Robert des noms propres et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Robert des noms propres a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Robert des noms propres Poche – 2 juin 2004

Ce titre fait partie de la promotion 2 Livre de Poche achetés = 1 livre offert*

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Belle reliure
"Veuillez réessayer"
EUR 14,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,60
EUR 2,61 EUR 0,01

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Robert des noms propres + Les Catilinaires + Les Combustibles
Prix pour les trois: EUR 14,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Les tueurs ont des fragilités plus ou moins incompréhensibles. Et l'on n'imagine pas l'influence du hoquet d'un fœtus sur une fillette de dix-neuf ans enceinte, à fleur de peau ! A fortiori après huit heures d'insomnie. Ajoutez à cela une petite querelle sur le choix du prénom… et hop, voilà Lucette qui vide le chargeur d'un revolver sur la tempe de son mari endormi ! Rien de tel pour faire disparaître le hoquet ! Vite fait, bien fait… D'ailleurs, tout file sur les chapeaux de roue dans ce nouvel opus d'Amélie Nothomb. Robert des noms propres est l'histoire de cette enfant née en prison, dont la mère a flingué sèchement le père avant de baptiser sa fille Plectrude et de se suicider dans sa cellule. Il y a mieux comme géniteurs ! Surtout quand par la suite on est recueilli par un oncle et une tante qui vous élèvent comme une princesse, à tort et à travers, avec qui tous les coups sont permis, les plus excentriques, les plus capricieux. C'est là l'itinéraire d'une gamine hors norme, belle et farouche, rebelle et prodigieusement intelligente, cancre et douée à la fois, qui se voit danseuse et petit rat à l'Opéra, se nourrit des pages du dictionnaire Le Robert, sombre dans l'anorexie avant de connaître les révélations de sa naissance, de vivre avec "l'homme de sa vie" et de rencontrer… l'auteur ! Conduisant son récit avec légèreté et une distance ironique, Amélie Nothomb démontre bien encore (à raison d'un roman par an !) qu'elle possède le feu de l'écriture. Le feu de Dieu et des démons à en croire la touche finale de ce Robert des noms propres, au titre aussi subtil que Cosmétique de l'ennemi ou Hygiène de l'assassin--Céline Darner --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Pour un écrivain, il n'est pas de plus grande tentation que d'écrire la biographie de son assassin. Robert des noms propres : un titre de dictionnaire pour évoquer tous les noms qu'aura dits ma meurtrière avant de prononcer ma sentence. C'est la vie de celle qui me donne la mort.



Détails sur le produit

  • Poche: 189 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (2 juin 2004)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253109282
  • ISBN-13: 978-2253109280
  • Dimensions du produit: 1,3 x 11,4 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (46 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.996 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Sarah Moon

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est né le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu'elle ne connaîtra qu'à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l'Université libre de Bruxelles.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.

