EUR 6,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Rodogune Poche – 24 juin 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 24 juin 2004
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 6,62 EUR 3,45

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Rodogune + Bajazet + Les Juives
Prix pour les trois: EUR 17,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Tragédie dynastique du pouvoir, Rodogune est aussi une tragédie familiale de l'amour et de la haine. L'une des plus sombres œuvres de Pierre Corneille.

Présentation de l'éditeur

Noir, c'est noir. De toutes les tragédies de Corneille, Rodogune est l'une des plus sombres, celle où les tensions atteignent une violence d'autant plus saisissante qu'elles se font jour à travers une intrigue lourde de toutes les complications, lesquelles se dénouent dans un finale que Stendhal comparait à ceux des drames shakespeariens. Tragédie dynastique du pouvoir, la pièce est aussi une tragédie familiale de l'amour et de la haine. Des êtres se déchirent ; une coupe empoisonnée, comme chez Hitchcock, attend les héros. Le personnage de Cléopâtre fait briller un héroïsme du mal qui éclaire l'univers cornélien d'une étonnante lumière noire.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Rodogune contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Folio (24 juin 2004)
  • Collection : Folio théâtre
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070419460
  • ISBN-13: 978-2070419463
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.941 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par lougnta sur 14 février 2008
Des récits ouvrent lentement la pièce, puis peu à peu tout s'éclaire : le monstre qu'est Cléopatre se dévoile et rien ne semble alors pouvoir résister à sa passion furieuse pour le pouvoir. Epouse criminelle, mère infanticide, le personnage apparaît en contre point par rapport à ses fils aimants, respectueux et amoureux qui réagissent chacun différemment face à ce déferlement de violence aux sein des alliances familiales et politiques. Tous sont pris dans une intrigue implacable ménageant un suspens qui atteint son point d'orgue au cinquième acte. Une pièce moins connue que les grands classiques de Corneille, dont l'accès est peut être un peu difficile à la première lecture mais dont les relectures montrent que le génie de Cinna est bien là, sublimé par la monstruosité d'une nouvelle Médée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par fawnes sur 10 octobre 2008
Achat vérifié
Comme ils sont sympathiques, ces deux là, Antiochus et Seleucus, d'autant plus unis dans leur amour fusionnel de jumeaux qu'ils sont épris de la même femme! Corneille vieillissant a cru trouver dans ce conflit gémellaire une nouvelle modalité de ces drames auxquels il devait donner son nom. Soit, mais au prix d'une certaine invraisemblance: la relation des deux fils avec l'odieuse Cléopâtre n'est guère pensable... Elle n'en est pas moins représentable, et cette pièce exceptionnellement stimulante trouve de temps en temps des interprètes à sa mesure. Le plus dur à vrai dire c'est de trouver les jumeaux...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Melot Jean Marie 39 sur 22 juillet 2011
Curieuse et effrayante composition que cette...Cléopâtre, car c'est bien elle la véritable héroïne, négative, dénaturée, de cette monstruosité théâtrale. Chez elle, tout est fureur, dissimulation, jalousie, haine. Elle n'est avide que de pouvoir, et, à la différence d'autres héroïnes du théâtre classique, sans aucun sentiment humain. Hermione, chez Racine, est aussi une folle furieuse, mais l'amour malheureux qu'elle porte à Pyrrhus peut nous la rendre moins odieuse que Cléopâtre. Chez la Reine de Syrie, rien n'arrête la soif du pouvoir, ni meurtre, ni infanticide.
Rodogune, princesse parthe, n'est pas moins terrifiante, mais elle est ici en situation d'infériorité. Haïe par Cléopâtre, elle demande sa tête aux fils jumeaux de la reine, Anthiochus et Séleucus.
Ces deux frères sont un rayon de soleil dans la sombre intrigue qui se noue.
Corneille, qui n'a jamais pu égaler Racine dans sa description des âmes réprouvées et perdues, a néanmoins signé avec Rodogune, son chef d'oeuvre.
L'exposition est longue et quelque peu laborieuse, et, à la limite, aurait pu être omise par le poète. Corneille a néanmoins l'intelligence de nous faire entrevoir, le temps d'une scène, les deux frères rivaux en amour mais unis dans l'honneur et l'amitié qu'ils se portent indéfectiblement l'un à l'autre.
Ce n'est ensuite qu'enchainement de fureur féminine, hypocrisie odieuse et tension dramatique jusqu'à l'acte final, avec cette coupe nuptiale porteuse de mort que Cléopâtre finit par avaler, par dépit et par rage d'avoir, pour une fois, perdu.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Bedin P TOP 1000 COMMENTATEURS sur 13 décembre 2011
Je ne porterai pas de commentaire sur l'œuvre de Corneille en elle-même (ce que d'autres font à ma place). Je veux seulement parler des ajouts littéraires dont l'éditeur a enrichi la pièce. Et j'ai été agréablement surpris. Hormis une analyse classique de la pièce (intrigue, personnages, rapports à l'Histoire, etc.) et de la préface de Corneille lui-même (complétée d'un examen rédigé par l'auteur), les éditions Folio ont ajouté un très intéressant chapitre sur l'histoire de la représentation de la pièce depuis l'époque de Corneille. Les principales interprètes (pour les rôles de Cléopâtre et de Rodogune) y côtoient des anecdotes scéniques assez croustillantes. De quoi replacer la pièce dans le contexte des comédiens professionnels et du public.
Enfin, l'indispensable résumé de l'œuvre, acte par acte, se trouve en fin de volume.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frédéric L. sur 14 août 2010
Rien de spécial à dire, bon livre de corneille à petit prix pour ce classique du théâtre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?