• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Saint Seiya Next Dimensio... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Saint Seiya Next Dimension - Le myth d'Hades Vol.1 Broché – 10 novembre 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,99
EUR 8,99 EUR 2,99

Notre boutique Panini

Boutique Panini
Découvrez notre boutique Panini avec ces différentes collections : Marvel Comics, Fusion Comics, Panini Manga, Panini Kids et Panini Books.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Saint Seiya Next Dimension - Le myth d'Hades Vol.1 + Saint Seiya Next Dimension - Le myth d'Hades Vol.2 + Saint Seiya Next Dimension - Le myth d'Hades Vol.3
Prix pour les trois: EUR 26,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Vingt ans après la fin de la première série Saint Seiya qui totalisera 28 volumes, quelques années après des séries dérivées dessinées par d’autres auteurs, Kurumada revient à sa série phare, celle qui a fait de lui un des auteurs les plus connus et une référence dans le milieu ! Il reprend lui même son crayon et se lance à nouveau dans l’aventure !

Alors que Seiya et ses compagnons font face à Hadès, leur ultime adversaire, celui ci se souvient que 250 ans auparavant, le même chevalier Pégase l’avait blessé…nous plongeons alors dans le passé, au tout début de la précédente guerre sainte !

Bien que terriblement attendu par des milliers de fans (des millions ?) ont peut malgré tout se poser la question de la légitimité de cette nouvelle série : d’une part Kurumada, bien que possédant un statut de superstar du manga, reste un auteur décrié pour son dessin assez vilain, il faut le reconnaître, avec des personnages qui se ressemblent tous, aux personnalité basiques, mais également par ses scénarios un peu trop linéaires et les clichés du shonen dont il abuse à outrance (mais en même temps il est l’un de ceux qui ont posés les bases de ces clichés.)
D’autre part, pourquoi reprendre une partie de la saga Saint Seiya qui est déjà traité dans Lost Canvas, dont il a participé au scénario ?

Pour le premier point, pas de miracle, Kurumada dessine toujours comme Kurumada, les personnages ont toujours les mêmes expressions, on toujours des gouttes de sueur froide sur la joue toutes les deux cases, leurs personnalité ne s’arrange pas, ils s’affrontent sans raison, Tenma est présenté comme un abruti fini qui se jettent sans réfléchir sur n’importe qui, l’auteur replonge lui même dans ses vieux démons avec l’importance de la valeur de l’amitié, de la confiance…il nous ressort même le mythe du combat de mille jours entre deux chevaliers d’or alors que depuis des lustres ont a assisté à des affrontements de chevaliers qui n’ont jamais excédé l’heure…après tout c’est son œuvre, il en fait ce qu’il veut!
Pour le second point on est très vite rassuré : si on retrouve les quatre principaux protagonistes, à savoir Shion du Bélier, Dohko de la Balance et Tenma de Pégase, avec bien entendu Alone en incarnation d’Hadès, les évènements ne sont pas les mêmes ou tout du moins ne se déroulent pas dans le même ordre. On retrouve également des personnages différents par rapport à Lost Canvas : apparaissent déjà deux des trois juges des enfers, et alors que l’on s’attend à retrouver Minos et Eaque, il s’agit de deux chevaliers portant des noms différents, dont un est lié aux héros : il est alors inévitable que l’histoire prenne une route différente. Pour ceux qui doutent encore, en rabat de couverture, le résumé du tome deux nous annonce la venue de Ox du Taureau et de Izo du Capricorne qui ne sont pas ceux de Lost Canvas…il s’agit bel et bien d’une série différente ! Mais alors une des deux n’est elle pas de trop dans la mythologie Saint Seiya ?

Plus qu’un flash-back, pas tout à fait une suite, Next dimension semble être les deux à a fois, le résumé du tome deux nous annonce des évènements faisant suite à la défaite d’Hadès à la fin de la série d’origine…visiblement nous suivront deux histoires, passé et présent (futur ?) en parallèle. Tous les doutes sont levés et les fans de Saint Seiya ne peuvent que s’en réjouir !

