undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Sanditon et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sanditon a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Lisezplus Europe
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Sanditon Relié – 22 mai 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 8,20 EUR 5,16

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

D'abord heureuse de contempler le spectacle tranquille de la plage et du front de mer depuis la vaste fenêtre de sa chambre, Charlotte Heywood ne tarde pas à deviner les nombreux scandales dissimulés sous cet abord serein, tout en se laissant séduire par le charme romantique de la vie au bord de la mer et par ces résidents hauts en couleur. Sanditon est-il réellement le petit paradis annoncé et Charlotte y trouvera-t-elle le bonheur ?

Biographie de l'auteur

Juliette Shapiro est une romancière et essayiste reconnue. Ses oeuvres ont été publiées dans les magazines Verbatim, QWF et Jane Austen Regency Magazine. Son histoire d'amour avec Jane Austen a démarré dès sa jeunesse. Elle relit régulièrement Orgueil et Préjugés, souvent aux moments critiques de son existence, et y trouve toujours de nouvelles merveilles, des sujets d'amusement et un peu de réconfort. Voilà de nombreuses années que le texte inachevé de Sanditon la fascinait. Juliette Shapiro a deux fils et deux filles, et vit dans l'East Sussex.



Détails sur le produit

  • Relié: 336 pages
  • Editeur : MILADY (22 mai 2014)
  • Collection : ROMANS POCHE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 281121111X
  • ISBN-13: 978-2811211110
  • Dimensions du produit: 18 x 1,9 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 216.773 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

46 internautes sur 47 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alice TOP 500 COMMENTATEURS le 24 novembre 2012
Format: Broché
A SAVOIR: Ceci est une oeuvre inachevée de Jane Austen + une fin écrite par un autre auteur. Selon les éditions, 'Une autre dame/Another Lady', 'Mary Dobbs' et 'Anne Telscombe' ne sont qu'une seule et même personne.

ATTENTION, TRES IMPORTANT: Bien qu'Amazon s'obstine à mettre les deux livres sur la même fiche, la suite éditée chez le Livre de Poche et celle éditée chez Milady, ne sont pas les mêmes, pas du même auteur et surtout, pas du tout de la même qualité. Je vous conseille, de loin, celle du Livre de Poche.

En me lançant dans cette (re)lecture, je retrouve d'abord avec ravissement la plume de Jane Austen. C'est amusant quand même de se rendre compte à quel point cela ne cesse jamais de m'émerveiller! La deuxième chose qui vous saute au visage, c'est la gaieté qui émane de ce livre. C'est un contraste extraordinaire avec Persuasion, écrit quelques mois plus tôt seulement. Mais surtout, Jane Austen était déjà malade lorsqu'elle a commencé la rédaction de ce livre et cela ne l'empêche pas de se moquer une fois encore de tout et notamment des personnages qui accordent un peu trop d'importance à leur santé et de placer son action à Sanditon, une station balnéaire où viennent se soigner les gens malades. Cela en dit long sur l'humour et la force de l'auteur.

Venons-en maintenant à l'autre dame. Le premier conseil que j'aimerais vous donner, est de ne pas regarder au préalable à quel moment se termine la partie de Jane Austen et commence l'autre parce qu'une fois que vous le savez, difficile de penser à autre chose.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par DSD le 24 décembre 2012
Format: Broché
Comme l'écrit "Alice"Jane Austen is my wonderland" ce roman inachevé de Jane Austen demeure très "austinien" dans la partie élaborée par Marie Dobbs, alias "another Lady". Il est effectivement très difficile de savoir à quel moment nous passons de l'écriture de Jane Austen à celle de l'autre auteure tant cette dernière s'est fondue dans le style de la première et dans les "habits" de l'époque, le tour de force ne s’arrêtant pas une grande capacité à intégrer un style littéraire donné mais également à savoir faire vivre une époque assez lointaine pour nous. Je pensais même au début qu'"Another Lady" était une dame du XIX ème siècle ... mais non elle est bien de notre temps. Elle ne "dérape" quasiment jamais, même s'il y a quelques petites fautes de goût peu "austiniennes" sur la fin qui n'enlèvent rien aux charmes du roman néanmoins. Les caractères des deux héros principaux demeurent dans la droite ligne de l'esprit de Jane et si l'histoire aurait été différente sous sa plume, elle reste très "logique" ; le style est tout aussi pimpant et caustique, même si Marie Dobbs ose un peu moins l'ironie que Jane.

Je ne peux qu'encourager à la lecture de ce joyeux roman, surtout en ces temps de sinistrose peu emballante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par muneret le 10 décembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Enfin réédité! On se plonge à nouveau dans cette ambiance raffinée et si romantique.Vivement qu'on édite la version française de "the Watson".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jess Swann TOP 500 COMMENTATEURS le 3 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
Je vais le diviser en deux parties. Les chapitres 1 à 11 écrits par Jane et le reste écrit par une autre. Sur le début de l'histoire, c'est certainement un des plus emballant écrits par Jane. Les personnages, rapidement vus du point de vue de Charlotte sont distillés peu à peu dans le récit et on y retrouve le mordant de Jane ainsi que les thèmes récurrents de l'argent et des amours impossibles. L'héroine, Charlotte est sensée et se pose en observatrice avisée du moins dans ce début. C'est particulièrement intéressant de voir le décalage entre les descriptions des différents personnages faites par Mr Parker et l'opinion qu'elle s'en fait. Dans cette optique, il faut souligner le personnage de Lady Denham, dont l'avarice est particulièrement savoureuse. Sur ce début, je trouve beaucoup de points communs avec la société déjà décrite dans Emma. Sauf que Charlotte n'a rien à voir avec Emma, sa situation serait plutot comparable à celle de Catherine Morland même si Charlotte est beaucoup moins naïve que cette dernière. Les soeurs de Parker m'évoquent un mélange agréable de Mr Woodhouse ( même si les soeurs refusent obstinément toute ingérence d'un médecin) et de Miss Bates ( sans la gentillesse). Clara, la jeune nièce pupille de Lady Denham me fait penser à Jane Fairfax et Fanny Price. A la fin du chapitre 11 tout est réuni pour une excellente histoire, qui donne diablement envie de visiter Sanditon !

La suite est agréable, le personnage de Sidney est juste fascinant, Henry Tilney en plus sexy.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?