Rover

Les clients ont également acheté des articles de

Asaf Avidan
Lou Doillon
Agnes Obel
Arcade Fire
Woodkid
Daniel Darc
James Blake
David Bowie

Top albums



Rover : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 68
Titre Album  


Biographie

Né le 24 septembre 1979 à Paris, Timothée Régnier grandit à New York dans une famille d'expatriés français puis passe trois années à Beyrouth, au Liban, où il aux deux albums du groupe The New Government avec son frère avant de se faire expulser en 2008 pour expiration de visa touristique.

De retour à Paris, le guitariste, compositeur et interprète devient Rover. Très influencé par le rock (The Beach Boys, The Beatles, David Bowie, Joy Division, Interpol...) mais aussi par les musiques électroniques, il parvient à placer deux de ses titres dans le film A New-York Thing d'Olivier Lecot (Une ... Lire la suite

Né le 24 septembre 1979 à Paris, Timothée Régnier grandit à New York dans une famille d'expatriés français puis passe trois années à Beyrouth, au Liban, où il aux deux albums du groupe The New Government avec son frère avant de se faire expulser en 2008 pour expiration de visa touristique.

De retour à Paris, le guitariste, compositeur et interprète devient Rover. Très influencé par le rock (The Beach Boys, The Beatles, David Bowie, Joy Division, Interpol...) mais aussi par les musiques électroniques, il parvient à placer deux de ses titres dans le film A New-York Thing d'Olivier Lecot (Une aventure new-yorkaise, co-production Arte). Puis c'est en Bretagne qu'il enregistre avec Samy Osta les quatre chansons d'un EP paru en octobre 2011.

Signé sur le label chez Cinq7 (distribution Wagram), Rover distille un rock multi-facettes servi par une voix pouvant passer subitement de l'aigu au grave comme c'est le cas sur le titre « Aqualast » qui attire l'attention. Le 27 février 2012 voit la sortie de son premier album sous pochette pastichant un portrait de Franz Liszt et comprenant dix chansons détonnantes aux influences pop, folk et électroniques. Rover participe durant l'été à plusieurs festivals (Solidays en juin, Vieilles Charrues en juillet). En 2013, Rover est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie « Révélation du public ». Accompagné sur scène par Didier Perrin (basse) et Arnaud Gavini (batterie), ce dandy à la stature imposante impressionne par la densité de son univers. Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Né le 24 septembre 1979 à Paris, Timothée Régnier grandit à New York dans une famille d'expatriés français puis passe trois années à Beyrouth, au Liban, où il aux deux albums du groupe The New Government avec son frère avant de se faire expulser en 2008 pour expiration de visa touristique.

De retour à Paris, le guitariste, compositeur et interprète devient Rover. Très influencé par le rock (The Beach Boys, The Beatles, David Bowie, Joy Division, Interpol...) mais aussi par les musiques électroniques, il parvient à placer deux de ses titres dans le film A New-York Thing d'Olivier Lecot (Une aventure new-yorkaise, co-production Arte). Puis c'est en Bretagne qu'il enregistre avec Samy Osta les quatre chansons d'un EP paru en octobre 2011.

Signé sur le label chez Cinq7 (distribution Wagram), Rover distille un rock multi-facettes servi par une voix pouvant passer subitement de l'aigu au grave comme c'est le cas sur le titre « Aqualast » qui attire l'attention. Le 27 février 2012 voit la sortie de son premier album sous pochette pastichant un portrait de Franz Liszt et comprenant dix chansons détonnantes aux influences pop, folk et électroniques. Rover participe durant l'été à plusieurs festivals (Solidays en juin, Vieilles Charrues en juillet). En 2013, Rover est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie « Révélation du public ». Accompagné sur scène par Didier Perrin (basse) et Arnaud Gavini (batterie), ce dandy à la stature imposante impressionne par la densité de son univers. Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Né le 24 septembre 1979 à Paris, Timothée Régnier grandit à New York dans une famille d'expatriés français puis passe trois années à Beyrouth, au Liban, où il aux deux albums du groupe The New Government avec son frère avant de se faire expulser en 2008 pour expiration de visa touristique.

De retour à Paris, le guitariste, compositeur et interprète devient Rover. Très influencé par le rock (The Beach Boys, The Beatles, David Bowie, Joy Division, Interpol...) mais aussi par les musiques électroniques, il parvient à placer deux de ses titres dans le film A New-York Thing d'Olivier Lecot (Une aventure new-yorkaise, co-production Arte). Puis c'est en Bretagne qu'il enregistre avec Samy Osta les quatre chansons d'un EP paru en octobre 2011.

Signé sur le label chez Cinq7 (distribution Wagram), Rover distille un rock multi-facettes servi par une voix pouvant passer subitement de l'aigu au grave comme c'est le cas sur le titre « Aqualast » qui attire l'attention. Le 27 février 2012 voit la sortie de son premier album sous pochette pastichant un portrait de Franz Liszt et comprenant dix chansons détonnantes aux influences pop, folk et électroniques. Rover participe durant l'été à plusieurs festivals (Solidays en juin, Vieilles Charrues en juillet). En 2013, Rover est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie « Révélation du public ». Accompagné sur scène par Didier Perrin (basse) et Arnaud Gavini (batterie), ce dandy à la stature imposante impressionne par la densité de son univers. Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page