• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Romains et l'eau. Fon... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Romains et l'eau. Fontaines, salles de bains, thermes, égouts, aqueducs... Broché – 15 novembre 2002

4 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,40
EUR 22,40 EUR 11,05

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Romains et l'eau. Fontaines, salles de bains, thermes, égouts, aqueducs...
  • +
  • Les Romains et la mer
Prix total: EUR 47,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Vitale pour toute société humaine, l'eau est pour les Romains le symbole même de leur existence-depuis que Romulus, le fondateur, a été sauvé des eaux du Tibre-ainsi que de leur pouvoir sur les forces naturelles et sur les hommes. Ce livre montre comment ils ont répondu aux nécessités immédiates, mais aussi joint l'utile au plaisir, le futile à la grandeur.

Avec une précision qui surprendra les ingénieurs et une suimplic-ité dont les profanes lui sauront gré, l'auteur retrace la quête obstinée de techniques souterraines et aériennes, qui permettent de capter les eaux dans les lointaines montagnes, de les conduire jusqu'aux villes, de les purifier, de les conserver et de les évacuer.

On rencontre ici les Romains dans leur intimité, on entend leurs bavardages autour des fontaines, ou dans les latrines, on surprend leur admiration pour les empereurs évergètes qui leur offrent des thermes somptueux, mais on y trouve aussi les calculs des ingénieurs, leurs tâtonnements, leurs échecs et leurs réussites, et surtout la volonté de puissance d'un peuple qui, pour maîtriser la source de la vie, jetait à travers les plaines et par?dessus les val-lées profondes les arches puissantes et élégantes de ses aqueducs.

Alain Malissard est maître de Conférences de Latin l'Université d'Orléans.

Biographie de l'auteur

Alain Malissard est professeur émérite de latin et de civilisation romaine à l'université d'Orléans. En 1994, il a publié aux Belles Lettres Les Romains et l'eau, réédité en 2002 et traduit en espagnol en 1996 (réédition en 2001).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Première phrase
Le premier janvier de chaque annee, quel que fut le temps, Seneque, celebre philosophe et conseiller prive de l'empereur Neron, se jetait dans les eaux particulierement fraiches de l'aqua Virgo, qui alimentaient alors les constructions et les bains du champ de Mars et coulent encore de nos jours a la fontaine de Trevi. Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par MM TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 4 juillet 2013
Format: Broché Achat vérifié
Les Romains aimaient l'eau et l'auteur nous le prouve. Le livre est assez exhaustif car les principaux aspects sont étudiés. Les thermes bien sur, mais aussi l'eau domestique pour la cuisine et la toilette. Les Romains consommaient autant d'eau que nous mais tous n'étaient pas logés à la même enseigne. Dans les insulae de Rome, pas d'eau courante. Les égoûts sont aussi évoqués. J'ai bien apprécié le chapitre sur le cheminement de l'eau, les aqueducs, les tuyaux (les Romains connaissaient les méfaits du plomb), leur entretien. C'est expliqué clairement avec des détails. Seule réserve, quelques schémas de siphons et autres pompes auraient été les bienvenus; donc 4* au lieu de 5.
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?