undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles25
3,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 24 novembre 2012
A SAVOIR: Ceci est une oeuvre inachevée de Jane Austen + une fin écrite par un autre auteur. Selon les éditions, 'Une autre dame/Another Lady', 'Mary Dobbs' et 'Anne Telscombe' ne sont qu'une seule et même personne.

ATTENTION, TRES IMPORTANT: Bien qu'Amazon s'obstine à mettre les deux livres sur la même fiche, la suite éditée chez le Livre de Poche et celle éditée chez Milady, ne sont pas les mêmes, pas du même auteur et surtout, pas du tout de la même qualité. Je vous conseille, de loin, celle du Livre de Poche.

En me lançant dans cette (re)lecture, je retrouve d'abord avec ravissement la plume de Jane Austen. C'est amusant quand même de se rendre compte à quel point cela ne cesse jamais de m'émerveiller! La deuxième chose qui vous saute au visage, c'est la gaieté qui émane de ce livre. C'est un contraste extraordinaire avec Persuasion, écrit quelques mois plus tôt seulement. Mais surtout, Jane Austen était déjà malade lorsqu'elle a commencé la rédaction de ce livre et cela ne l'empêche pas de se moquer une fois encore de tout et notamment des personnages qui accordent un peu trop d'importance à leur santé et de placer son action à Sanditon, une station balnéaire où viennent se soigner les gens malades. Cela en dit long sur l'humour et la force de l'auteur.

Venons-en maintenant à l'autre dame. Le premier conseil que j'aimerais vous donner, est de ne pas regarder au préalable à quel moment se termine la partie de Jane Austen et commence l'autre parce qu'une fois que vous le savez, difficile de penser à autre chose.

En ce qui me concerne, je suis véritablement bluffée par la suite du roman. Le ton, l'esprit, l'humour... Tout y est, même s'il manque peut-être un tout petit peu du mordant de Jane Austen. J'ai du mal à vous expliquer ce qui fait mon admiration dans cette suite. On a envie d'être à Sanditon, d'être amie avec tous ces personnages et Sidney est l'un des mes héros austeniens préférés! On sent à quel point le travail de Marie Dobbs a été fait avec finesse et simplicité, à quel point elle a soigné chaque détail! La suite de l'intrigue n'est peut-être pas ce qu'avait prévu Jane Austen, mais cela correspond bien au reste de son oeuvre, avec un twist auquel on ne s'attendait pas, des personnages odieux dont le caractère est mis à jour et des happy end bien sûr!

Évidemment, il y a des petits éléments par-ci, par-là qui nous font lever les sourcils de temps et temps et une scène particulièrement improbable à la fin. Avec le temps, je trouve plus de justifications pour ce passage qu'à ma première lecture, dans les propos même de Jane Austen dans les premiers chapitres d'ailleurs, mais malgré tout, c'est un épisode bien peu austenien qui choque généralement toutes les Janéites qui ont lu ce livre. Mais je n'en dis pas plus, je ne veux pas vous spoiler, et je conclurais simplement en disant que cela n'enlève rien au fait que pour moi ce livre est un véritable coup de coeur, que je range sans hésitation à côté de mes autres Jane Austen!
0Commentaire|46 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2012
Comme l'écrit "Alice"Jane Austen is my wonderland" ce roman inachevé de Jane Austen demeure très "austinien" dans la partie élaborée par Marie Dobbs, alias "another Lady". Il est effectivement très difficile de savoir à quel moment nous passons de l'écriture de Jane Austen à celle de l'autre auteure tant cette dernière s'est fondue dans le style de la première et dans les "habits" de l'époque, le tour de force ne s’arrêtant pas une grande capacité à intégrer un style littéraire donné mais également à savoir faire vivre une époque assez lointaine pour nous. Je pensais même au début qu'"Another Lady" était une dame du XIX ème siècle ... mais non elle est bien de notre temps. Elle ne "dérape" quasiment jamais, même s'il y a quelques petites fautes de goût peu "austiniennes" sur la fin qui n'enlèvent rien aux charmes du roman néanmoins. Les caractères des deux héros principaux demeurent dans la droite ligne de l'esprit de Jane et si l'histoire aurait été différente sous sa plume, elle reste très "logique" ; le style est tout aussi pimpant et caustique, même si Marie Dobbs ose un peu moins l'ironie que Jane.

Je ne peux qu'encourager à la lecture de ce joyeux roman, surtout en ces temps de sinistrose peu emballante.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2012
Enfin réédité! On se plonge à nouveau dans cette ambiance raffinée et si romantique.Vivement qu'on édite la version française de "the Watson".
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je vais le diviser en deux parties. Les chapitres 1 à 11 écrits par Jane et le reste écrit par une autre. Sur le début de l'histoire, c'est certainement un des plus emballant écrits par Jane. Les personnages, rapidement vus du point de vue de Charlotte sont distillés peu à peu dans le récit et on y retrouve le mordant de Jane ainsi que les thèmes récurrents de l'argent et des amours impossibles. L'héroine, Charlotte est sensée et se pose en observatrice avisée du moins dans ce début. C'est particulièrement intéressant de voir le décalage entre les descriptions des différents personnages faites par Mr Parker et l'opinion qu'elle s'en fait. Dans cette optique, il faut souligner le personnage de Lady Denham, dont l'avarice est particulièrement savoureuse. Sur ce début, je trouve beaucoup de points communs avec la société déjà décrite dans Emma. Sauf que Charlotte n'a rien à voir avec Emma, sa situation serait plutot comparable à celle de Catherine Morland même si Charlotte est beaucoup moins naïve que cette dernière. Les soeurs de Parker m'évoquent un mélange agréable de Mr Woodhouse ( même si les soeurs refusent obstinément toute ingérence d'un médecin) et de Miss Bates ( sans la gentillesse). Clara, la jeune nièce pupille de Lady Denham me fait penser à Jane Fairfax et Fanny Price. A la fin du chapitre 11 tout est réuni pour une excellente histoire, qui donne diablement envie de visiter Sanditon !

