Saint-Saëns : Comple... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Saint-Saëns : Complete Symphonies
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Saint-Saëns : Complete Symphonies


Prix : EUR 18,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
22 neufs à partir de EUR 6,50 2 d'occasion à partir de EUR 12,71

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.
EUR 18,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • Orchestre: Orchestre national de l'ORTF
  • Chef d'orchestre: Jean Martinon
  • Compositeur: Camille Saint-Saëns
  • CD (12 mars 2012)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Virgin Classics
  • ASIN : B005FVFWRK
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 70.498 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Symphonie n 3 en ut mineur avec orgue op 78 II all
2. Symphonie n 3 en ut mineur avec orgue op 78 I adag
3. Symphonie en fa majeur urbs roma IV poco allegrett
4. Symphonie en fa majeur urbs roma III moderato assa
5. Symphonie en fa majeur urbs roma II molto vivace
6. Symphonie en fa majeur urbs roma I largo - allegro
7. Symphonie en la majeur IV finale allegro molto - p
8. Symphonie en la majeur III scherzo vivace
9. Symphonie en la majeur II andantino
10. Symphonie en la majeur I poco adagio - allegro viv
Voir les 18 titres de ce disque
Disque : 2
1. Symphonie en fa majeur "urbs roma" : I largo - allegro - Orchestre National ORTF
2. Symphonie en fa majeur "urbs roma" : II molto vivace - Orchestre National ORTF
3. Symphonie en fa majeur "urbs roma" : III moderato assai serioso - Orchestre National ORTF
4. Symphonie en fa majeur "urbs roma" : IV poco allegretto - andante con moto - Orchestre National ORTF
5. Symphonie n°3 en ut mineur "avec orgue" op.78 : I adagio - allegro maestoso - poco adagio - Bernard Gavoty, Orchestre National ORTF
6. Symphonie n°3 en ut mineur "avec orgue" op.78 : II allegro moderato - presto - maestoso - più allegro - Bernard Gavoty, Orchestre National ORTF

Descriptions du produit

2CD Jean Martinon/Bernard Gavoty/Orch. National De L'Ortf

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 5 novembre 2011
...dont la n°3 reste la plus populaire et la plus abondamment enregistrée. Mais sa contribution au genre fut plus vaste, et très précoce : outre des pages inachevées ou fragmentaires, on lui en accorde cinq. Les quatre premières écrites avant ses trente-cinq ans. Après un silence d'un quart de siècle viendra celle « avec orgue », chronologiquement la cinquième.
En 1973, une thèse de Daniel Martin Fallon, docteur de l'Université d'Indiana, a analysé cette production.
Plus récemment, Sabrina Teller Ratner l'a exhaustivement recensée (Oxford university Press, New York 2002) et prête désormais son patronyme pour l'indexage des oeuvres du compositeur.
Rédigée à quinze ans, la Symphonie en la majeur (Ratner 159) répond à une structure et un style classiques où s'assimile l'héritage de Haydn, Schubert et Mozart. Rien de très personnel mais un talent de synthèse par celui « qui sait le mieux la musique du monde entier » selon une perméable érudition que raillaient ces mots de Debussy.
L'Allegro initial, le Scherzo pourraient sortir de la plume d'un jeune Beethoven un peu frivole. Dans l'Andantino, on observera en revanche le sensible pathos de la seconde section, en mineur, entre les mesures 47 et 87, (2'14-4'10).
Cet opus ne fut jamais joué avant 1974, quand Jean Martinon le fit transcrire en partition d'après le manuscrit, le révéla au concert et l'enregistra pour Emi (18-23 septembre, salle Wagram).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par claude toon TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 8 avril 2015
Achat vérifié
Saint-Saëns a composé 5 symphonies. Deux des trois premières sont des œuvres de jeunesse et ne portent pas de numéros de catalogue. La première dite en la majeur date de 1850 (Saint-Saëns a 15 ans) et la seconde en fa majeur de 1856 (21 ans). Une autre date de 1855 et porte le n°1, enfin la N° 2 sera composée en 1859 (23 ans). C'est fouillis ce classement et guère chronologique et cela met en évidence l'apparent manque d'intérêt du compositeur français pour le genre. Franchement, ce ne sont pas des pages immortelles, mais dans l'album de Jean Martinon (seule intégrale disponible), le chef sauve du naufrage nombre de passages et nous entraînent vers une musique souvent agréable, même si la qualité mélodique n'est ni constante ni exempte d'épaisseur d'influence germanique.
Ainsi, dans la seconde symphonie, on passe de la douceur d'un bel adagio aux fanfaronnades d'un final qui pourrait faire les choux gras de l'orchestre de la Garde Républicaine. C'est tout Saint-Saëns ce contraste entre une inspiration évidente pour écrire divers passages, tandis que d'autres libèrent certaines pesanteurs typiques de la musique française du second empire et des débuts de la troisième république.

La symphonie avec "orgue" porte le N° 3 et date de 1886. 27 années se sont donc écoulées depuis la publication de la seconde symphonie.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 19 mars 2012
Achat vérifié
Nouvelle réédition bienvenue de ce double CD qui contient les 5 symphonies du grand Camille Saint Saëns.

Il est également heureux de voir une parution consacrée à l'art de chef d'orchestre de Jean Martinon qui toute sa vie fut un défenseur dans le monde entier de la musique française. Prisonnier pendant la guerre, il compose au Stalag IX A les oeuvres qui vont le rendre célèbre. A savoir : le Psaume CXXXVI ou Chant des Captifs qui obtint le prix de la ville de Paris en 1943 sous l'occupation allemande. Remarquable chef, nous lui devons les références des oeuvres orchestrales de Ravel, Debussy ou Roussel.

Cette intégrale des symphonies de Saint Saëns est intéressante à plus d'un titre. En effet, la "star", la symphonie numéro 3 avec orgue est bien sur un des moments forts de ce double CD, et malgré la concurrence pléthorique au disque connait ici une version majeure. Cette Troisième Symphonie marque l'apogée du genre : elle constitue le point de liaison entre la Symphonie fantastique de Berlioz (1830) et la Symphonie Turangalîla de Messiaen pour les critiques.
Véritable prouesse technique faisant dialoguer l'orgue, l'orchestre et le piano, ce colosse musical créé en 1886 connut un succès phénoménal dès sa création est un hommage à la grandeur et à l'esprit de l'Eglise catholique. Le dernier mouvement est d'ailleurs une gigantesque fugue triomphale où les trompettes se mêlent à l'orgue dans une véritable ascension céleste de l'orchestre.

Mais surtout on découvre les autres symphonies beaucoup moins connues et jouées.
Lire la suite ›
17 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?