• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Saint Seiya - The Lost Ca... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par DROLES.DEDAMES
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: livre neuf garanti envoi protégé
Amazon rachète votre
article EUR 0,93 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles Vol.5 Poche – 10 avril 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 10 avril 2014
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 6,80 EUR 3,49

Boutique Kurokawa

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles Vol.5 + Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles Vol.4 + Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles Vol.6
Prix pour les trois: EUR 20,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Nous voilà parti pour un cinquième volume de cette excellente série, un cinquième one-shot nous narrant les aventures d’un unique Chevalier d’or avant les évènements se déroulant dans la série Lost Canvas. Cette fois se sera au tour de El Cid du Capricorne d’être à l’honneur et d’être creusé un peu plus.

Au beau milieu d’un désert, une ville tentaculaire est apparue en une seule nuit. Cette ville attire les guerriers de toutes sortes car en son sein est organisé un immense tournoi qui récompensera son vainqueur. El Cid du Capricorne est envoyé par le sanctuaire pour éclaircir la situation, d’autant que d’étranges forces obscures semblent être à l’œuvre. Remporter ce tournoi ne devrait être qu’une formalité pour un Chevalier d’or mais derrière tout ceci se trouvent des spectres d’Hadès…

Contrairement à ses camarades des tomes précédents, El Cid ne sera en contact avec aucun autre chevalier d’or dans ce tome, à l’exception rapide du Sagittaire qui lui assignera sa mission. Pour le reste cette histoire inédite est fondée sur la même base que les précédentes. Notre héros part en mission, il y rencontre un jeune garçon qui servira d’observateur / de témoins sur l’ensemble du tome, il va s’extasier de tout les faits et gestes de notre guerrier doré, tout en représentant un futur passage de flambeau. Bien entendu les spectres d’Hadès sont liés à cela et on retrouve également des personnages liés au passé du héros, personnages étant passés du coté obscur.
Malgré les qualités évidentes du titre en général et de ce volume en particulier, la recette ne surprend plus, on ira même jusqu’à dire que cela devient prévisible.
Il apparaît logique et cohérent de faire intervenir des personnages issus du passé du héros, c’est le meilleur moyen de lui inventer une histoire, une jeunesse, des souvenirs…mais que ce dernier soit quasiment systématiquement l’ennemi à abattre, que le chevalier doive systématiquement dépasser sa loyauté pour cette personne pour prouver son amour de la justice et sa détermination apparaît maintenant trop cliché.
Et ce qui est assez dommage également c’est de ne faire intervenir que des spectres d’Hadès, alors que la guerre contre ce dernier n’est pas encore déclarée. Vu l’univers infini de Saint Seiya, Teshirogi pourrait introduire n’importe quel ennemi. Ce qu’on ne peut pas lui enlever c’est qu’elle crée à chaque fois des personnages inédits possédant une classe folle, à ce niveau elle n’a absolument rien à envier à Kurumada.
Autre point décevant du volume, c’est qu’au final le personnage de El Cid apparaît assez plat à coté de ses compagnons d’armes. Alors que dans Lost Canvas il avait fait sensation, ici il paraît assez fade et pas tellement éloigné de Shura créé par Kurumada. D’ailleurs là où l’explication de la technique du Capricorne était justifié par sa loyauté qui lui avait valu de recevoir « Excalibur » dans son bras, ici on ne sait absolument pas pourquoi El Cid utilise cette technique tranchante, et il est dommage que l’auteur n’ait pas créée des attaques originales plus liées à la constellation du Capricorne.
Mais les lames et épées sont au centre du récit, les métaphores sur les lames émoussés et le tranchant de la volonté sont légions et semblent plutôt propice à un personnage qui apparaît tel un conquistador, voir un mousquetaire.

On ne s’attardera pas sur le tournoi en lui même qui voit un chevalier d’or affronter de simples guerriers ou même un marionnettiste (là on plonge carrément en plein « Karakuri Circus »), on retiendra surtout la classe du personnage principal et son affrontement contre un spectre d’une classe absolue, ainsi que le twist final qui n’est autre qu’une référence à son ultime combat dans Lost Canvas.

Un volume intéressant à n’en pas douter, mais pas aussi passionnant que l’était les précédents… Presque une semi déception. En espérant que cela soit la dernière.


 

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Masami Kurumada est né le 6 décembre 1953. Dès le lycée, il créait ses propres oeuvres, présentant certaines d'entre-elles à des concours de mangas. A l’âge de 21 ans, il débute aux côtés de Subekan Arashi. Il devient célèbre avec "Ring ni Kakero", série devenue culte au Japon. Avec "Fûma no Kôjirô", de 82 à 83, Kurumada sculpte de plus en plus nettement les éléments qui feront sa gloire internationale avec Saint Seiya. La même année débute "Otokozaka" (Deux volumes) qui deviendra le Cosmo dans "Saint Seiya". De 1986 à 1991, "Saint Seiya" fait connaître un succès international à son auteur. Shiori Teshirogi est née à Ishimaki, puis a grandi à Matsushima. Elle a débuté sa carrière de mangaka en 1997 dans la branche manga d'Enix. Son rêve était d’avoir une série régulière, ce qui est chose faîte avec "The Lost Canvas" basé sur son œuvre préférée : "Saint Seiya". Mis à part cette série majeure, toutes ses œuvres sont des shôjo. On peut citer : "Delivery" ou bien encore "Kiri". Depuis 2003, elle dessine principalement pour Akita Shoten.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,93
Vendez Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles Vol.5 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,93, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 192 pages
  • Editeur : Kurokawa (10 avril 2014)
  • Collection : Saint Seiya - The Lost Canvas - Chronicles
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2351429575
  • ISBN-13: 978-2351429570
  • Dimensions du produit: 17,8 x 1,6 x 11,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 95.288 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 9 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Leo Swampy le 15 avril 2014
Voici le 5eme volume de Lost Canvas Chronicles.
Toujours scénarisé et dessiné pas Shiori Teshirogi , qui fait son travail à merveille, ce volume nous emmène dans l'étrange citée de Catalania, dressée en plein milieu d'un désert aride. El Cid, jeune chevalier d'or du capricorne est cette fois à l'honneur.
Suivi comme d'habitude d'un gamin, Lacaille, un apprenti forgeron, le saint est envoyé pour enquêter sur le tournoi qui a lieu dans les arènes de cette ville bruyante.
Il y rencontrera de nombreux adversaire et un visage surgi de son passé.

Teshirogi, au contraire de Kurumada, créateur du manga original de Saint Seiya, a su et sait encore montrer des chevaliers d'or avec une certaine profondeur, et tous différents profondément les uns des autres. Comme à chaque "chronicle" pour le moment, le golden saint ici représenté n'est pas encore aguerri.
Il va faire ses armes dans cette arène qui fait, tout comme la ville entière, immédiatement penser à l'ambiance de Hokuto No Ken/ Fist of The North Star. Les mines patibulaires des protagonistes, la sécheresse du lieu, les spectateurs de l'arène, jusqu'à ce mystérieux combattant arrivant sur son cheval, tel Raoh auraient leur place dans le manga de Buronson.

peut-être mon "chronicle" favori jusqu'à présent... Il faudra voir le prochain, qui nous racontera les aventures de Dohko de la balance.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Achat vérifié
Parmi les Lost Canvas Chronicles, ce tome était un peu au dessus du lot. J'ai bien aimé que l'auteur aborde le thème des rêves, de l'ambition et du désir. Et de ceux qui en ont pas mais qui vivent à travers de ceux des autres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par David le 16 mai 2014
Achat vérifié
cette série est une tuerie, j'adore le chara design, l'histoire est aussi intéressante que l'épisode précédent, j'adore Saint Seiya !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par manu le 13 juillet 2014
Achat vérifié
la suite tant attendu de la collection
je me régale en lisant chaque volume
je le conseil à tous les fan du genre
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mle Celine Raoult le 31 août 2014
Achat vérifié
une aventure très bien racontez et dessiné du chevalier du capricorne, on peut en savoir un peu plus sur ce personnage
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?