La suite est agréable, le personnage de Sidney est juste fascinant, Henry Tilney en plus sexy. La relation qu'il entretient avec Charlotte est sur le même registre que celle de Darcy et Lizzy, en moins torturée : j'ai eu l'impression de lire Orgueil et Préjugés avec un Darcy plus "ouvert" et une Lizzy plus "romantique" ( comprendre moins scrupuleuse et portée aux préjugés). Après, cela reste nettement moins profond que du Jane Austen et plus centré sur la romance que les autres je trouve. Cependant, les rebondissements étaient à la hauteur, même si j'émets quelques doutes sur la familiarité et la désinvolture du personnage de Sidney. Mais tout y était, les rebondissements, les quiproquos, l'outrance ridicule de certains personnages (Sir Edward mdrr). Après il manque vraiment une petite chose: un personnage réellement "méchant" que l'on va détester, je crois qu'il y en a un dans la plupart des JA, le personnage qui contrecarre l'héroïne ! (enfin sauf dans Emma, c'est vrai) Sur le personnage de Charlotte, je trouve son retournement d'attitude assez surprenant mais en définitive, ça passe plutôt bien. La fin entre les deux héros est très romantique ^^. En revanche, un rebondissement plus style Amanda Grange que Jane Austen m'a déplu, j'ai trouvé les personnages d'Arthur et d'Adela superflus...

Les plus : les personnages d'emblée très intéressants, Sir Edward, SIDNEY ET CHARLOTTE !!

Les moins : que l'on ait pas la vraie fin de Jane :(. Une intrigue parfois un peu cousue de fil blanc qui use et abuse des procédés déjà utilisés par Jane Austen.

En bref: Un excellent début de roman qu'il est dommage que Jane n'ait pas fini ! La suite, écrite par une autre dame est à la hauteur malgré quelques défauts. J'ai juste adoré ce roman, je ne me suis pas ennuyée et même si certains passages m'ont semblé un peu too much je sais déjà que je relirai Sanditon ! Un beau travail qui ne dépare pas celui de l'auteur.

Ma note: 9/10
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2013
D'accord on devine quand Jane a posé sa plume à jamais dans le livre, mais juste pour le plaisir de se plonger à nouveau dans l'univers de l'auteur, je conseille ce livre. Le cadre voulu par Jane est une nouvelle station balnéaire et les personnages sont en majorité SES personnages. Pour la suite du roman, pas de surprise, les codes d'écriture d'Austen ont été respectés.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2013
Quand on aime Jane Austen, ce livre est un classique du genre mais aussi un ravissement. J'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Charlotte Heywood et la subtilité du changement d'écriture est si fine qu'on ne s'aperçoit quasiment de rien. Belle prouesse littéraire.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2014
Bonjour,

Ce roman aurait dû avoir pour titre:< CENT DIX TONNES>. On ne retrouve pas l'écriture de Jane AUSTEN. Autant j'ai lu d'un trait les autres oeuvres de cette auteure, autant j'ai mis longtemps, très longtemps, avant de finir celui ci. Je dois avouer que je m'y suis repris à plusieurs reprises. Et quand j'ai terminé la lecture, j'ai poussé un OUF de soulagement. Trop de personnages sans beaucoup d'intérêt pour le roman. On s'y perd!

Bref, contrairement aux autres romans je n'ai pas aimé .

Cordialement.

J.C.B.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2013
très grande déception, j étais très heureuse de trouver ce roman en dehors de l’œuvre complète pléiade, un Jane Austen que je ne connaissait pas. et bien je ne l ai pas fini. il ne se passe rien même à la moitié du livre.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2013
Avec Austen, on a jamais l'impression de lire un roman "à l'eau de rose" ici ça n'est pas le cas, même si l'histoire reste plaisante à lire et est plutôt bien écrite. La chute est un peu délirante.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Sanditon, l'une des oeuvres inachevée de Jane Austen... Ce roman reprends vis grace à la plume de Marie Dobbs et l'histoire se termine enfin...
Je n'ai pas encore lu ce roman, il m'attends bien au chaud dans ma bibliothèque! Mais j'ai hâte de pouvoir dévorer cette histoire et de découvrir la suite, écrite par une auteure de notre époque.
En tout cas j'aime beaucoup l'édition du livre de poche, avec cette couverture qui n'est pas sans rapeler les croquis de Cassandra Austen...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

2,00 €
6,60 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)