undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

SYMPHONIES DE CHOSTAKOVITCH : pour une discothèque de base

Mélomaniac
 
Chostakovitch : Intégrale des symphonies
Chostakovitch : Intégrale des symphonies
"Sans doute le meilleur compromis pour qui souhaite une intégrale accessible et homogène."
Chostakovitch : Les 15 Symphonies
Chostakovitch : Les 15 Symphonies
"L'intégrale des 15 symphonies dirigées par Bernard Haitink : pierre angulaire de la discographie."
Chostakovitch : Symphonies n° 5 et n° 9
Chostakovitch : Symphonies n° 5 et n° 9
"Si vous ne désirez qu'un seul disque, celui-ci, tiré de l'intégrale Haitink, propose les deux oeuvres les plus populaires dans des interprétations superlatives."
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n°1 & Suite de "Lady Macbeth de Mzensk"
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n°1 & Suite de "Lady Macbeth de Mzensk"
"1° > brillante partition écrite par le compositeur à 19 ans pour parachever ses études de conservatoire. Le chef allemand Herbert Kegel la relie déjà aux grands opus de la maturité."
Chostakovitch : Symphonie n° 2 "Octobre" - Symphonie n° 12 "L'année 1917"
Chostakovitch : Symphonie n° 2 "Octobre" - Symphonie n° 12 "L'année 1917"
"2°  > partition futuriste et expérimentale, peu de chefs en ont vraiment exploité toute la modernité. Essayez ici avec Mariss Jansons."
Symphonies No.1 & 3
Symphonies No.1 & 3
"3° > sous-titrée "1er mai", la poigne des interprètes russes est ici indispensable pour la sauver du pompiérisme. En attendant le retour de Kondrachine au gré des rééditions, écoutez Rojdestvensky."
Orchestral Music (Previn, Cso, Lso)
Orchestral Music (Previn, Cso, Lso)
"4° : peu de versions totalement convaincante de cette partition enflée et déroutante, mise sous le boisseau pendant un quart de siècle. Avec le virtuose Chicago Symphony, A. Previn la sert superbement"
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 1 en fa mineur op. 10 & Symphonie n° 5 en ré mineur op. 47
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 1 en fa mineur op. 10 & Symphonie n° 5 en ré mineur op. 47
"5° > "réaction d'un artiste à de justes critiques" suite à des accusations de la Pravda, c'est la plus populaire du compositeur. Ancerl en célèbre toutes les beautés, mais on peut lui préférer..."
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 5 op. 47 ; Ouverture festive op. 96 ; Polka de L'Âge d'or etc
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 5 op. 47 ; Ouverture festive op. 96 ; Polka de L'Âge d'or etc
"... la subtilité de l'analyse du matériau orchestral déployée par Vladimir Ashkenazy..."
Chostakovich : Symphonies n° 5 et n° 9
Chostakovich : Symphonies n° 5 et n° 9
"... ou la fougue de Léonard Bernstein qui trouve un élan ravageur dans les mouvements vifs, et des couleurs sibéliennes dans l'étreignant "largo"."
Chostakovitch : Symphonies n° 6 & n° 12
Chostakovitch : Symphonies n° 6 & n° 12
"6° > sombre et inquiétant dans le "largo" initial, et d'une splendeur inégalée dans les deux mouvements vifs, Haitink est irremplaçable dans cette symphonie "sans tête"."
Chostakovitch : Symphonies n° 1 & n° 7 "Leningrad"
Chostakovitch : Symphonies n° 1 & n° 7 "Leningrad"
"7° > partition à grand spectacle, écrite pendant le siège de la ville de Leningrad. Dans l'enthousiasme d'un concert en "live", Bernstein soulève des montagnes !..."
Chostakovitch : Symphonies n° 7 "Leningrad" et n° 11 "L'année 1905"
Chostakovitch : Symphonies n° 7 "Leningrad" et n° 11 "L'année 1905"
"... tandis que Berglund, plus léger mais non moins puissant, assène des uppercut."
Shostakovich: Symphony No. 8
Shostakovich: Symphony No. 8
"8° > oeuvre déchirante, dure, pour faire écho aux ravages de la deuxième guerre mondiale. Evgeny Mravinsky en livre une lecture oppressante, sans compromission..."
Chostakovich : Symphonie n° 8
Chostakovich : Symphonie n° 8
"...à laquelle on pourra comparer Haitink, qui transcende l'horreur par une violence esthétisée."
Symphonie n°9 & 15
Symphonie n°9 & 15
"9° > oeuvre légère, de facture néoclassique, pour célébrer la fin de la guerre. Kondrachine en a laissé une version parfaitement idiomatique..."
"Great conductors of the century" : Ferenc Fricsay - Kodaly : Danses de Galanta / Chostakovitch : Symphonie n° 9 / Hindemith : Métamorphoses symphoniques / Beethoven : Symphonie n° 3 etc
"Great conductors of the century" : Ferenc Fricsay - Kodaly : Danses de Galanta / Chostakovitch : Symphonie n° 9 / Hindemith : Métamorphoses symphoniques / Beethoven : Symphonie n° 3 etc
"...tandis qu'en concert, Ferenc Fricsay en a exalté le joyeux persiflage."
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 10 en mi mineur op. 93
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 10 en mi mineur op. 93
"10° > désinhibé par la mort du "petit père du peuple" en 1953, Chostakovitch écrit cette oeuvre de gabarit classique, mais qui peint avec désillusion les absurdités du régime stalinien."
Chostakovitch : Symphonie n° 10
Chostakovitch : Symphonie n° 10
"Seule des 15 symphonies gravée par Karajan, qui la réenregistrera quinze ans plus tard en 1981. La sombre Philharmonie de Berlin sert idéalement la noirceur et le formalisme de l'oeuvre."
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 11 "L'année 1905"
CHOSTAKOVITCH : Symphonie n° 11 "L'année 1905"
"11° > "année 1905", pour commémorer le massacre de paysans russes par l'armée du Tsar. Leopold Stokowski en a revisité les événements par une approche narrative qui ouvre un regard philosophique."
Shostakovich: Symphonies Nos. 11 ("Year 1905"), 12 ("Year 1917"), 15
Shostakovich: Symphonies Nos. 11 ("Year 1905"), 12 ("Year 1917"), 15
"12° > "année 1917", pour célébrer la seconde révolution russe. Evgeny Mravinsky, créateur de l'oeuvre, y déchaîne des fureurs inénarrables, seule façon de servir cette oeuvre martiale, parfois creuse."
Chostakovich : Symphonie n° 13
Chostakovich : Symphonie n° 13
"13°, "Babi Yar" > pour basse, choeur d'hommes et orchestre. Sans doute l'oeuvre la plus forte du Vingtième siècle. Haitink est inégalable par sa concentration et sa ferveur. Un monument."
Symphonie n°14
Symphonie n°14
"14° > cycle de mélodies sur le thème de la mort pour soprano, basse et orchestre. Oeuvre éprouvante et difficile. Mieux qu'aucun autre, Haitink a trouvé les clés poétiques de cet univers morbide."
Symphonie No.15
Symphonie No.15
"15° > oeuvre noire, énigmatique, nourrie de citations musicales parfois autoparodiques. Sanderling en livre une version humaine et émouvante..."
Symphonie n°15 / Sonate n°2
Symphonie n°15 / Sonate n°2
"... et Eugen Ormandy une lecture poétique et mystérieuse."