undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un vrai bon trio, avec une vraie folie et un vrai sens de l'humour, c'est, en peu de mots, une description apte des exactions du Primus de Les Claypool, une formation qui prend le metal fusion en vogue dans les années 90 et le transforme en objet musical souvent non identifié mais toujours distrayant, particulièrement sur leur troisième album, en comptant le live de 1989, Suck on This, Sailing the Seas of Cheese.
Il faut dire qu'en plus d'être une belle bande de joyeux lurons, les trois de Primus sont aussi d'excellents instrumentistes capables de tout et ne s'en privant guère. On se doit évidemment de citer un des tous meilleurs bassistes du genre, et même un des tous meilleurs bassistes tout court, ce monsieur Claypool, ami d'enfance de Kirk Hammett de Metallica, ayant auditionné pour ces derniers sans obtenir un poste qu'il ne voulait pas vraiment (James Hetfield le démettra comme "trop bon pour Metallica"), ayant travaillé comme charpentier avant d'enfin lancer sa propre aventure musicale, celle-là même dont il est question ici. Assisté d'un autre san-franciscain ayant fait ses armes dans le thrash metal, Larry Lalonde (connu pour ses exactions chez Possessed et Blind Illusion, ce dernier déjà avec Les), et le parfait batteur pour compléter la fine équipe (le polyvalent Tim "Herb" Alexander), ayant décroché un contrat chez une major (Interscope, alors dans le giron du groupe Time Warner), c'est un Claypool remonté comme une puce sous speed qui se lance à l'assaut du monde.
Et quel assaut ! Pour situer, en simplifiant évidemment, on dira que Primus c'est un peu comme si le Rush de la grand époque (70s et début des 80s) se décidait d'enregistrer un album "à la Zappa" soit une précision et expertise instrumentale de tous les instants par un authentique power trio au service de compositions foutraques et drolatiques. Bien-sûr, il faut remplacer la voix de Geddy Lee par l'organe nasillard de Les et gommer les tentations "big-bandantes" de Frank mais, en gros, c'est à ça que vous serez confrontés sur ces Mers de Fromage tout sauf habituelles. Côté chansons proprement dit, on soulignera l'excellence de Sgt. Baker, American Life, Is It Luck?, le "tube" Tommy the Cat, Those Damned Blue-Collar Tweekers et Fish On (Fisherman's Chronicles, Chapter II) qui, chacune avec sa petite fêlure, sa petite fantaisie, ses petits particularismes qui font de l'écoute de Primus une expérience absolument unique.
Si les gars de Primus sortiront moult albums recommandables (Pork Soda,Tales from the Punchbowl ou The Brown Album), jamais ils ne retrouveront ce mélange de folie et de mélodie rendant le présent si immédiatement attachant et si durablement écoutable. Certes, parce que ce n'est pas tout à fait de la musique normale, la musique du trio en déstabilisera certains mais, si vous marchez dans la combine, ce n'est que du bonheur qui s'offre à vous !

1. Seas of Cheese 0:42
2. Here Come the Bastards 2:55
3. Sgt. Baker 4:16
4. American Life 4:32
5. Jerry Was a Race Car Driver 3:11
6. Eleven 4:19
7. Is It Luck? 3:27
8. Grandad's Little Ditty 0:37
9. Tommy the Cat 4:15
10. Sathington Waltz 1:42
11. Those Damned Blue-Collar Tweekers 5:20
12. Fish On (Fisherman's Chronicles, Chapter II) 7:45
13. Los Bastardos 2:39

Les Claypool – electric bass, string bass, six-string fretless bass, clarinet, vocals
Larry LaLonde – electric guitar, six-string banjo
Tim "Herb" Alexander – drums, water jug
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 juin 2011
C'est le 1er album de Primus que j'ai acheté et je m'étais préparé mentalement à découvrir un univers musical très bizarre. Et puis étant fan de basse, donc à la recherche constante d'influences "bassistiques", je me suis lancé.
Dès les 1ers morceaux je me suis dit : qu'est ce que c'est que cette m...e !!!
Et puis à la fin de l'album, un gros : Oh p....n !!! La révélation avec ce style de basse tout nouveau, une guitare aussi tarée que la basse et un gros virtuose à la batterie. Par contre, le chant c'est pas évident pour accrocher.
Un album considéré comme le meilleur, pas d'accord, du même niveau que Frizzle Fry et Pork Soda.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 août 2004
La précédente tournée américaine de Primus s'appelait "Tour de Fromage" est consistait à reprendre cet album en entier, et dans l'ordre, à tous les concerts. Voilà qui en dit long sur la préférence du groupe. Un des meilleurs albums du groupe (vous en serez convaincu après avoir entendu les lives de la tournée). Même si l'on peut parfois penser que les lignes de basse se resemblent souvent, certains morceaux restent tout bonnement saisissants par leur structure inhabituelle ou leur riff hors du commun ("American Life", "Jerry", ou "Is it Luck ?"). Ce disque contient certains des morceaux les plus reconnus du groupe ("Tommy The Cat" dont on préferera la version de "Rhinoplasty", "Blue Collars Tweekers", etc...). Album excellent, en attendant la version remixée (un jour peut être).
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 octobre 2004
Lachez un ptit bonhomme de Cartoon dans un groupe de rock, et ça donne : Les Claypool et Primus !!
Cet album est vraiment super, bon bien sûr un peu destabilisant à la première écoute...Ca n'est pas à mettre en toutes les oreilles !
Sur l'album d'excellents morceaux qui remplissent d'une bonne humeur typiquement Primusatique côtoient des un peu moins accrocheurs, c'est le seul reproche que je puisse faire... Mais c'est nettement compensé par la folie jouissive de certaines chansons : Tommy the cat (culte), Jerry was a race car driver, Is it luck ?, Sergeant Baker...
Primus s**** !!!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
FRIZZLE FRY
FRIZZLE FRY de Primus (CD - 2012)

Tales From The ...
Tales From The ... de Primus (CD - 2011)

Pork Soda
Pork Soda de Primus (CD - 2011)
 
     

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
Aujourd'hui notre offre spéciale Verbatim - TDK - Ritek - Maxell
  -  
Cheap Prices and Huge Selection. Dual DVD Discs
  -  
Search Dual Layered DVD Get Results from 6 Engines at Once