Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Sabbath Bloody Sabbath
 
Agrandissez cette image
 

Sabbath Bloody Sabbath

28 mars 2014 | Format : MP3

EUR 7,92 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,13 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:46
30
2
6:15
30
3
4:08
30
4
5:57
30
5
5:42
30
6
4:11
30
7
5:00
30
8
5:27

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 28 mars 2014
  • Label: Sanctuary
  • Copyright: 2013 Sanctuary Records Group Ltd., a BMG Company, under exclusive license to [PIAS] UK Ltd.
  • Durée totale: 42:26
  • Genres:
  • ASIN: B00J5EJIBE
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.048 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barbuz TOP 500 COMMENTATEURS sur 12 décembre 2005
Format: CD
"Sabbath Bloody Sabbath" est-il le meilleur album de Black Sabbath ? Si "Paranoid" reste le plus culte, "Sabbath Bloody Sabbath" est sans le doute le plus ambitieux, le plus professionnel, le plus abouti. Car après cinq albums et de nombreuses tournées, le groupe a pu évidemment affiner son style, son jeu ainsi que ses compositions et ses arrangements, et la maison de disques n'a pu que suivre en termes de budgets de production.

La section rythmique, composée de Bill Ward à la batterie et Geezer Butler à la basse, est toujours aussi efficace, même si plus discrète. Tony Iommi maîtrise parfaitement son jeu et n'a jamais joué avec autant de sobriété et c'est peut-être sur "Sabbath Bloody Sabbath" qu'Ozzy Osbourne chante le mieux. On a l'impression que le groupe a omis la virtuosité pour se concentrer davantage sur les compositions et les arrangements (utilisation d'instruments supplémentaires : cordes, claviers, etc).
Tout est ici excellent, que ce soit le titre éponyme (avec ses riffs très Heavy Metal, et ses passages un peu jazzy), "A National Acrobat" (dans la tradition du groupe, mais plus mélodique), "Fluff" (une belle balade instrumentale, genre auquel Tony Iommi nous a habitués), "Sabbra Cadabra" (avec son riff caractéristique et l'utilisation judicieuse des claviers), "Killing Yourself To Live" (un titre vraiment excellent), l'énigmatique et hypnotique "Who Are You", "Looking For Today" (dans une veine très sabbathienne), ou "Spiral Architect" et ses arrangements somptueux.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Vincent sur 6 août 2009
Format: CD
C'est l'album le plus ambitieux et le plus sophistiqué dans la carrière de Black Sabbath. D'emblée l'auditeur est pris d'assaut par les riffs tournoyants de Iommi sur le morceau "Sabbath bloody sabbath" titre de cet opus. C'est du Metal avant l'heure tout en étant délicat et raffiné.
Le groupe se distingue avec les deux morceaux chocs que sont "A national Acrobat" et "Sabbra Cadabra" entrecoupé par l'excellent instrumental acoustique "Fluff".
Black Sabbath atteint les sommets avec "Killing yourself to live" ainsi que le macabre "Who are you?" avec comme invité aux synthés Rick Wakeman. Le chant de Ozzy est particulièrement morbide et vicieux et jamais il n'a aussi bien chanté sur cet album.
"Looking for today" est peut être le morceau le plus dispensable mais il y a une certain désir de recherche affiché par le groupe.
Il est évident que le groupe est devenu plus mature musicalement, notamment avec le fièvreux "Spiral architect". Un des plus beaux morceau de Black Sabbath.
En tout cas sans cet album il n'y aurait certainement pas eu de Alice in Chains ou de Soundgarden.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 23 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Sabbath Bloody Sabbath est l'album des métallos de Birmingham que je connais le mieux (ou le moins mal). Bien qu'ayant quelquefois écouté les quatre premiers albums, c'est peut-être inconsciemment la pochette très réussie de celui-ci qui m'a fait m'y intéresser plus spécialement (le fait que Rick Wakemean de YES y assure synthés et piano dans Sabbra Cadabra n'y est évidemment pour rien!).

Même si j'exécrais ce groupe lorsque j'étais encore un jeune progueux, aujourd'hui je ne dédaigne pas jeter une oreille intéressée sur les riffs lourds de la bande à Lommi. Ici la section rythmique est souvent excellente (la basse fuzz de Geezer Butler à fait école depuis chez les métalleux) et le Django Reinhardt du hard-rock est toujours au top. Paradoxalement les accents progressifs opportunistes ne m'ont jamais vraiment convaincus (le Moog en ring modulator très ELP dans Who Are You est assez épouvantable et a très mal vieilli).

Pourtant malgré ces qualités indéniables, j'avoue n'avoir jamais éprouvé un plaisir total à l'écoute de Black Sabbath à cause de sa chanteuse, euh! de son chanteur... (j'ai tendance à confondre). La voix émasculo-châtrée d'Ozzy Osbourne m'a tout le temps gâché la fête et fait m'éloigner de ce groupe pas si bourrin qu'on ne veut bien le dire. Cette voix m'est toujours sortie par les oreilles (alors que j'aime bien Roger Hodgson de Supertramp, étonnant non?).

Mais bon, on va pas refaire l'histoire et demander à Paul Rodgers de réenregistrer les pistes de chant d'Ozzy (déjà qu'il joue au clone de Freddie...). Je ne connais pas les périodes Dio, Gillan et consorts, mais n'était-il déjà pas trop tard?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par T. Lason sur 11 novembre 2009
Format: CD
Cet album de Black Sabbath peut laisser perpléxe. Un travail plus ambitieux sur le son, dont l'utilisation du synthé - à noter la participation de Rick Wakeman, de Yes -, des morceaux moins bruts correspondent moins au style du BS des débuts. Une évolution en cette année 1973 qui dérouta beaucoup. Il reste un album soigné si on apprécie un travail plus sophistiqué sans tomber dans le "prog rock", bien sûr... Du bon Sabbath, tout de même, que suivra l'album "Sabotage" au concept encore plus alambiqué!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique