undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Room On Fire
 
Agrandissez cette image
 

Room On Fire

1 janvier 1990 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 7,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:49
30
2
3:39
30
3
3:27
30
4
2:33
30
5
3:06
30
6
3:16
30
7
2:56
30
8
3:07
30
9
2:21
30
10
3:05
30
11
2:42
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 1990
  • Date de sortie: 1 janvier 1990
  • Label: RCA Records Label
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 33:01
  • Genres:
  • ASIN: B0029EIGQA
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.668 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alexis Bidault TOP 500 COMMENTATEURS le 24 octobre 2003
Format: CD
Second album très court, dans la lignée du précédent, à la limite du surplace.
Pas de surprise, disque dans la continuité du premier album "Is This It", les fans ne seront pas déçus, ceux qui n'étaient pas convaincus ne changeront pas d'avis. Pour ceux qui veulent une autre dose de Strokes !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 26 janvier 2011
Format: CD
La perfection ? La perfection en jeans slim et Converses sans âge ? ... Peut être, peut être les Strokes l'ont-ils atteinte avec la seconde chanson de leur second album, urgence, mélodie, spontanéité sans se perdre en route, une certaine idée du rock'n'roll, une idée certaine surement du rock'n'roll! Blousons en cuir portés a même la basket en toile (automatic stop).

Poseurs les Strokes ? Fakes? A voir...tout le monde n'a pas eu l'honneur de porter les Marshall d'Hendrix, tout le monde n'est pas né assez tôt pour porter sur son dos 35 lourdes années de carrière comme un...Lemmy au hasard..mais, parmi les plus jeunes tout le monde n'a pas non plus le talent de garder sous le coude des cartouches du calibre de 12:51, Reptilia ou The end has no end pour son second album, et on ne parlera pas ici, car ce n'est pas le sujet qui nous occupe aujourd'hui, des merveilles qui parsèment le 3eme album.

Oui le premier effort de nos jeunes new yorkais avait fait forte impression a sa sortie, mais ils sont rares ceux qui, a la sortie du second, peuvent se targuer de ne pas sombrer dans la redite besogneuse et fastidieuse. Et oui, le "toujours difficile second album" ne semble pas avoir posé plus de problèmes que ça à nos jeunes Strokes.

Tout n'est pas parfait et certains titres (que l'on ne dénoncera pas ici) sont un peu en deca de ce que le groupe nous a livré de mieux, mais franchement, ne faisons pas la fine bouche et ne boudons pas notre plaisir, même si le meilleur reste encore a venir, les Strokes franchissent comme peu avant eux, brillamment, l'obstacle de la seconde fournée.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par "kamera_" le 23 octobre 2003
Format: CD
Souffrant d'un artwork peu convaicant, Room on fire succède en plus a l'un des albums le plus importants de ces dernieres années, Is this it. Ce qui n'est certes pas une bonne chose pour un album.
Room on fire est assez different de Is this it, plus complexe, plus varié, moins grâcieux, mais toujours aussi indispensable. Bonne nouvelle qui plus est, les textes sont presents a l'interieur du livret.
On y trouve de petites perles comme Reptilia et Automatic stop (peut-ètre les meilleurs chansons qu'ils n'aient jamais ecrites). 12:51, le single de l'album, le titre qui ressemble le plus a la periode Is this it, petit plaisir de 2:33 minutes (à noter que l'album fait 33 minutes, ce qui est relativement peu)
J'ai une preference pour les 5 premières chansons de l'album, mais le reste est tres bon aussi.
Au final un tres bonne surprise. 5 étoiles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 20 janvier 2004
Format: CD
Je ne sais plus qui a dit un jour que pour expliquer la supériorité du rock anglais, il suffisait de visiter la discothèque de n’importe quel adolescent britannique - et d’admirer la qualité et la sûreté de jugement qu’elle révèle. Les Strokes ne sont pas des prolétaires de North London mais des fils à papa de Manhattan. En tout cas, ils ont sûrement écouté de bons disques quand ils étaient petits : le meilleur du garage rock des années 60 et la quintessence du post-punk anglais (Buzzcocks, Magazine, Gang of four, Wire...) On nous dira qu’ils n’inventent rien, qu’ils plagient, qu’ils répètent mais avec quel talent ! Là où le Chairs missing de Wire comporte deux perles (Outdoor miner, Question of degree), là où Entertainment ! de Gang of four n’en compte qu’une (I found that essence rare), ce second album aligne dix TUBES : on dirait une anthologie. On peut préférer les grands innovateurs comme Radiohead ou Godspeed you black emperor ! On doit cependant reconnaître que, depuis les Pixies, on désespérait d’écouter quelque chose de neuf avec seulement une batterie, une basse et deux guitares. A tout prendre, Chinatown ou Miller’s crossing sont de bien meilleurs films que Le faucon maltais ou Assurance sur la mort. Vive le néo-classique !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Bizarrement je dois être le seul à ne pas avoir succombé aux onze pépites de ce disque! Chef d'oeuvre indispensable pour certains, je serai, en revanche, beaucoup plus réservé sur ce deuxième opus des cinq new-yorkais.
Certes on retrouve toujours la (même) ligne conductrice basse-batterie plus ou moins rapide, comme sur "Is this it" (que j'avais particulièrement apprécié) seulement les riffs et les mélodies sont moins accrocheuses, l'inventivité n'est pas, non plus, l'adjectif auquel on pense en premier ce qui a pour conséquence une suite de titres beaucoup trop évidents. L'exemple typique est le single "The end has no end" que vous avez pu entendre dans une pub! Trés efficace à la première écoute mais au bout de la troisième on zappe! C'est malheureusement le cas pour les autres titres de "Room on fire" à l'exception de "Reptilia" et "Automatic stop".
La réussite du successeur "First impressions of earth" démontrera qu'il s'agissait d'un accident de parcours. Ouf!
4/10*
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique