undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:122,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juin 2012
Dans la Somme théologique, saint Thomas a entrepris de présenter le contenu de la révélation chrétienne au moyen des concepts provenant de la philosophie d'Aristote.
Le résultat de cette entreprise est une somme de plusieurs milliers de pages regroupées en 4 tomes différents.
Le tome 2 traite notamment des thèmes suivants: les passions, les "habitus" et vertus, les dons et fruits du Saint-Esprit, les péchés et le péché originel, la loi ancienne et la loi nouvelle.
Chaque thème est divisé en différentes questions; en fait pratiquement toutes les questions imaginables sont abordées par saint Thomas.
Pour chaque question, le Docteur angélique examine d'abord les "objections" c'est-à-dire les éléments de réponse à la question allant dans un sens ou dans l'autre (partie "en sens contraire") et souvent trouvés dans la Bible ou les écrits des pères de l'Eglise. Puis l'auteur donne sa "réponse" à la question. Enfin, dans la partie "Solutions", il répond précisément à chacune des objections soulevées dans la première partie.
Au final, le Docteur commun envisage donc la question dans tous ses aspects. Il répond même souvent à des objections qui peuvent paraître saugrenues aux hommes de notre époque.
Le résultat peut ainsi sembler indigeste, et il l'est assurément si l'on s'essaie à lire la Somme du début à la fin... La méthode de lecture qui me paraît la plus pertinente consiste plutôt à parcourir la liste des questions abordées et à lire et relire celles qui correspondent à des interrogations que nous nous posons déjà.

Pour vous donner un exemple, je vous parlerai de la question de la transmission du péché originel qui m'a toujours semblée un point particulièrement difficile à comprendre. La question 81 de la Somme est entièrement consacrée à ce thème.
Après avoir remarqué que le "fait même de tenir un défaut de son origine paraît exclure toute idée de faute, puisqu'il est essentiel à la faute d'être volontaire", Thomas l'Aquinate cherche différentes solutions permettant d'intégrer cette objection. Saint Thomas en vient ainsi à qualifier le péché originel de "péché de nature", au sens où le péché originel a été _à travers Adam_ commis et voulu par la nature humaine commune à chaque homme. "Le péché naturel du 1er père nous atteint tous dans la mesure où tous étaient en lui lorsqu'il pécha"(article 4).

J'ai aussi été particulièrement éclairé par la distinction que saint Thomas établit entre les vertus et les dons du saint-Esprit. En effet, selon l'auteur les dons sont comme les vertus, des "habitus" (en gros des habitudes acquises par notre esprit à travers la répétition d'actes _ ici vertueux) qui perfectionnent l'homme pour le faire agir bien. Mais la différence réside dans l'origine de ces habitus: les vertus trouvent leur origine dans la volonté humaine ("la raison" dit s.Thomas), alors que les dons du Saint-Esprit proviennent du ... Saint Esprit, et sont donc des inspirations divines! Evidence certes, mais ma fréquentation de divers prêches m'avait laissé dans le flou, quant au point de savoir si outre leur origine, les dons étaient différents des vertus par leur nature.

En définitive, la Somme théologique reste un ouvrage incontournable pour qui souhaite approfondir sa foi catholique. On fera cependant les choses dans l'ordre et commencera par chercher ses réponses dans le Catéchisme de l'Église catholique. Le catéchisme est en effet écrit dans un langage beaucoup plus proche du nôtre. Et, chose non négligeable, il bénéficie de l'autorité magistérielle du Saint-Père. Après tout, rappelons-le, saint Thomas est "seulement" un docteur de l'Eglise et ce titre ne lui confère aucune infaillibilité...
Une fois lu le catéchisme, n'hésitons toutefois pas à pousser nos recherches jusque dans la Somme théologique! Nous suivrons ainsi la voie de générations de moines et de théologiens!
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2013
excellent ouvrage pour ceux qui veulent approfondir la theologie serieusement.
complet, renommé, incontournable dans sa bibliotheque.
lire peu mais lire bien.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)