ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Sables mortels

dans notre promotion 10 DVD = 50 €*

Willem Dafoe , Mary Elizabeth Mastrantonio , Willem Dafoe , Mary Elizabeth Mastrantonio    Tous publics   DVD
4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 10,02
Prix : EUR 10,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,02
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 23 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Profitez de la Promotion 10 DVD = 50 euros

10 DVD = 50
Disponible dans notre promotion 10 DVD = 50 euros.
Boutique 90 ans Warner

Retrouvez tous vos films, toutes vos séries, toutes vos licences préférées et bien plus encore dans la boutique des 90 ans Warner.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sables mortels + Yakuza
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Yakuza EUR 10,00

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Willem Dafoe, Mary Elizabeth Mastrantonio, Mickey Rourke, Samuel L. Jackson, M. Emmet Walsh
  • Réalisateurs : Willem Dafoe, Mary Elizabeth Mastrantonio, Mickey Rourke, Samuel L. Jackson, M. Emmet Walsh
  • Format : Couleur, Cinémascope, PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français, Italien, Anglais, Allemand, Bulgare, Espagnol, Néerlandais, Roumain, Arabe
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 6 mars 2002
  • Durée : 98 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • ASIN: B00005UNUM
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.505 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

1 Bande-annonce en VO

Descriptions du produit

Amazon.fr

Sur un rocher, au Nouveau-Mexique, le shérif Ray Dolezal découvre le corps d'un homme qui semble s'être suicidé et qui tient à la main une mallette. À l'intérieur de celle-ci : 500 000 dollars… Il mène son enquête et ne tarde pas à découvrir que le mort devait remettre l'argent à une dénommée Goodman. Il décide le la retrouver en se faisant passer pour la victime. Roger Donaldson, le réalisateur de La Mutante et de 13 jours, nous offre ici une sombre histoire d'argent, une enquête moite sous le soleil torride du Nouveau-Mexique, jonchée de cadavres et d'agents doubles, avec un excellent casting : Mary Elisabeth Mastrantonio, Mickey Rourke et Samuel L. Jackson entourent un Willem Dafoe trouble qui semble éprouver un réel plaisir à s'enfoncer un peu plus minute après minute dans les sillons tortueux d'une histoire aux rebondissements multiples. --David Rault

Descriptions du produit

Ray Dolezal, shérif-adjoint, enquête sur la mort mystérieuse d'un homme dont le corps a été retrouvé au milieu du désert du Nouveau-Mexique. L'inconnu, vêtu d'un costume de ville, tenait dans sa main une arme de service pressée contre sa tempe et dans l'autre un attache-case renfermant 500 000 dollars. Audio : Français:DD5.1, Anglais:DD5.1, Italien:DD5.1 Sous-Titres : Français, Anglais, Italien, Néerlandais, Arabe, Espagnol, Allemand, Roumain, Bulgare

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.2 étoiles sur 5
4.2 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne surprise 11 février 2013
Par Dominique
Achat vérifié
La grande époque de Mickey Rourke, avec un excellent William Defoe. Un polar sombre dans la lumière du sable de l'ouest américain. Rebondissements et trahisons, le jeu du chat et de la souris mâtiné de poker menteur.
Un bon moment.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 C'est du cinéma 6 octobre 2009
Par Fritz Langlois TOP 500 COMMENTATEURS
Roger Donaldson ne réalise pas de chefs d'oeuvres mais de solides films hollywoodiens (SENS UNIQUE, GUET-APENS, BURT MUNRO). Celui-ci ne déroge pas à la règle. SABLES MORTELS (1992) est encore ancré, stylistiquement, dans les années 1980 (ample musique synthétique sur décors naturels somptueux, acteurs magnifiés cheveux au vent...). WHITE SANDS (titre original) est aussi le dernier "grand" film de Mickey Rourke (doublé dans la version française par Patrick Poivey, façon Bruce willis) avant sa longue traversée du désert cinématographique. Les autres acteurs sont également excellents, notamment Willem Dafoe, à contre-emploi à l'époque, en flic embringué malgré lui dans une sombre affaire aux improbables ramifications (FBI, CIA, marchands d'armes). Il faut bien l'avouer, tout cela n'est pas tellement crédible, mais peu importe, c'est du cinéma! Tous les éléments du genre (thriller/suspense) sont là: la belle dont le coeur oscille entre le bad guy et le héros, la relation amour/haine entre les deux protagonistes masculins, les seconds couteaux savoureux (M.Emmet Walsh en légiste blasé, Samuel Jackson en agent du FBI énervé), les petites bourgades américaines endormies, les faux-semblants, les scènes d'action... SABLES MORTELS se distingue toutefois du lot par des décors grandioses et originaux (les sables blancs du titre, entre autres), un choix d'acteurs astucieux et un réel savoir-faire de metteur en scène "commercial" dans le bon sens du terme. Pas mal du tout. Bande-annonce en bonus.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un polar solide ancré dans son époque 11 septembre 2013
Par elobas
Roger Donaldson, en bon artisan de polars à l'hollywoodienne, réalise un film solide assez typique de ce début de décennie 90 : un scénario ambitieux, de l'action sans surenchère de violence, des invraisemblances qui ne nuisent pas au récit, un casting très pro, des effets spéciaux présents sans surenchère, et de beaux décors (ces fameux "white sands", traduits de manière commerciale en sables mortels).
Aucun doute, on passe un très bon moment devant ce film, même si l'on peut regretter le manque de personnalité de la réalisation et l'impression un peu de déjà vu (dommage, car le début du film était particulièrement prometteur).
Un film qui mérite d'être redécouvert...pour ceux qui ne sont pas allergiques à ces films hollywoodiens un peu trop calibrés.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un excellent polar 26 juin 2013
Je ne peux que souscrire au commentaire fait par Fritz Langlois. Que dire de plus ? J'y ajouterais, si vous le voulez bien, une touche sur la forme.

En effet, si il est vrai que Roger Donaldson ne réalise pas des chefs d'oeuvres à proprement parler (quoique Le Bounty [Blu-ray] réalisé en 1984 avec Mel Gibson est un "remake" très estimable et qui peut rivaliser avec les oeuvres originales précédentes de 1935 et 1962), il a cependant une spécificité dont peu de réalisateurs peuvent se prévaloir et qui est celle de réaliser des films efficaces, nerveux et particulièrement bien filmés comme Cocktail, La Mutante, Le pic de dante ou le très remarqué 13 Jours sur la crise des missiles à Cuba en 1962 sous Kennedy. Donaldson se distingue toujours par une judicieuse distribution avec d'excellentes têtes d'affiche. "Sables Mortels" fait partie de ceux-là.

Par ailleurs, le scénario du film joue sur le quiproquo avec une certaine audace. La scène de rencontre entre les trois partenaires où aucun ne sait vraiment qui est qui, mais au moins deux, sinon chacun, se doutent d'une ambiguïté, est du pur équilibrisme psychologique.

Comme le dit Langlois, "White Sands" baigne dans une atmosphère très eighties.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?