Votre bibliothèque
  Panier MP3

Rock Bottom

26 octobre 2008

EUR 6,19 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 9,98 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 9,98 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title (Extrait)
1
30
6:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
5:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
7:42
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
6:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
6:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
6:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 26 octobre 2008
  • Label: Domino Records
  • Copyright: 2008 Domino Recording Co Ltd
  • Durée totale: 39:41
  • Genres:
  • ASIN: B002X0HWGU
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (26 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.698 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

60 internautes sur 62 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre Graffin VOIX VINE le 16 juin 2004
Format: CD
Né à Bristol, en Angleterre, Robert Wyatt est l'un des fondateurs de Soft Machine avec Kevin Ayers, en plein cœur de la vague psychédélique qui vit aussi l'émergence d'autres formations telles que Gong ou Pink Floyd. Soft Machine pratiquait une musique énigmatique, peut être encore plus exigeante que celle de ses pairs, très empreinte de jazz et d'expérimentations sonores pointues. Quelques dissensions au sein du groupe provoquèrent le départ de Wyatt. Il quitta la « machine » en marche pour se consacrer à son nouveau groupe, Matching Mole, puis à sa carrière solo en gestation, fort de ses incontestables talents de percussionniste/batteur et pourvu d'une voix de ténor incomparable, à la fois frêle et touchante.
"Rock Bottom" est son deuxième album solo, il fait suite à "The End Of An Ear", sorti trois ans auparavant, qui préfigurait certaines compositions « free jazz » minimalistes de Matching Mole. Véritable d'OVNI, cette œuvre connut, à la différence de beaucoup de ses contemporaines, une reconnaissance quasi unanime qui en fait, aujourd'hui encore, une des pierres angulaires de la musique moderne. Malgré la signification de son titre, (littéralement « toucher le fond »), "Rock Bottom" ne fut pas composé à la suite du terrible accident qui, l'année d'avant, cloua son créateur sur un fauteuil roulant, mais plusieurs mois auparavant, sur un petit orgue offert par sa future épouse, Alfreda Benge, l'illustratrice des pochettes de ses disques. Ces compositions, prévues à l'origine pour un nouvel album de Matching Mole, devinrent alors celles de Wyatt en solo.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Branchon François le 15 janvier 2006
Format: CD
Batteur et chanteur des débuts de la Soft Machine (réécouter l'indispensable "Third" pour son "Moon in june"), Robert Wyatt est défenestré peu après. Réveillé tétraplégique (pour un batteur c'est gênant ! ) mais sauvé par l'humour et l'amour, il se recycle pianiste et créateur soliste. Première œuvre : coup de maître ! Une alchimie jazz, boucles électroniques, rock, ballades, poèmes et textes politiques dont on reste incrédule devant les niveaux de beauté, de sensibilité et de perfection. "Rock bottom" est un immense secret venu du fond de la nuit qui explose en confettis de lumière. Un disque jazzistiquement rock, comme l'étaient les premiers Soft Machine, l'académisme en moins, le grain de folie en plus, fébrilement guidé par la voix de Wyatt, unique, longue plainte douce en apesanteur. Ce disque se découvre avec le temps et se révèle comme une pierre blanche de l'histoire de la musique des hommes. "Rock Bottom" vient d'être relooké, avec une nouvelle pochette et l'ajout des textes de ses "chansons".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bailleux le 1 septembre 2010
Format: CD
A 56 ans, je ne me lasse pas de ce chef-d'oeuvre que je possède en vinyle. Lorsque j'ai l'occasion de travailler sur mon PC, je passe en boucle "Sea song", fabuleuse chanson où sont rassemblées toutes les émotions. C'est beau à pleurer, surtout vers la fin avec les choeurs, et en tout cas à vous mettre la chair de poule.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Clarisse le 20 novembre 2011
Format: CD Achat vérifié
Encore un chef d'oeuvre
De wyatt ou d'un autre , cet album est un pur chef d'oeuvre
je ne comprends ce vote stupide de cet internaut
qui balance une seule étoile pareceque ce pauvre type
n'aime pas le son en mp3 , là n'est pas le sujet !
on lui demande ce qu'il pense de Wyatt , et lui nous balance
sa foutue mauvaise note sur ce "masterpiece "
Bref , ça sonne sur cet album !
TOUT est étrangement magique !
ET d'une " beauté " musicale rare ..
....mais les nombres de 5 étoiles en dehors de cet abruti mp3
en dis long sur le talent de Robert !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par philb TOP 500 COMMENTATEURS le 9 juillet 2011
Format: CD
Difficile de classer "Rock bottom", qui reste l'un des disques les plus étranges et les plus envoûtants de l'histoire du rock. Robert Wyatt, batteur du groupe de rock progressif Soft Machine, devient paraplégique après une chute de plusieurs mètres. Et c'est de sa chaise roulante qu'il va réaliser ce chef-d'oeuvre en 1974. Cet album abrite une musique jamais entendue, sorte de compromis entre le rock planant de Pink Floyd, les ambiances de Miles Davis (la trompette de "Little Red Riding hood hit the road") et les mélodies de John Lennon (les magnifiques "Sea song" et "Alifib", qui atteignent des cîmes de beauté rarement entendues ici-bas).
Ecouter "Rock bottom" s'avère être une expérience exceptionnelle. On peut adorer ou détester les méditations déstructuées et mélancoliques de Robert Wyatt. Mais ce disque hors-norme ne laissera personne indifférent.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 décembre 2014
Format: CD
Rock Bottom, littéralement toucher le fond. C'est ce qu'a fait Robert Wyatt, génial batteur des essentiels Soft Machine et Matching Mole (au passage, appréciez le jeu de mot du nom du second groupe) quand, le 1er juin 1973, suite à une cuite ayant particulièrement mal tourné, il perdit l'usage de ses jambes.
Mais, artiste un jour, artiste toujours, incessamment bouillonnant de créativité, désireux de ne pas être qu'un homme en fauteuil, Wyatt se réinvente avec le soutien moral et matériel des nombreux amis qu'il s'est fait dans la scène musicale anglaise progressive et psychédélique alors en plein boum. Et ça commence par un chef d'aeuvre ! Pas son premier album (The End Of An Ear l'a précédé de 4 années), mais le premier d'une carrière proprement dite, le fameux Rock Bottom.
Bien produit par Nick Mason de Pink Floyd, Rock Bottom est un chef d'aeuvre parce qu'il parvient à trouver ce difficile équilibre entre création prospective, expérimentation libre et beauté harmonique, grâce mélodique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique