Rue des Boutiques Obscures et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 17,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Rue des boutiques obscures Broché – 5 septembre 1978


Voir les 8 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 37,80
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 90,92
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,50
EUR 14,00 EUR 6,00
Poche
"Veuillez réessayer"
-- Dieser Text bezieht sich auf eine vergriffene oder nicht verfügbare Ausgabe dieses Titels.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Rue des boutiques obscures + Dora Bruder + Un pedigree
Prix pour les trois: EUR 40,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Que reste-t-il de la vie d'un homme ? Une photo, au fond d'une boîte ou d'un tiroir, des papiers administratifs, quelquefois une fiche de police ou un nom dans un Bottin. Et aussi les souvenirs de ceux qui l'ont connu ou rencontré. Ils seront de moins en moins nombreux et leurs souvenirs de plus en plus vagues. Ainsi l'écho d'une vie décroît-il jusqu'à s'éteindre tout à fait. A supposer que quelqu'un puisse revenir sur terre après sa mort, que retrouverait-il de lui dans les lieux qui lui étaient familiers et dans la mémoire des autres ? Et qui pousse un certain Guy Roland, employé dans une agence de police privée que dirige un baron balte, à partir à la recherche d'un inconnu disparu depuis longtemps ? Le besoin de se retrouver lui-même après des années d'amnésie ? Au cours de sa recherche, il recueille des bribes de la vie de cet homme qui était peut-être lui et à qui, de toute façon, il finit par s'identifier. Comme dans un dernier tour de manège, passent les témoins de la jeunesse de ce Pedro McEvoy, les seuls qui pourraient le reconnaître : Denise Coudreuse, Freddie Howard de Luz, Gay Orlow, Dédé Wildmer, Scouffi, Rubirosa, Sonachitzé, d'autres encore, aux noms et aux passeports compliqués, qui font que ce livre pourrait être l'intrusion des âmes errantes dans le roman policier. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Quatrième de couverture

Qui pousse un certain Guy Roland, employé d'une agence de police privée que dirige un baron balte, à partir à la recherche d'un inconnu, disparu depuis longtemps ? Le besoin de se retrouver lui-même après des années d'amnésie ?Au cours de sa recherche, il recueille des bribes de la vie de cet homme qui était peut-être lui et à qui, de toute façon, il finit par s'identifier. Comme dans un dernier tour de manège, passent les témoins de la jeunesse de ce Pedro Mc Evoy, les seuls qui pourraient le reconnaître : Hélène Coudreuse, Fredy Howard de Luz, Gay Orlow, Dédé Wildmer, Scouffi, Rubirosa, Sonachitzé, d'autres encore, aux noms et aux passeports compliqués, qui font que ce livre pourrait être l'intrusion des âmes errantes dans le roman policier.


Détails sur le produit

  • Broché: 213 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : GALLIMARD . (5 septembre 1978)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070283836
  • ISBN-13: 978-2070283835
  • Dimensions du produit: 20,5 x 14 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (28 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.643 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Patrick Modiano, né en 1945, est l'un des plus talentueux écrivains de sa génération. Explorateur du passé, il sait ressusciter avec une précision extrême l'atmosphère et les détails de lieux et d'époques révolues, comme le Paris de l'occupation, dans son premier roman, «La Place de l'étoile», paru en 1968. Avec «Catherine Certitude», il nous fait pénétrer dans l'univers tendre d'une petite fille au nom étrange, dont l'enfance se déroule dans le quartier de la gare du Nord, à Paris, au cours des années 1960.

Il est le quinzième écrivain français à recevoir la prestigieuse récompense, le Prix Nobel de littérature, le 9 octobre 2014.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

47 internautes sur 51 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marina sur 7 juillet 2002
Format: Poche
Je viens d'achever ce livre en moins de 12h.
Dés la première page, on est prit dans ce tunnel, entre les personnages, les lieux, les atmosphères.
Un setiment de nostalgie nous entoure. Parfois, on a presque peur : Ou suis-je ? Qui suis-je ?
Qui sont-ils ?
Nous aussi, on voudrait être un personnage du livre, avec ses secrets, ses voyages et ses multiples identités.
Sans oublier cette façon de vous laisser sur le bord à la dernière page. Vous essayer de tout rassembler, de se souvenir, de mettre bout à bout ...
J'ai tourné la page et constater qu'il y en avait plus d'autre.
C'est horrible , c'est dimanche, ou vais-je bien trouver un autre Modiano ?
Tout cela me manque dèja !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 14 septembre 2000
Format: Broché
Prix Goncourt en 1978, ce livre est asurément le meilleur de P. Modiano. Il raconte sur un ton mineur la quête d'un homme vers son passé qu'il ne connaît plus. Ce chemin quasi intiatique le mène de souvenirs en souvenirs vers une approche quasi évanescente de ce qu'il fut. Le style épuré de l'auteur rend encore plus nostalgique la narration de cette histoire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 19 mars 2014
Format: Poche Achat vérifié
Rue des boutiques obscures/Patrick Modiano/Prix Goncourt 1978
« Une impression m’a traversé, comme ces lambeaux de rêves fugitifs que vous essayez de saisir au réveil pour reconstituer le rêve entier. »
Guy Roland, le narrateur s’interroge, lui qui a été frappé d’amnésie à une date pour l’instant indéterminée et pour une raison que l’on ignore : suis-je Stern, McEvoy, ou un autre encore ? Nous sommes en 1965. Il a un nom qui n’est pas vraiment le sien : Guy Roland. « Je ne suis rien » dit-il.
Au fil du récit des rencontres et des investigations qu’il mène, il entrevoit des bribes du passé, des éclairs de mémoire en pointillé. Un jeu de piste haletant avec des indices concordants puis discordants et des fausses pistes successives.
Dans une langue sobre et précise mise au service d’une technique narrative remarquable, Modiano nous régale dans ce parcours initiatique d’un individu en quête de son identité. Un style très personnel où la concordance des temps est respectée à tous les instants, ce qui devient rare de nos jours : la langue française peut être fière d’avoir des artisans de cette trempe pour la conjuguer et la ciseler dans une construction très habile en forme de puzzle dont les pièces s’ajoutent pour reconstruire la mémoire.
Le lecteur cependant se demande à l’instar de Guy Roland lui-même, s’il se souvient vraiment ou s’il s’invente des souvenirs au fur et à mesure de ses rencontres et de ses voyages. Peut-il retrouver ou reconstruire son identité ?
« J’étais comme le sourcier qui guette la moindre oscillation de son pendule.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par RAS TOP 500 COMMENTATEURS sur 16 novembre 2014
Format: Poche
J'ai voulu lire un livre de Modiano après son prix Nobel, ne sait-on jamais, peut-être que je ratais un grand écrivain. Je ne crois pas, surtout quand je lis les résumés et commentaires des autres livres, c'est chaque fois la même histoire qu'il nous raconte. Je comprends bien où il voulait en venir, c'est une exploration de la mémoire, faite par un amnésique, pour retrouver son passé. Et donc l'auteur essaie de montrer comment celle-ci constitue, comment elle construit l'identité. Mais à partir de cette idée intéressante et réaliste, Modiano n'arrive pas à sortir d'un ennui rampant, d'une écriture plate et presque administrative, comme ces longues fiches de police qu'on communique au narrateur. On n'a pas de suspense ni de récit vraiment construit. On nous raconte des rencontres avec des gens du passé, puis des lambeaux d'épisodes vécus qui reviennent, pour finalement n'aboutir qu'à une fin qui n'aboutit nulle part. On attend toujours quelque chose, mais on reste sur sa faim. C'est sans doute ce que l'auteur veut montrer, cette quête de la mémoire et de l'identité qui est illusoire, mais comme récit c'est d'un vide. Ce n'est pas parce que le programme est bon que l'exécution l'est aussi. En plus, l'auteur saute d'un personnage à un autre pour varier les perspectives, mais cela rend l'histoire encore plus difficile à suivre. Comme j'ai souvent pu constater que les auteurs de thrillers sont plus intéressants que les prix Nobel, je peux recommander la trilogie Jason Bourne Trilogie Jason Bourne (Policier / Thriller) qui porte aussi sur l'histoire d'une amnésie, le suspense en plus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Edgard THOUY sur 3 novembre 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Modiano est un maître de l'atmosphère. Sait-on qui l'on est? Non. Alors, le monde devient l'occasion d'une quête, de soi, de quoi? La tendresse reste présente, autant que l'impression d'égarement. L'obstination demeure, étonnante et presque absurde. L'apparente légèreté est un hymne à la profondeur de la nature humaine. Nous sommes issus de l'histoire, selon l'auteur, mais il nous reste le regard à porter sur elle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?