Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,65
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

San Francisco : 1965-1970, les années psychédéliques [Broché]

Barney Hoskyns , Emmanuel Dazin
3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,65
Vendez San Francisco : 1965-1970, les années psychédéliques contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

24 août 2006 Castor Music
Au milieu des années 1960, San Francisco ouvre une nouvelle page de sa longue et tumultueuse histoire. Dans le sillage des beatniks, toute une génération transforme le quartier de Haight-Ashbury en épicentre d'une formidable révolution culturelle. L'heure est au LSD et aux trips d'acide. Aux communautés, aux minibus VW multicolores, aux tuniques indiennes et à l'amour libre. Aux concerts éblouis d'hallucinants light-shows enfin, sur fond de rock psychédélique... Jefferson Airplane, Janis Joplin, Quicksilver Messenger Service, Moby Grape, Grateful Dead, Country Joe and The Fish ainsi qu'une pléiade de groupes " garage " aujourd'hui cultes (de Chocolate Watch Band aux Charlatans) célèbrent bruyamment une utopie hippie qui trouvera son apogée puis son chant du cygne lors des festivals de Monterey et de Woodstock. Ce livre, fascinante exploration de la scène rock du San Francisco des Sixties, célèbre un âge d'or qui parfois encore aujourd'hui possède les reflets d'un paradis perdu...

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Célèbre critique rock du New Musical Express, journaliste pour les titres les plus prestigieux de la presse anglaise ou américaine (The Independant, The Times, Arena, Rolling Stone, Musician, Mojo...), Barney HOSKYNS est l'auteur de nombreux livres sur la musique (dont le fameux Waiting For The Sun consacré à la scène de Los Angeles), tous aujourd'hui considérés comme des ouvrages de références.

Détails sur le produit

  • Broché: 171 pages
  • Editeur : Le Castor Astral (24 août 2006)
  • Collection : Castor Music
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2859206701
  • ISBN-13: 978-2859206703
  • Dimensions du produit: 17,8 x 12 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 249.334 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3.3 étoiles sur 5
3.3 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
30 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon concentré d'Histoire 10 octobre 2006
Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
En moins de 150 pages, Barney Hoskyns nous raconte la vie trépidante des habitants du quartier de Haight-Asbury de San Francisco, haut lieu de l'univers hippie, entre 1965 et 1970. Descendants tout droit des Beatniks, des jeunes gens en révolte (contre tout, leur parent, la guerre, la société) ont souhaité créer un monde meilleur. Leur monde. Un nouveau monde dont le nouveau Dieu serait le LSD. A cette époque, cette drogue était licite, ne coûtait pas cher, et tout apprenti laborantin pouvait produire des pillules par milliers... La peinture, le cinéma, mais surpout la musique, tout devait désormais passer par le prisme du LSD. Cette musique puisait ces racines essentiellement dans le folk, et le blues. De cette communauté sont nées des sous communautés, plus radicales (à Berkeley) plus politiques, plus pacifistes, ou plus extrémistes, avec chefs de guerre et tensions latentes. Tensions d'autant plus vives, qu'à 500 kilomètres plus au sud, Los Angeles, cité du buisness roi, allait bientôt s'emparait de cette contre-culture, la digérer, l'industrialiser. Ceartains artistes y laisseront leurs plumes, d'autres gagneront des fortunes : clans, jalousies, affaires de fric et de dopes, ce monde monde n'allait pas tarder à imploser, lors de deux méga festivals : Monterey et Altamont.

Dans ce livre très fouillé, on retrouve les Grateful Dead, Jefferson Airplanes, Janis Joplin, qui en quelques années passent de l'utopie à la désillusion, à l'autodestruction. Comment une philosophie basée sur l'amour, le bonheur, le plaisir, la tolérance a-t-elle finie aussi bas ?
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 belle aventure 16 février 2011
Par Chene
Format:Broché|Achat vérifié
Superbe plongée dans le San Fransisco hippy de la fin des années 60, où la musique avait toute sa part, une énorme place et qui se permettait toutes les folies.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché|Achat vérifié
L'Incontournable et pourtant humble référence sur la musique de ces belles années reste bien sûr et toujours Alain Dister.
Si néanmoins vous rêvez de connaître toutes les histoires de cul et de drogue de Pierre, Paul et Jacques, et que vous ne souhaitez par contre ne pas "entendre" la musique psychédélique qui a baigné cette ville en lisant cet opus affligeant, achetez ces "années psychédéliques".
Si vous êtes en reste avec ce concentré ennuyeux de presse people et que vous avez adoré (pourquoi pas ?), alors je ne peux vous conseiller que sa suite : "Hotel California ou les potins de Laurell Canyon", une pépite d'insignifiance encore et toujours par celui qui a plus connu les producteurs que les musiciens.
Si au contraire... alors "Oh, Hippie Days" d'Alain Dister ou "Je veux regarder Dieu en face" du regretté Michel Lancelot. Là, on renifle et on entend la Bay des ces belles 60'.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?