Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,45
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : MEDIA PRO
Ajouter au panier
EUR 9,07
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : KAPPA MEDIA
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Le Samouraï [Édition Simple]

dans notre promotion 2 DVD = le 3e offert*


Prix : EUR 7,46 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock.
Vendu par plusdecinema et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
21 neufs à partir de EUR 4,04 4 d'occasion à partir de EUR 6,99
boutique Noël
Idées cadeaux DVD, Blu-ray & Séries TV
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique de Noël DVD, Blu-ray & Séries TV.

2 DVD achetés = le 3e offert

2 DVD achetés = le 3e offert
Vous pouvez profiter de cette offre sur près de 1100 titres du 8 décembre 2014 au 5 avril 2015 inclus. Pour profiter de l'offre, ajoutez à votre panier 3 DVD, et utilisez le code 2DVD3DEC.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Samouraï [Édition Simple] + Le Cercle rouge + Le deuxième souffle
Prix pour les trois: EUR 31,05

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Alain Delon, François Périer, Nathalie Delon, Cathy Rosier, Jacques Leroy
  • Réalisateurs : Alain Delon, François Périer, Nathalie Delon, Cathy Rosier, Jacques Leroy
  • Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Pathé
  • Date de sortie du DVD : 1 août 2012
  • Durée : 102 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (31 commentaires client)
  • ASIN: B0087J47SM
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.017 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Nouveau master HD restauré
Documentaire : "Melville-Delon : de l'honneur à la nuit"
Interview d'Alain Delon (1967)
Le samouraï - JT de 20h à sa sortie en 1967 (1967)
Bande-annonce

Descriptions du produit

Description du produit

Seul Alain Delon pouvait incarner Jef "Le Samouraï", ce personnage de gangster élégant et solitaire au regard bleu glacial, vêtu d'un trench-coat au col relevé et coiffé d'un chapeau. Un de ses meilleurs rôles en tueur professionnel, méthodique, froid et efficace dans cet excellent film de Jean-Pierre Melville (son meilleur avec deuxième souffle) digne des plus grands "polars" américains.

Amazon.fr

Jean-Pierre Melville signe avec Le Samouraï un film essentiel qui a servi de référence à bon nombre de cinéastes actuels, comme John Woo (The Killer) ou Jim Jarmusch (Ghost Dog). Alain Delon, plus charismatique que jamais, incarne Jeff Costello, tueur à gages solitaire, dont le destin bascule par un regard croisé. Surpris par une ravissante pianiste alors qu'il tente de s'éclipser d'un night-club après avoir rempli un nouveau contrat, il voit son existence, jusque-là parfaitement contrôlée, menacée. Le film s'ouvre avec une prétendue citation du "Bushido" (code d'honneur des samouraïs) concernant la solitude des samouraïs. Même si la citation ne sort en fait que de l'imagination de Melville, elle donne le ton d'un film centré sur la vie d'un ange déchu ; Jeff Costello, reclus dans son appartement monochrome, attend son prochain contrat. Melville détaille avec un soin méticuleux la précision de ses méthodes pour voler des voitures, tuer ses victimes et dissimuler ses traces. Influencé par le film noir américain, Melville sait créer un univers singulier où se mêlent poésie nocturne, grâce à la photographie bleu nuit d'Henri Decae, et suspense haletant, notamment lors d'une impressionnante séquence de poursuite à travers le métro parisien. D'abord exploité aux USA dans une version tronquée, outrageusement remontée et doublée de surcroît, Le Samouraï a retrouvé toute la force de sa forme initiale dans les années 90. --Christophe Gagnot --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mancioday sur 27 octobre 2005
Format: DVD
Ce film retraçe l'histoire d'un personnage hors du commun, Jeff Costello dit « le samouraï ». Ce dernier est un tueur à gages se distinguant par son professionnalisme, son perpétuel mutisme et par son incroyable charisme. Le film débute lors d'une des missions du « samouraï » ou ce dernier est arrêté comme un suspect potentiel du crime qu'il vient de commettre. Ces employeurs se mettent alors à craindre qu'il parle et tente de le supprimer. Cette œuvre de Melville diffère de ses précédents polars tant elle semble dépouillée, de dialogues ou d'une histoire complexe. Le réalisateur français mise sur le silence, et sur la simplicité ; de belles images valent mieux qu'un long discours. Et ça marche à merveille, on est choqué voir pétrifié par le silence ambiant qui vous prend à la gorge. On pénètre de plein pied dans la vie de Jeff Costello et comme dans les autres films de Melville, ce dernier fixe le décor et le délimite par des repères temporels que l'on ne quittera plus d'un bout à l'autre du film. Le but est que l'on s'habitue aux lieux que fréquente le personnage principal, on est conditionné pour immerger dans sa vie. Une vie parsemée de multiples détails qui peuvent sembler anodin mais qui renforcent cette idée d'immersion, les habitudes pour s'habiller, la communion entre le samouraï et son oiseau en cage...Alain Delon interprète ce personnage avec un brio et un charisme incroyable. C'est sans aucun doute l'un de ses plus grands rôles. Poirier est très bon lui aussi, dans le rôle du commissaire expérimenté.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé "Horne" TOP 1000 COMMENTATEURS sur 11 septembre 2010
Format: DVD
"Il n'y a pas de plus profonde solitude que celle du samouraï si ce n'est celle du tigre dans la jungle... peut-être..."
Le film débute par cette citation attribuée au Bushido (code des principes moraux que les samouraïs japonais étaient tenus d'observer).
Cette phrase citée en exergue du film, place l'histoire sous le signe de la fatalité qui le situe aux frontières d'une tragédie antique dans le sens où les hommes sont confrontés à leur destin.