Stupeur et tremblements, roman de son expérience professionnelle au Japon, sera récompensé en 1999 par Le Grand Prix du roman de l'Académie française.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par darkpandora le 21 avril 2005
Format: Poche
Que dire du Robert des noms propres ?
C'est un livre qui, dès les premières pages, nous donne envie de ne rien faire d'autre que lire.
Le lecteur y découvre la tragédie dans laquelle la petite Plectrude est née, le monde féerique de sa petite enfance et son passage plus chaotique par l'adolescence.
La lecture est agréable car le flot des mots est aisé, et le lecteur ne peut que se laisser porter par ce courant naturel... jusqu'au bout du voyage... ou plutôt... jusqu'à la découverte de Ionesco par Plectrude...
C'est bien là que le plaisir est gâché.... car cette rencontre ne peut que mener à une fin absurde... Mais ici, l'absurde paraît malvenu : non pas parce que le lecteur veut absolument lire une fin sensée qui pourrait le rassurer sur le sort de l'héroïne, mais parce que cette fin paraît bien maladroite et rapide... comme si le narrateur avait hâte de passer à autre chose et qu'il avait terminé son histoire par la première idée qui lui serait passée par la tête. En définitive, cet épisode absurde est mal construit, et malheureusement, le lecteur referme le livre avec une terrible déception que même le ravissement du reste du livre ne peut lui faire oublier.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 9 septembre 2002
Format: Broché
Une petite déception par rapport aux autres romans, avec une histoire intéressante sans être captivante et une fin qui se donne un air d'originalité mais n'en reste pas moins baclée.
Cela dit, Amélie Nothomb ne décoit jamais complètement...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par ginou le 16 juin 2004
Format: Poche
Cruelle déception que ce roman bâclé, mou, inintéressant ! Quelques touches Nothombiennes ici et là mais le charme n'opèrent plus... Il y en a qui ont aimé, pourquoi pas ?
Amélie reste tout de même un petit génie du roman, disons que ce "Robert..." est un accident de parcours, un prématuré qui aurait pu donner autre chose... le meilleur d'Amélie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Julien le 8 novembre 2008
Format: Poche
Les derniers commentaires semblent être écris sans la connaissance de RoBERT, chanteuse peu connue ayant pourtant un talent formidable. Je vous invite à écouter son album "Unutma" avant sa lecture : l'histoire prendra tout son sens. Beaucoup de passages font références à certains titres, comme sur l'amour de Plectrude, ou encore le passage sous la neige.
[...]
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Poucette TOP 100 COMMENTATEURS le 22 mars 2015
Format: Poche
Je suis sidérée par le nombre de commentaires négatifs voire carrément donneurs de leçons envers l'auteure. Ces lecteurs ont-ils déjà essayé d'écrire?? Savent-ils que ce livre-ci est une biographie? Moi je trouve fabuleux que l'amitié entre Myriam Roulet (vrai nom de la chanteuse RoBERT) et Amélie Nothomb ait permis à cette dernière d'offrir sa plume pour écrire un livre sur/à son amie. L'histoire des vingt premières années de vie de cette femme hors du commun (incluant sa période prénatale qui fut à la fois belle et terrible) m'a fascinée et bouleversée. Quel destin! Quelle force de vie! Et de mort, ai-je envie de rajouter, car RoBERT côtoie depuis toujours cette amie intime qu'est la mort. Quelle capacité de résilience! Bien sûr les prénoms ont été changés. Dans le livre, Myriam est Plectrude, recueillie à quelques jours de sa naissance par sa tante et son mari, suite au suicide de sa mère en prison (ça commence fort), coupable du meurtre de son conjoint (le père de l'enfant n'assurait pas du tout en tant que futur père...). La petite grandira dans l'amour de sa nouvelle famille, à la différence près que l'amour de sa mère d'adoption se révélera très toxique, aliénant, et pas du tout inconditionnel. La mère (Clémence dans le texte) va objetiser l'enfant, comme on dit en psychanalyse, et projeter sur elle des tas de rêves inassouvis (devenir danseuse-étoile par exemple), jusqu'à s'identifier à elle. On frôle là la folie.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par sandrine boumaiza le 21 juin 2014
Format: Poche
Comment une mère choisit un prénom pour son enfant et comment celui-ci va influencer toute sa vie : voici en une phrase ce que l'on pourrait appeler une constatation. Amélie Nothomb propose ici un roman d'une force qui dérange et laisse le lecteur se faire sa propre opinion. Dans les yeux d'une belle mère extatique ou au travers du point de vue d'une petite fille qui sombre peu à peu, on se retrouve face à une situation peu commune dont l'issue est surprenante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 6 juillet 2004
Format: Poche
Comme d'habitude, Amélie nous ressort des noms à coucher dehors: Plectrude! Qui connaît????
L'histoire est jolie! on se laisse vite prendre par cette fillette hors norme!
Mais, mais il y a un hic: que font les 2 dernières pages dans l'histoire? Comme chute, elle aurait pu faire mieux!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cristel Lambton le 29 août 2002
Format: Broché
Comme beaucoup d'inconditionnels d'Amélie Nothomb, j'attends chaque année son nouveau roman avec impatience et ne peut m'empêcher de le lire dès sa parution… Mais pour la première fois, en refermant celui-ci, je suis restée sur ma faim, décue. Surprise tout d'abord par le style, banal, le langage, quasi familier, très différent de ce à quoi on s'est habitué: il semblerait qu'il n'y ait plus cette recherche de langage et de tournures qui faisait toute l'originalité du "style" Amélie Nothomb… Vite lu, ce roman passera aussi vite que ce qu'il a sans doute dû être écrit. Pourtant il y avait, dans le sujet, de quoi faire. Vers la moitié du livre, on a le sentiment que quelqu'un d'autre a pris la suite pour vite en bâcler la fin. Il n'y a donc plus qu'à attendre l'année prochaine pour un meilleur cru !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?