Si le dessin de Kurumada n’a pas beaucoup évolué, il reste largement abordable et le travail fait sur les armures lui par contre n’a pas faibli. L’intégralité de la série étant en couleur, cela amène une nouvelle vision de son travail, celle ci fait largement passer la pilule de son trait ressemblant à un amateur. Le rendu est vraiment beau, la quadrichromie étant merveilleusement utilisé pour de nombreuses nuances donnant un magnifique résultat.

Qu’on le veuille ou non, Panini fait ici du très bon travail en respectant l’œuvre original pour un prix qui n’est excessif pour un volume entièrement en couleurs…bien entendu on aurait préféré débourser moins mais cela reste raisonnable. De là découle par contre une autre question : pourquoi d’autres titre du même éditeur qui eux ne sont pas en couleurs doivent être payé plus cher ? Par exemple, Saint Seiya episode G (pour rester sur Saint Seiya), les tomes ne sont pas plus épais, on a droit à 3 pages couleurs pour le même prix, pas moins…

Malgré les réticences que l’on pouvait avoir par rapport à cette suite un peu particulière de l’auteur qui reprend lui même sa série alors qu’il avait confié cette partie à d’autres, on a là une très agréable surprise et pour le coup on attend le second tome avec encore plus d’impatience que le premier.


erkael

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Il habite la belle ville portuaire de Yokohama.

Tout jeune, Masami Kurumada est passionné par le manga. Après plusieurs concours, à 21 ans, il commence sa carrière dans l’hebdomadaire Shônen Weekly Jump. Un style vigoureux et un découpage percutant collent parfaitement à Ring Ni Kakero, une série qui se déroule dans le monde de la boxe. Avant la série qui le propulsera dans le panthéon des mangakas-cultes, Masami Kurumada imagine aussi Fuuma no Kojiro, la quête d’un personnage autour d’une épée sacrée ; puis Otoko Zaka, la vie difficile d’un homme soumis à de terribles épreuves. Passionné de mythologie, Kurumada y introduit déjà des références aux dieux grecs. Pendant quelques années, ces différentes parutions abordent les éléments qui nourriront le monde de Saint Seiya-Les Chevaliers du Zodiaque.
Masami Kurumada situe son manga en Grèce. Il crée en fait un sentaï* (voir lexique) mythologique, chaque Chevalier étant défini par une des cinq couleurs (rouge, jaune, rose, noir, bleu). Son goût pour les effets spéciaux le pousse à imaginer ses héros combattant à mains nues en concentrant leur énergie vitale. Il leur ajoute des armures puissantes : les Surplis. Les héros franchiront trois étapes : guerriers sacrés, combattants sacrés et enfin Saints. Naît ensuite l’idée d’une protection assurée par les constellations zodiacales. Après avoir compulsé des dizaines d’ouvrages sur les mythologies grecque, nordique et chinoise, Masami Kurumada les mélange avec subtilité pour en extraire cette saga extraordinaire de Saint Seiya, plus connue sous le nom des Chevaliers du Zodiaque. Masami Kurumada installe avec talent des héros vivants, sensibles et mus par une force intérieure intense, reflet de leur âme.

C’est en 1974 qu’il a fait ses vrais débuts de mangaka : il a commencé par dessiner « Suke ban Arashi », manga avec lequel il a gagné à un concours de fanzines. C’est ainsi que Masami Kurumada a entamé sa longue carrière.

Au Japon, « Ring ni Kakero », son premier grand succès public, restera dans les mémoires des lecteurs de mangas , plus encore que St Seiya. L’intensité et l’hommage rendu au manga « Ashita no Joe » de Tetsuya Chiba ont laissé une empreinte considérable dans le cœur des jeunes Japonais de l’époque.

