undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles7
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:26,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

50 PREMIERS REVISEURSle 17 septembre 2014
Cette nouvelle édition de l'ouvrage d'Aymeric Leroy sorti en 2010 est la bienvenue, même si elle diffère peu de la précédente.
Pour ceux qui auraient raté le premier service, rappelons qu'Aymerick Leroy est un vrai passionné. Un passionné qui sait partager son goût pour un genre musical que l'on a traîné dans la boue pendant des décennies, sous prétexte qu'il n'était "pas assez rockn'roll". Par chance pour nous, Leroy est capable de lutter contre tous les a priori, car il sait écrire et argumenter, sans pour autant essayer à tout prix d'imposer son point de vue au lecteur.
Personnellement, même si j'aime les poilus en cuir qui hurlent en dézinguant leurs Fenders à coup de chaînes à vélo, j'apprécie aussi les vrais musiciens. L'un n'empêche pas l'autre.
Tout cela pour dire, qu'avant d'ouvrir ce grimoire, vous gagnerez grandement à abandonner toute la frime, l'étroitesse d'esprit et les "éléments de pensée" que vous ont inculqués les Inrocks, Rock & Folk, Picsou Magazine et autres tenants de la pensée unique à lunettes de soleil.
"Rock Progressif" est une bible! Un vénérable grimoire consacré à une épopée harmonique qui débuta avec le premier King Crimson en 69 et s'acheva dans le plus grand ridicule une dizaine d'années plus tard, quand Johnny Rotten se mit à cracher sur tout ce qui sonnait juste.
Ce genre musical a - c'est vrai - produit quelques horreurs absolues, mais aussi de très nombreux trésors qui ont failli tomber dans l'oubli quand les générations boutonneuses se mirent à écouter exclusivement Britney Spears et Radiohead.
Pourtant, même Radiohead, par bien des aspects, fait du rock progressif (non, pas Britney, elle, elle fait autre chose, et ça sent moins bon). Bref, si vous vous croyez réfractaire au bon vieux "Prog", méfiez-vous, il y a tellement de variété dans cette univers que vous risquez quand même d'être happé par le tourbillon.
Aymeric Leroy raconte son histoire de façon chronologique, en accordant quand le besoin s'en fait sentir des chapitres à la production de pays où on ne parle pas l'anglais. Il se donne aussi le mal de présenter avec intelligence et passion les œuvres majeures du genre, comme Foxtrot de Genesis ou Brain Salad Surgery d'ELP. Bien entendu, il n'oublie pas de citer les héritiers du grand courant des 70s, mais il le fait de façon lucide, sans hurler systématiquement au génie. Enfin, il dresse une excellente analyse du contexte culturel et social qui a permis l'éclosion du rock progressif.
Mais, le plus important finalement, c'est que ce livre se lit avec énormément de plaisir, car il est très bien documenté et déborde d'anecdotes intéressantes.
Je ne suis pas tout jeune. Le Prog, je l'ai découvert en 72, en entendant Watcher of The Skies dans l'émission de radio de Jean-Bernard Hebey. Depuis, je me suis ouvert à des styles très divers: punk, cold wave, classique, jazz, etc. Eh bien ce livre m'a donné envie de plonger dans les tréfonds de ma discothèque pour redécouvrir les merveilles d'une ère fastueuse du rock intelligent.
A recommander à tous les amoureux de musique, surtout s'ils sont convaincus de tout savoir et tout comprendre, mais peuvent néanmoins admettre leurs torts, la cas échéant.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bon point pour commencer, la couverture est jolie, sobre, mais classe. Par contre, à l'intérieur les reproductions de pochettes font assez photocopies antédiluviennes, mais le prix du livre,assez abordable pour un tel pavé, explique cela.

L'auteur, Aymeric Leroy, est le fan idéal de rock-prog: cultivé, intelligent, mais lucide. On sent que la technique musicale ne lui est pas étrangère et sa vision du rock progressif, de son origine à son déclin est très clairvoyante, pour ne pas dire extralucide.

Du proto-prog, ébauché par le "sergeant pepper" des Beatles au néo-prog des années 90 et 2000, toutes les périodes et tous les styles, mêmes les plus minoritaires sont abordés. Même pour un vieux de la vieille, on apprend encore quelque chose! L'histoire de cette musique est aussi traitée par nationalités,de la Suède à l'Espagne en passant par la Hongrie et le Japon . La classification en rock progressif n'est pas trop sectaire, car on y parle aussi de Zappa, par exemple.

Les chapitres sur le néo-prog ( Marillion, IQ, Spock's Beard, Flower Kings, etc...) sont très complets mais ne se bercent pas de fausses illusions.

Pour tous les fans de progressif (régressifs?), c'est un voyage dans le temps, on retrouve des noms oubliés , comme un malle d'enfant que l'on ouvre dans le grenier...

Pour les moins érudits, ce livre est une formidable encyclopédie, mais ne se limite pas à une énumération stérile: l'étude sociologique, économique, artistique, de ce mouvement est très bien vue et met à mal de nombreux clichés dont on affuble un peu trop souvent le Prog. Ce livre serait aussi à conseiller au réfractaires du rock progressif, mais le manque de références est un peu gênant pour une parfaite compréhension de l'ouvrage.

Le livre n'est absolument pas ennuyeux, il est constellé d'anecdotes valant leur pesant de cacahouettes, et pour être encore plus complet, il faudrait qu'il aborde la vie privée des différents progtagonistes...

Bref, un ouvrage, une bible, admirables et l'on aimerait trouver l'équivalent sur le hard-rock, le punk (20 pages?) ou la musique électronique.

Un livre qui fera date dans l'histoire de la musique en langue française. Un grand merci à l'auteur.
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2015
L'auteur connaît son sujet. D'ailleurs l'auteur est bien connu dans le milieu du rock progressif. Aymeric Leroy est une référence incontestable. Ses analyses sont toujours aussi pertinentes, sa vision toujours aussi réfléchie et posée. Un petit reproche : les deux dernières décennies sont quand même moins bien traitées que les années soixante dix et de ce fait quelques groupes désormais incontournables du rock progressif actuel manquent à l'appel. Mais c'est pour dire !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2016
Evidemment tout n'y est pas, et l'on pourra toujours critiquer l'absence de tel ou tel groupe mais ce livre est à mon sens
l'un des meilleurs sur le rock progressif en français. Bref, une très bonne synthèse introductive à l'univers passionnant
du rock progressif.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2015
si on est fan de la genèse du progressif (année 1960 80) ce livre est incontournable bien que certaines tournures de phrases soient plutôt indigestes. J ai été déçu car mes gouts musicaux en matière de prog sont plutôt après les année 1985
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2014
le prog replace dans son histoire chronologique.c'est exactement ce que je cherchais.
recommande a tous les amateurs de prog rock curieux.
petit reproche,les photos ne sont pas en couleur.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2014
Bon livre pour ceux qui désirent connaitre d'autres groupes. Je viens de commencer l'écoute du premier album du groupe Colosseum. Je suis agréablement surpris.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)