Rouge Brésil. Tropique de France et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Rouge Brésil - Prix Goncourt 2001 Broché – 25 août 2003


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00 EUR 0,01

Il y a une édition plus récente de cet article:

Rouge Brésil
EUR 8,90
(9)
En stock.

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Amazon.fr

Un décor de jungle aux ténèbres frissonnantes, un impitoyable ciel de lumière que reflètent les eaux d'une baie tranquille, trop tranquille – et le doigt ironique de Dieu pointé à l'horizon : le Pain de sucre. En pleine tourmente Renaissance, des conquistadores français sont venus ici brûler la politesse aux Portugais, et fonder une "France antarctique" dans ce désert hospitalier aux seuls Indiens et à leur appétit de "cannibales" – bien moins dévastateur que les luttes fratricides qui déchirent huguenots et catholiques enfiévrés par un climat délétère.
Au centre de ce tumulte : un frère et une soeur, deux orphelins d'origine à la fois obscure et chevaleresque, dont une belle et blonde Colombe bientôt rendue au glorieux état de "nature". Propos écologique et moral sans lourdeur, langue raffinée sans maniérisme, rigueur quasi scientifique dans la construction du récit, Rouge Brésil puise aux sources mêmes du roman populaire pour déployer une sorte de bande dessinée haute en couleurs et nous livrer un document historique d'une superbe originalité. --Scarbo

Revue de presse

«- Imaginez un instant, monseigneur, ce que peut ressentir un homme qui voit bouillir devant lui l'eau où il va cuire.» Prix Goncourt 2001.


Détails sur le produit

  • Broché: 601 pages
  • Editeur : Gallimard (25 août 2003)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070301672
  • ISBN-13: 978-2070301676
  • Dimensions du produit: 2,5 x 10,8 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (57 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 83.749 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Jean-Christophe Rufin, médecin, voyageur, écrivain, a publié aux Éditions Gallimard L'Abyssin, prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée , Sauver Ispahan, Asmara ou Les causes perdues, prix Interallié, Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Globalia, La salamandre, Un léopard sur le garrot, Le parfum d'Adam, Katiba, et Sept histoires qui reviennent de loin. Il est membre de l'Académie française depuis 2008.


