai acheté autant d'exemplaires que de membres de ma famille. Une belle page d'histoire et un précieux documentaire pour les autres. Un temps où prendre des photos était un compliment pour les photographiés. Un temps où les photographiés étaient spontanés et les photos sans menace de médiatisation, et de 'photoshopisation'. Cela se voit... Un pur plaisir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vernez Christian sur 28 décembre 2012
Format: Relié Achat vérifié
Grand fan de Doisneau, je suis comblé par ce recueil de photos prises sur le vif dans l'agitation des Halles et du carreau qui les entoure.

J'ai aussi été très intéressé par le texte de Vladimir Vasak qui décrit la vie de Halles. Il décrit surtout leur mort: une sorte de cafouillage que tout le monde regrette maintenant et que personne n'a su éviter à l'époque. Il est clair que les Halles ne pouvaient plus servir de plaque tournante de l'alimentation parisienne. Avec l'augmentation de la population et du trafic engendré par le transport de marchandises, l'engorgement était garanti et l'exil à Rungis était inéluctable. Mais la destruction de ce monument architectural a été une véritable catastrophe. Ce que Von Choltitz n'a pas fait en 1944, Pompidou l'a laissé faire en 1971. Manque de bol: c'est arrivé pile poil au moment où on détruisait du beau pour construire du moche!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pepy sur 8 février 2012
Format: Relié Achat vérifié
De magnifiques photos en noir et blanc pour le souvenir d'un "quartier" de Paris. Sans succomber à la nostalgie, c'était vraiment un bel endroit.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par fifou71 sur 28 septembre 2012
Format: Relié Achat vérifié
J'ai vécu à Paris pendant 10ans et j'aime toujours Paris. Robert Doisneau nous apporte ici une belle histoire qu'est celle des Halles, le ventre de Paris jadis.
On y découvre un temps où les gens étaient heureux avec un rien, la vie simple, le plaisir de vivre en travaillant.
Ce livre nous retrace une partie de l'histoire de notre capitale et nous emporte dans une certaine nostalgie.
Merci Robert Doisneau!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?