Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle*) : Une aventure d... et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sans âme (Le Protec... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle*): Une aventure de d'Alexia Tarabotti Broché – 12 janvier 2011


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 35,82 EUR 29,38
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,75
EUR 12,00 EUR 5,99
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,00

Fête des Mères Fête des Mères


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle*): Une aventure de d'Alexia Tarabotti + Sans forme (Le protectorat de l'ombrelle**) + Sans honte (Le Protectorat de l'ombrelle***)
Prix pour les trois: EUR 50,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales.

Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté ! 
Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. 
Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame -t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

Biographie de l'auteur

GAIL CARRIGER vit dans les colonies et exige que son thé soit directement importé de Londres. Elle se dit influencée par Jane Austen et P.G. Wodehouse, des années d’études d’histoire (elle a été archéologue) et les costumes de scène de la BBC. Corsets et complots est le deuxième volet de sa nouvelle série, Le pensionnat de Mlle Géraldine, qui se passe 25 ans avant Le Protectorat de l’Ombrelle, et a été classé dans le palmarès des best-sellers du NY Times, comme tous les romans de Gail Carriger.



Détails sur le produit

  • Broché: 324 pages
  • Editeur : Orbit (12 janvier 2011)
  • Collection : orbit
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2360510266
  • ISBN-13: 978-2360510269
  • Dimensions du produit: 14 x 2,1 x 21,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (45 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 208.747 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

28 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par RB TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 23 janvier 2011
Format: Broché
Lectrice de Bit lit, j'ai été littéralement ravie, séduite par ce roman qui est véritablement un coup de cœur !!!
Séduite par le pitch de départ, j'attendais pour acheter ce roman de finir la montagne de livres qu'on m'a offerts pour Noël. Il aura suffi de la lecture de la première page dans un magasin pour que je l'achète illico et que je me plonge directement dans la lecture de ce roman ultra original, ultra moderne, bourré d'humour.
Alexia Tarabotti est une héroïne moderne, intelligente dont le caractère, la personnalité et les paroles vous feront vraiment sourire, rire. C'est vraiment 'une bouffée d''air frais !!!
Ce roman est un pur dépaysement parmi tous les romans de Bit lit actuels.
Au lieu d'une héroïne de notre temps, qui ne sait pas qui elle est vraiment, qui se découvre des pouvoirs surnaturels ou au lieu d'une héroïne habillée de cuir qui est soit une sorcière, soit un vampire etc., on se retrouve avec une héroïne victorienne, sans âme, à l'humour décapitant, totalement atypique qui se balade en jupe longue à frou-frou avec son ombrelle personnalisée !!
Les personnages sont amusants, l'intrigue intéressante.
Ce qui est vraiment original, c'est que l'on se retrouve à l'époque victorienne dans une société où l'existence des êtres surnaturels est connue et où les humains vivent « tranquillement » avec eux selon les codes de bienséance.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Poison TOP 500 COMMENTATEURS le 28 octobre 2012
Format: Poche
Une très bonne lecture.
Des petites phrases qui font mouche et allège la lecture et nous font rire/sourire.
L'histoire est intéressante bien que n'étant pas renversante, et les personnages assez atypique, du mois pour Mlle Tarabotti, son valet et le lord Vampire solitaire.
Bref plaisant, à trouver d'occasion à toute urgence.
La bonne société anglaise accepte les créatures surnaturelles mais ce n'est pas le cas de tous les pays du globe.
On suit les aventures d'une “vieille fille” Alexia Tarabotti qui a un caractère affirmé, presque aussi handicapant pour elle que son physique. Elle est intelligente, curieuse, mais a aussi le curieux trait de caractère de ne pas avoir d'âme. Cela signifie qu'à son contact les créatures surnaturelles redeviennent de simples humains.
Attirant les ennuis, mais guère de soupirants, Alexia est un peu le désespoir de sa famille, personne ne sait quoi faire d'elle.
Les situations sont tour à tour graves et cocasses, les répliques délicieuses et efficaces, et les personnages sont détestables, adorable, plaisant, et autre.
Bref, un livre à lire, même si il n'est pas le livre de l'année
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lilie le 19 janvier 2011
Format: Broché
J'ai AD-O-RE !!! Enfin quelque chose de nouveau dans le monde des vampires, ça fait du bien !!! Roman uchronique (wiki est votre alliée), on se retrouve plongé dans le Londres victorien avec toutes ses convenances et ses êtres surnaturels (vampires, loups-garous, fantômes') qui ont tous plus ou moins trouvé leur place.
Ce livre est écrit à la troisième personne et même si l'on suit en priorité Alexia, certains chapitres sont consacrés à d'autres personnages de l'intrigue.
Pour en revenir à Alexia, c'est une vieille fille de 26 ans (oui avoir 26 ans dans le Londres victorien sans être marié, cela veut dire être bonne pour le rebut) au caractère bien trempé, intelligente, elle n'a pas sa langue dans sa poche et sait être très caustique dans sa manière de s'exprimer. Mais le point le plus important concernant Alexia, c'est qu'elle ne possède pas d'âme, alors quelle différence cela fait avec les autres ? Pas grand-chose au final (du moins pour l'instant), part qu'elle semble beaucoup mieux maîtriser ses sentiments, elle est plus pratique que bon nombre de personnes et surtout elle annule les pouvoirs des êtres surnaturels par simple touché.
L'histoire commence par une soirée ennuyeuse pour notre héroïne où elle tue par accident un vampire très mal élevé (oui on se présente avant d'essayer de manger quelqu'un, on est pas des bêtes !). S'en suit toute une enquête pour comprendre d'où vient ce vampire car Londres est une cité très organisée niveau surnaturel, un vampire ne peut pas sortir de nulle part.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cassiopée le 9 novembre 2012
Format: Poche
Une vraie petite bouffée de fraîcheur ! Voilà ce que j'ai ressenti à peine après quelques pages de lecture et qui a continué tout du long !

Les hommes pour devenir surnaturels à croc ou à poil, doivent avoir un excès d'âme. C'est grâce à cette surabondance d'âme, généralement présent chez les artistes, que la transformation est possible. Mais cela n'est pas tout !
Il existe des paranaturels ! Eh oui, des êtres sans âme, qui peuvent au contact d'un être surnaturel le rendre tout à fait humain. Les paranaturels sont craints, car ils rendent vulnérables et donc mortels les personnes qui ne sont pas sensés l'être. De plus, le fait d'être dépourvu d'âme rend ces êtres extrêmement pragmatiques.
C'est ainsi que l'on découvre Mademoiselle Tarabotti, paranaturelle, vieille fille, dans la bourgeoisie de l'Angleterre du XIXème siècle et qui en vient, en légitime défense, à tuer un vampire.

Gail Carriger nous offre un ouvrage très bien écrit, le tout à la troisième personne : Mademoiselle Tarabotti par ci, Mademoiselle Tarabotti par là, etc... Mais bien que l'on soit à la troisième personne l'auteure nous plonge malgré tout dans les sentiments des personnages, on a leur pensées, leurs sensations etc... et pas que celles de Mademoiselle Tarabotti, nous avons aussi celle des autres personnages.

Le personnage d'Alexia Tarabotti est extra ! Du fait de son absence d'âme elle est très pragmatique, elle ne s'embête pas de faux semblant ou d'esprit fantasque.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?