© C.Hélie Gallimard

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Elrousa sur 28 juillet 2009
Format: Broché
Jean Christophe Rufin a évité, grâce à son talent, l'écueil d'une sorte de remake de Paul et Virginie chez les cannibales ! Et il y fallait du talent en effet pour maintenir éveillé l'intérêt du lecteur pendant 500 pages. Car le cadre de l'action n'est qu'un ilôt de la côte du Brésil.L'intrigue, heureusement, s'inscrit dans l'Histoire mouvementé de la Renaissance, de l'appel du Grand Large et des heurs entre les religions. Les personnages sont un peu caricaturaux, JC Rufin ne fait pas dans la dentelle. On retrouve les mêmes ficelles romanesques déjà mentionnées par aileurs: revirement, amour, dépaysement. Le lecteur retiendra cependant d'abord de Rouge Brésil, combien les hommes peuvent être pervertis par les affrontements religieux. Cette problématique semble donc être récurrente chez l'auteur. Après les querelles entre les Jésuites et les Capucins de l'Abyssin, Jean Christophe Rufin porte intérêt ici à celles qui opposèrent les Catholiques et les Protestants.Que conclure? Un ouvrage bien écrit,un sujet original, un rytme soutenu. Un bon roman en somme? Oui, mais pas génial!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par bruno sur 5 juin 2011
Format: Broché Achat vérifié
pour moi, ce livre est un chef d'oeuvre à tous points de vue. L'histoire: un épisode méconnu de la conquête française des amériques avec la découverte des "bons sauvages" comme les désignera Montaigne, avec les conquêtes et les ambitions portugaises sur ces mêmes territoires, avec une traversée hasardeuse et aventureuse de l'Europe jusqu'à la baie de Rio de Janeiro sur des bateaux qui étaient de vraies galères et avec l'histoire charmante et émouvante de 2 jeunes enfants embarqués dans cette aventure. Et puis, pour couronner cette histoire captivante, un style, un vocabulaire, un français comme je n'en lis que chez J.C. Ruffin: Chaque phrase est un poème!
J'adore et je place "Rouge brésil" sur la première marche du podium par rapport à tous les autres livres de JC.R. que j'ai lus et que j'ai également beaucoup aimés.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Volker Rivinius sur 6 octobre 2007
Format: Broché
Pas mal, mais j'en attendais un peu plus. C'est que Rufin nous fait le coup du roman à thèse: il illustre une idée. Je n'ai pas trouvé dans ce livre cette interrogation romanesque qu'on retrouve - dans un registre similaire - chez Le Clézio, voire chez Segalen. L'héroïne, pour sympathique qu'elle soit, me paraît trop contemporaine pour être crédible dans un cadre XVIe siècle. Le conflit religieux est intéressant à suivre, mais je ne discerne rien dans la prise de position de l'auteur qui aille au delà d'un refus de tout fanatisme religieux et ethnocentrique. Ce qui n'est pas franchement original. De Rufin, j'ai préféré "Asmara" et "La Salamandre".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par DéLecteur TOP 1000 COMMENTATEURS sur 3 janvier 2008
Format: Broché
Combat entre catholiques et protestants, opposition entre les adeptes de la civilisation et les amoureux de la nature, fossé entre l'ordre militaire et le bas-monde des truands: ce roman historique tout en bipolarité présente la difficulté du pôle civilisé (en l'occurence les Français) à s'installer sur le pôle non encore civilisé de notre terre (le Brésil). Le lecteur voyage avec les différents personnages à la recherche de celui qui saura faire régner l'ordre dans ce monde brutal et transcender les différents antagonismes. Au gré des histoires individuelles, l'histoire de la France antarctique révèle la difficulté des différents personnages à vivre en harmonie, que ce soit à cause des convictions religieuses, du choc des civilisations ou, plus bassement, par intérêts personnels.
Déçu par d'autres prix Goncourt (les Bienveillantes, les Ombres errantes), j'ai un beaucoup de plaisir à relire une deuxième fois ce magnifique roman qui nous fait voyager dans les paysages superbes et effrayants de l'âme humaine et de la jungle brésilienne.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frédéric sur 24 janvier 2002
Format: Broché
A travers le destin de deux enfants, une partie inconnue de l'histoire de France nous est contée avec un brin d'humanisme, teinté parfois d'ironie envers ces héros rêvant de grandeur absolue.
Tout est présent et savamment bien dosé : de l'intrigue à la description parfaite des personnages (réels pour certains !) en passant pas une superbe reconstitution de la baie de Rio au XVIème siècle.
Tout y passe, les querelles intestines, les liaisons politiques, les affrontements idéologiques, religieux.
Roman à lire pour son aspect historique méconnu mais également pour la qualité impressionnante de son écriture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joël TOP 1000 COMMENTATEURS sur 23 mars 2009
Format: Broché
Une fois de plus, Jean-Christophe Rufin nous démontre son art de la narration. Une fois encore, le style est soigné et cela fait plaisir de constater que l'on peut encore écrire des romans en français en usant de mots divers et variés qui sont autant de preuves de la richesse de la langue française. Par ailleurs, ce roman aborde un pan de l'histoire de France qui n'est pas très connu (en tous les cas, il ne m'était pas connu) ce qui permet de joindre l'utile à l'agréable. Par ailleurs, 2009, étant le 500ème anniversaire de la naissance de Calvin, il n'est pas inintéressant de lire dans ce livre les références faites à l'un des pères de la Réforme protestante et de comprendre que toute religion a eu sa période de fanatisme.

Même si je dois reconnaître à l'auteur toutes les qualités mentionnées plus haut, j'avoue que j'ai trouvé ce roman moins abouti que les précédents L'Abyssin, Sauver Ispahan ou Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999. Mais c'est le prix à payer quand on a été habitué à l'excellence.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?