SYNOPSIS : Tueur à gages, Jeff Costello a reçu pour mission d'exécuter le tenancier d'un night-club. Il accomplit froidement et parfaitement sa tâche, mais en sortant de l'établissement, il est dévisagé par un client, par la préposée au vestiaire et par la pianiste. Amant d'une femme entretenue, Jeff (Alain Delon) lui demande un alibi pour la nuit. Tout le monde respectera la loi du milieu, celle du silence face à la police. Mais le commissaire (François Périer) est obstiné, il multiplie les traquenards pour prendre au piège le tueur solitaire. D'autant plus solitaire qu'il est également traqué par ses anciens commanditaires qui voient en lui un comparse "grillé"...

Jeff Costello est un marginal intégral, sans besoin, sans passion, sans jamais manifester la moindre émotion, sans passé et pire...sans avenir. Un être que rien ne relie au monde extérieur qu'il traverse avec une superbe indifférence. Même l'amitié est absente... Quant à l'amour, il se présente sous les traits d'une amie de cœur à qui il refuse de témoigner la plus infime émotion.
Lire la suite ›
21 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-Daniel sur 30 décembre 2006
Format: DVD
Avec ce film noir, Melville signe l'un de ses plus grands films. Un Paris monotone, des decors minimalistes, un Delon a l'apogee de son art en assassin froid et methodique, en samourai, pratiquant d'un code d'honneur etranger a son epoque. Une force de la prise de vue et du regard de l'acteur qui hisse le cinema de la condition de business amusant a celle d'art majeur.

Theme repris par Jarmush dans "Ghost Dog", personnage qui inspirera "The Killer" a John Woo, et cinema qui influencera grandement Tarantino, "Le Samourai" est plus qu'un classique, c'est, a lui tout seul, une etape du cinema.

A voir absolument.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-Noël sur 10 janvier 2006
Format: DVD
Au delà d'être un excellent Policier classique, Jean-Pierre Melville signe un superbe film stylisé où les thèmes de la solitude et de la fatalité dominent. Il émane de ce film une profonde mélancolie, illustrée par une économie de dialogues et une musique lanscinante très adaptée.
Alain Delon livre une interprétation extrèmement sobre absolument remarquable. Le samouraï est pour moi le film qui a forgé la légende d'Alain Delon. Son personnage de Jef Costello, fauve traqué ne pouvant échapper à son destin funeste reste sans doute intimement lié à la personnalité de l'acteur et demeure comme un rôle majeur dans l'Histoire du cinéma français.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par J-michel Tartayre sur 15 septembre 2010
Format: DVD
Un homme étendu sur un lit fume dans la paix d'un appartement baigné de la rare lumière de fin de journée. Il est six heures du soir ce samedi 4 avril. Quelques minutes se passent comme ça, dans la pénombre crépusculaire, avant qu'il ne se décide à sortir. Il revêt un long manteau de couleur beige et un chapeau. Au pied de l'immeuble qu'il vient de quitter, une DS est garée. Son propriétaire n'a pas fermé les portières à clef, sans doute dans l'intention de faire là un arrêt temporaire. L'homme, profitant de l'occasion, s'installe confortablement dans le véhicule et dépose un trousseau de passe-partout à sa droite, sur le siège du passager avant. Au terme de plusieurs essais et d'autant de clefs vainement utilisées, il parvient à démarrer la DS. L'opération fut réalisée avec un parfait sang-froid. Puis il se dirige chez un receleur qui change les plaques d'immatriculation et lui fournit, non sans réticence, un pistolet, ce en contrepartie d'une somme d'argent. Plus tard, l'homme se trouve sur le seuil d'un nouvel appartement, au sein d'une résidence cossue. Il frappe à la porte. Une jeune femme lui ouvre en prononçant son prénom sous la forme d'une interrogation : « Jef ? » Ils s'installent tous deux sur le lit. L'homme paraît pressé. Il est toujours revêtu de son manteau et de son chapeau. Il dit à la jeune femme que ce même soir il est resté chez elle de 19 h 15 à 2 h du matin mais celle-ci lui confie que l'homme qui l'entretient doit arriver justement vers deux heures du matin. Pour autant, elle lui confirme qu'elle sera son alibi.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?