ru et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,94
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ru Broché – 5 janvier 2010


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 33,98 EUR 0,94

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Une femme voyage à travers le désordre des souvenirs : l'enfance dans sa cage d'or à Saigon, l'arrivée du communisme dans le Sud-Vietnam apeuré, la fuite dans le ventre d'un bateau au large du golfe de Siam, l'internement dans un camp de réfugiés en Malaisie, les premiers frissons dans le froid du Québec. Récit entre la guerre et la paix, Ru dit le vide et le trop-plein, l'égarement et la beauté. De ce tumulte, des incidents tragi-comiques, des objets ordinaires émergent comme autant de repères d'un parcours. En évoquant un bracelet en acrylique rempli de diamants, des bols bleus cerclés d'argent ou la puissance d'une odeur d'assouplissant, Kim Thúy restitue le Vietnam d'hier et d'aujourd'hui avec la maîtrise d'un grand écrivain.

Biographie de l'auteur

Kim Thúy a quitté le Vietnam avec d'autres boat people à l'âge de dix ans. Elle vit à Montréal depuis une trentaine d'années. Son parcours est hors du commun. Elle confie avoir fait toutes sortes de métiers - couturière, interprète, avocate, restauratrice - avant de se lancer dans l'écriture (en français) de ce premier roman.


Détails sur le produit

  • Broché: 143 pages
  • Editeur : Liana Levi (5 janvier 2010)
  • Collection : LITTERATUR
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 286746532X
  • ISBN-13: 978-2867465321
  • Dimensions du produit: 21 x 1,5 x 14,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 177.254 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dominique Giraud le 25 février 2010
Format: Broché
Ces petits textes sont comme des images, où présent et souvenirs se font écho. Ils nous offrent un itinéraire personnel du Vietnam au Canada, de l'enfance à l'age adulte, et des portraits de ceux que l'auteur a connus ou croisés en chemin. Le regard est distancié et intime, profond et léger, empreint d'une compréhension humaine jamais limitée par le jugement. La langue est lumineuse, musicale, d'une grande beauté. Ce livre a été une très très belle découverte. J'en conseille la lecture pour son humanité et le sentiment de réconciliation (avec soi et les autres, la vie... ), qui accompagnera le lecteur une fois le livre refermé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joachim TOP 500 COMMENTATEURS le 25 janvier 2010
Format: Broché
Ce très joli premier roman nous fait suivre le destin de l'auteur, enfant lors de la prise du pouvoir de Ho Chi Minh, l'arrivée des communistes au sud Vietnam, la guerre contre les américains, la fuite de sa famille avec les Boat People, et sa reconstruction au Canada. Des souvenirs par bribes, une écriture délicieuse dans sa simplicité et son efficacité, des passages émouvants, bref un moment de lecture tout doux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 6 août 2011
Format: Broché
Je me souviens de ce visage, de cette pudeur lors de l'échange de quelques mots sur l'Indochine avec l'auteur, Mme Kim Thúy, au salon du livre à Paris l'an passé. Saïgon: aux souffrances d'une famille française ayant dû fuir, en 1946, tout un univers qu'elle avait tant aimé, répondait celle d'une famille vietnamienne qui avait choisi la survie en prenant un bateau, épreuve terrifiante des "boat people".

J'en ai rencontré de ces survivants qui ont su fonder une famille, vivre du bonheur de chaque instant. Ce livre offert dédicacé à mon père a été offert, cette année, pour l'anniversaire de mon épouse, par l'un de ces enfants vietnamiens déracinés par la guerre du Laos où sa famille avait trouvé une paix temporaire, loin de Saïgon.

J'ai donc été transporté par ce récit autobiographique revisitant les souvenirs d'enfance, la fuite à 10 ans, le camp de réfugiés, sordide, en Malaisie, l'intégration, la rencontre de deux cultures celle du Nord (Hanoï - ville que connut si bien aussi ma famille) et celle du Sud, juxtaposant celle de l'Asie avec celle de l'Amérique (le Québec) et de son rêve si vite adopté avec ferveur.

