Séraphine: La vie rêvée de Séraphine de Senlis et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 3,92
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Séraphine : La vie rêvée de Séraphine de Senlis Broché – 2 octobre 2008


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 2 octobre 2008
EUR 37,00 EUR 0,49

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Françoise Cloarec est psychanalyste et peintre, diplômée des Beaux-arts de Paris. Elle est l'auteur d'une thèse en psychologie clique intitulée "Séraphine de Senlis, un cas de peinture spontanée". Elle a été consultée par le réalisateur Martin Provost au moment de l'écriture du scénario du film Séraphine (2008), dont Yolande Moreau tient le rôle-titre.


Détails sur le produit

  • Broché: 176 pages
  • Editeur : Phébus (2 octobre 2008)
  • Collection : Littérature Française
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2752903642
  • ISBN-13: 978-2752903648
  • Dimensions du produit: 18,2 x 12 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 214.780 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Odilette (Provence) TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 20 décembre 2008
Format: Broché
En refermant ce court mais riche ouvrage, j étais à la fois frustrée et impatiente. Frustrée de la taille ridicule des photos au centre du livre, impatiente de découvrir comme il se doit l œuvre de cette artiste.
J ai lu ce livre en moins de deux heures et j ai passé un temps infini à détailler les quelques reproductions, surtout le détail de la couverture, aux couleurs sublimes et lumineuses.
La première partie de l ouvrage traitant de l enfance de Séraphine m a parue un peu fastidieuse. C est à partir de la rencontre avec Udhe que je suis vraiment entrée dans le livre.
Le milieu artistique parisien du début du 20° siècle m intéresse beaucoup.
J ai parcouru de nombreuses fois les galeries du musée d Orsay entre autres tableaux magnifiques, « la charmeuse de serpents » du Douanier Rousseau me fascine toujours autant.
Beaucoup d interrogations à la fin de cette lecture.
On ne peut s empêcher de penser très vite à Camille Claudel, qui a été internée à moins de cinq kilomètres de chez moi et que l auteur cite.
Séraphine nous touche par sa simplicité, sa frénésie de peindre. Elle est habitée par son art, et lui consacre toute sa vitalité. Comme si elle avait une mission à accomplir, qui une fois achevée la laissera vide, troublée, éteinte
Intéressant ouvrage qui tout en traitant de la biographie de Séraphine, nous éclaire aussi sur la condition de mécène au cours du 20° siècle.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Catherine sur 5 février 2009
Format: Broché
Très beau livre sur Séraphine de Senlis, peintre réapparue sous les feux des projecteurs grâce à un film récent. L'auteur est peintre, et j'ai trouvé que ça se ressentait beaucoup dans l'écriture : le portrait nous est livré par petites touches impressionnistes, avec une grande délicatesse. Les phrases sont courtes, parfois poétiques, l'écriture très agréable.
On sait peu de choses sur Séraphine, et l'auteur a l'intelligence de ne pas plaquer ses opinions sur son héroïne. Elle n'hésite pas à écrire « peut-être s'est-il passé ceci ou celà »... Ce qui fait que le portrait reste un peu en creux, plus sensible qu'académique. L'auteur est également psy, et nous livre ses connaissances sur les conditions d'internement en France aux alentours de 39-45, ce qui est passionnant. Et pas de panique, elle ne plaque pas sur Séraphine de concepts psy, il ne s'agit pas, loin de là, d'établir un portrait clinique de l'artiste.
Un très bon livre, intelligent, entre le document et le roman, qui se lit vite. Très belle découverte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Riou Florence sur 28 novembre 2008
Format: Broché
Oui, avec Séraphine on est loin de l'art conceptuel. Aucun calcul, aucune stratégie, pas de professeur chez lequel elle aurait pu courir, gamine, pour prendre des cours de dessin.
Jeune, c'est dans la pauvreté qu'elle vit. Adulte, c'est toujours dans la pauvreté qu'elle survit, elle est femme de ménage, pour les travaux noirs, comme elle le dit elle-même. Mais un soir, un beau jour, elle peint, et elle va peindre jusqu'à ce qu'un collectionneur, Wilhelm Uhde, le découvreur de Picasso, de Braque et du Douanier Rousseau, l'emploie comme femme de ménage et la découvre à son tour, reconnaissant en elle une grande artiste.
Ce ne sont pas les bourgeois de Senlis qui vont s'aventurer sur un terrain qu'ils ignorent lors d'une exposition à la mairie de la petite ville. Les journalistes parisiens ne parleront que de Séraphine, le lendemain, dans les journaux de la capitale. A Senlis, dans la feuille de choux locale, rien sur les trois grands tableaux accrochés parmi les oeuvres des locaux, les seules à faire se pâmer le correspondant du moment.
Cela illustre le sarcasme dont elle a souffert toute sa vie, n'étant jamais sortie de Senlis, ou presque.
Mais lisez ce livre, ou voyez le film porté à l'écran par Martin Provost qui nous fait découvrir une grande artiste et toucher du doigt cette notion de "l'art brut".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
Formidable. Une vraie artiste qui vien ded loin. Cela fait plusieurs fois que je me rends à Senlis, au musée afin de voir et revoir ses tableaux. Magnifique !
Cordialemnt Philippe
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?