EUR 7,28 + EUR 2,49 (livraison)
En stock. Vendu par ZOverstocksFR

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
dodax-onlin... Ajouter au panier
EUR 7,37
nagiry Ajouter au panier
EUR 7,38
RAREWAVES-FR Ajouter au panier
EUR 9,75
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Roger The Engineer - Over Under Sideways Down [CD, Edition spéciale, Import]

The Yardbirds CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
Prix : EUR 7,28
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par ZOverstocksFR.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Yardbirds

Discographie

Image de l'album de The Yardbirds

Photos

Image de The Yardbirds
Visitez la Page Artiste The Yardbirds
130 albums, Photos, discussions, et plus.

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • CD (14 avril 2008)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : CD, Edition spéciale, Import
  • Label: Repertoire
  • ASIN : B0014I4K44
  • Autres éditions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 37.792 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Lost Woman
2. Over Under Sideways Down
3. The Nazz Are Blue
4. I Can't Make Your Way
5. Rack My Mind
6. Farewell
7. Hot House Of Omagararshid
8. Jeff's Boogie
9. He's Always There
10. Turn Into Earth
Voir les 12 titres de ce disque
Disque : 2
1. Lost Woman (Mono)
2. Over Under Sideways Down (Mono)
3. The Nazz Are Blue (Mono)
4. I Can't Make Your Way (Mono)
5. Rack My Mind (Mono)
6. Farewell (Mono)
7. Hot House Of Omagararshid (Mono)
8. Jeff's Boogie (Mono)
9. He's Always There (Mono)
10. Turn Into Earth (Mono)
Voir les 14 titres de ce disque

Descriptions du produit

Critique

A l’instar de « l’album blanc » des Beatles ou du Led Zeppelin « IV » aux titres erronés, ce premier album studio anglais des Yardbirds s’est trouvé intitulé ainsi par erreur dans toutes les discographies, à cause d’une mention en petits caractères au recto de la pochette dessinée par le guitariste Chris Dreja. Yardbirds paru en été 1966 est enfin composé d’un répertoire entièrement original, taillé sur mesure pour Jeff Beck. Giorgio Gomelsky n’est plus aux commandes, et c’est le bassiste Paul Samwell-Smith qui co-produit l’ensemble. « Lost Woman » (orthographié par erreur « Lost Women » sur le 30 cm original) est un véhicule pour l’harmonica de Keith Relf, inspiré par le « Someone To Love Me » du bluesman harmoniciste Snooky Pryor (« Someone To Love » était d’ailleurs le titre de travail de « Lost Woman »). « Over Under Sideways Down » et sa guitare en distorsion est l’un des chefs d’œuvre du groupe. Il donne par ailleurs son titre aux éditions française du 30 cm (même pochette que le 45 tours paru sur la sous-marque de Barclay, Riviera, comme les précédents disques), allemande et américaine, toutes trois avec des illustrations de pochettes différentes. Il existe même des petites différentes de mixage suivant les éditions.

C’est avec « The Nazz Are Blue » et surtout « Jeff’s Boogie » que Jeff Beck s’impose comme l’un des grands guitaristes de sa génération, à l’égal de ses concurrents directs de l’époque, Pete Townshend et Eric Clapton. Il chante d’ailleurs sur le premier des deux titres, au riff inspiré par le classique « Dust My Broom » d’Elmore James. Sans être reconnu comme l’un des titres phares du groupe, « Rack My Mind » (une légère copie du « Scratch My Back » de Slim Harpo) contient une partie de guitare sous jacente de Jeff Beck absolument époustouflante. « Turn Into Earth » et son rythme de valse rappelle l’ambiance de « Still I’m Sad » et dans « He’s Always There » Beck expérimente à nouveau le « fuzz tone » qui fait sa renommée.

C’est l’instrumental dévastateur « Jeff’s Boogie » (face B du 45 tours « Over Under Sideways Down ») qui convertit définitivement le public rock à Jeff Beck. Inventif, varié, psychédélique avant la lettre, Yardbirds (ou au choix Roger The Engineer ou Over Under Sideways Down est l’une, si ce n’est la, pièce fondatrice du heavy metal et de ses dérivés.

                                                                                                      

Jean-Noël Ogouz - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique 18 août 2010
Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Parmi les innombrables compilations des Yardbirds, il ne surnage finalement que très peu de réels album de ce groupe mythique. Si l'on peut trouver facilement "Aftermath" des Stones ou "Revolver" des Fab Fours difficile de s'y retrouver dans la disco des Yards hormis des deux premiers avec Clapton.
Ce disque est un original, appelé "Over Under Sideways Down" à sa sortie, il a aussi été dénominé "Roger The Engineer", car le délicieux dessin de Chris Dréja, le guitarisque rythmique, représentait l'ingenieur du son de l'album.
Seul album sorti avec Jeff Beck, ce disque est un classique. La guitare folle de Jeff traverse les titres comme une météorite : The Nazz are Blues, Jeff Boogie...
On retrouve ici la maitrise des Yardbirds qui a l'époque volaient déjà plus haut que tous les autres groupes, Beatles et Who mis à part. Demander à Jimmy Page où a t il été chercher toutes ses idées ?? Oui monsieur il y a 10 fois plus d'originalité et de mise en place dans ce disque que dans "Beetween the buttons" des Stones sorti à la même epoque.
Malheureusement les Yardbirds ne furent jamais un groupe soudé, le superbe chanteur Keith Relf était déjà sur une très mauvaise pente (drogue) et n'apparait aujourd'hui que comme un groupe culte qui a ouvert la voie à tant d'autres groupes : Cream, Led Zep, Hendrix, Jefferson Airplane voire le Pink Floyd des débuts. En fait le découvreur du hard rock naissant et du rock Phychedelique, rien de moins.
A noter en bonus : Happening Ten Years gone et Psycho Daisies les deux seuls titres (fabuleux) enregistrés peu après avec Jeff et Jimmy Page aux lead guitars.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?