A époque différente, impact différent. La publication de Saint Seiya a débuté en 1986 dans le « Shônen Weekly Jump » désormais célèbre même en Europe. L’engouement fut immédiat et, touchant un public très large, la série connaîtra toutes les adaptations possibles : dessins animés, jeux vidéo et même une comédie musicale en 1993 où l’on verra, composé de cinq garçons, le boys-band local SMAP monter sur scène et endosser les armures des chevaliers.

Saint Seiya deviendra le symbole des thèmes traités dans le « Weekly Jump ». En d’autres termes, c’est avec St Seiya que s’est réellement affirmé le style de l’hebdomadaire. C’est vraiment grâce lui qu’il a trouvé son lectorat et qu’il dépasse chaque semaine, les 5 millions d’exemplaires vendus.

Masami Kurumada connaît déjà le succès au Japon. La renommée mondiale arrive grâce à Saint Seiya. Son manga est rapidement adapté pour la télévision. Régulièrement diffusée, cette série est l’objet de jouets et divers produits dérivés. Elle a même été jouée en comédie musicale par le groupe Smap, un célèbre Boys Band japonais ! Après Saint Seiya-Les Chevaliers du Zodiaque, Masami Kurumada enchaîne avec Silent Knight. Depuis, il poursuit une carrière heureuse avec BT’X.



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Saint Seiya Next Dimension - Le myth d'Hades Vol.1 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Panini France (10 novembre 2010)
  • Collection : Manga Shonen
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2809414610
  • ISBN-13: 978-2809414615
  • Dimensions du produit: 18 x 1 x 13 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 119.649 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Trolly le 22 février 2011
Format: Broché
Certes le fait que ce manga soit en couleurs est très appréciable, néanmoins le dessin est assez enfantin et approximatif, surtout par rapport au soin et au détail apportés à Lost Canvas.
C'est à croire que Kurumada refuse de faire évoluer son art et préfère demeurer sur ses acquis par peur de décevoir, alors que 25 ans se sont écoulés depuis le Saint Seiya original.

L'histoire quant à elle est très étrangement menée. Les pages s'enchaînent d'une façon qui n'a ni queue ni tête (exemple: Shion et Dohko sont à deux doigts d'en venir aux mains, l'instant suivant ils redeviennent super potes), les personnages semblent venir de nulle part, sans aucun passif (espérons que cela sera développé plus tard, mais un minimum eût été appréciable), le sort d'Alone est expédié à une vitesse hallucinante...

Bref l'idée de proposer une suite "officielle" et alternative à la saga est bonne, mais ce manga souffre terriblement de la comparaison avec son "spin-off" Lost Canvas qui, même s'il a tendance à s'enliser un peu au bout de 16 volumes, propose des qualités graphiques et scénaristiques largement supérieures.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par T. YANN le 14 novembre 2010
Format: Broché
Enfin la suite de la saga "Hades" par Masami KURUMADA lui même. Un beau volume tout en couleur qui se déroule à la fois à l'époque du Saint Seya classique (1990) et à celle de la précédente guerre sainte (Lost Canvas). On apprendra enfin ce qui est arrivé à Seiya après la bataille contre Hades. Seul bémol et pas des moindres, il n y a aucune continuité avec Lost Canvas dans Next Dimension. Les personnages et les évènements sont différents alors que les deux mangas se situent à la même époque...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par hiruzen le 21 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
160 pages et non pas 208 comme dans la description , je tien a dire que toutes les pages sont en couleurs !!

cette série est faite pour les fans alors stop troll sa déchire depuis le temps qu' on l attend
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stephane Detilleux le 2 décembre 2010
Format: Broché
Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire précédent mais cela n'est pas plus mal ou sinon on aurait eu deux mangas pratiquement les même si les personnages étaient resté les même, de plus il y a de nouveaux personnages inconnus comme un nouveau chevalier d'argent. Vivement la suite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mickael le 23 décembre 2010
Format: Broché
Voici enfin le retour du maitre KURUMADA
Vivement la suite........... en plus un manga tout en couleur c'est agreable !!!!!! On voit les couleur OCE de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?