Le proverbe vietnamien cité en titre de mon commentaire, gouverne la vie de la famille de l'auteur.

"Ru" se lit d'un bloc, avec émotion, en communion de pensée sous le soleil de l'amitié profonde qui sait être entre nous.

NB: en préface l'auteur écrit :

"En français, 'ru' signifie 'petit ruisseau', et, au figuré, 'écoulement (de larmes, de sang, d'argent)'. En vietnamien, 'ru' signifie 'berceuse', 'bercer'. "
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par valwick TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 avril 2010
Format: Broché Achat vérifié
Ce petit livre est une sorte de journal ,de kaleidoscope de pensees ,de souvenirs qui mélangent présent et passé et qui nous permettent de reconstruire une histoire ,celle de cette jeune vietnamienne obligée de fuir son pays en "boat people "et qui petit à petit a réussi à se reconstruire elle même, avoir un avenir .Ce récit est plein de retenu ,de pudeur, mais d'une grande fraicheur .A découvrir
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Macail TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 octobre 2010
Format: Broché
Il faut un grand talent pour raconter sa souffrance avec autant de poésie, de pudeur et parfois d'humour.

Kim Thuy livre ici ses souvenirs par petites touches puisque le livre est une suite de petits paragraphes, enchaînés sans ordre chronologique, au fil des sensations.

Elle nous fait partager l'histoire mais aussi les croyances et coutumes de son pays. Sans jamais tomber dans le pathétique, on perçoit l'horreur de ces traversées en bateau pour rejoindre un camp en Malaisie, chacune des épreuves étant plus avilissantes. Kim a ensuite du vivre avec ce vide identitaire. Par contre , elle est très solide grâce à l'éducation altruiste de ses parents.

Tout est dans l'émotion, les sensations puisque l'auteur conte avec les mots mais aussi avec les odeurs et les couleurs de sa mémoire.

C'est un livre très court mais très puissant que l'on peut relire afin de s'imprégner du vécu et du courage de cette mère qui semble encore vivre d'autres épreuves (un de ses fils est autiste). On voudrait retenir de nombreuses phrases tant elles sont belles et lourdes de sens.

Un témoignage à ne pas manquer!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par BMR TOP 500 COMMENTATEURS le 8 octobre 2010
Format: Broché
Kim Thuy est née à Saïgon pendant l'offensive du Têt. Elle quittera le Vietnam 10 ans plus tard en compagnie d'autres boat people. Depuis elle vit au Québec.
Elle a écrit Ru, son premier roman, en français.
Largement autobiographique, ce petit bouquin est comme un collage de souvenirs et d'époques : les derniers temps de l'opulence coloniale avant l'arrivée des communistes, la fuite en bateau jusqu'au Canada via les camps de réfugiés de Malaisie, la vie d'immigrante au Québec puis ses deux enfants, son retour provisoire au pays de nombreuses années après, ... Kim Thuy entremêlent habilement de petites scènes vécues dans ces différents lieux à différents moments de sa vie. Le patchwork prend forme et peu à peu se dessinent quelques portraits : le sien bien sûr, mais également celui de sa famille, sa mère, Tante 7 un peu simplette ou encore l'incorrigible Oncle 2, play-boy désinvolte et charmeur ...
Bien sûr quitter le Vietnam dans ces conditions et à cette époque n'a pas été une excursion touristique : quelques scènes évoquent des souffrances et des blessures pas faciles à oublier ...
Mais l'auteure sait aussi nous faire partager quelques moments de pure poésie asiatique.
Mais les plus belles pages sont celles qui évoquent son arrivée au Canada, il y a trente ans, et l'accueil que leur réservaient les québécois. Des pages à lire et relire, salutaires à notre époque où l'on se préoccupe plutôt d'élever des murs et de fermer les frontières.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?