undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles20
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Bonne nouvelle : Lee CHILD est enfin de nouveau édité en format poche.
Après la publication de la première aventure de son personnage récurrent Jack REACHER chez Le Livre de Poche (dans «Du Fond de l'Abîme»), c'est POCKET qui propose les récits suivants («Des gages pour l'enfer», «Un visiteur pour Ophélie», «Les caves de la Maison-Blanche» et «Carmen à mort»).
Puis, suite au passage de la série chez FLEUVE NOIRE, les quatre aventures suivantes ont été publiées exclusivement en format Broché.
Aujourd'hui SEUIL POINTS reprennent le flambeau et nous propose «Sans douceur excessive».

Comme à son habitude, Lee CHILD met donc en scène son personnage fétiche, l'ancien de la Police Militaire, Jack REACHER, qui depuis son départ de l'armée erre sur les territoires des Etats-Unis sans attaches ni réelle existence...
Cette fois, REACHER se trouve embarqué (comme toujours malgré lui) dans une histoire de kidnapping et de rançon, sur fond de mercenariat.
Grâce à son style apuré et nerveux ainsi qu'à la parfaite maîtrise de son récit, Lee CHILD emporte le lecteur dès les premières lignes, sans plus jamais le lâcher.

En effet, sur un récit somme toute classique, Lee CHILD parvient à construire une intrigue solide et efficace, et non excepte d'une certaine critique vis-à-vis des conflits armés (cf. le récit du mercenaire après cinq ans de torture dans une geôle africaine...).
L'auteur n'a rien perdu de son style d'écriture parfaitement fluide, rapide et très visuel. Il fait progresser son récit à un rythme soutenu, dosant parfaitement le suspense et les passages «musclés», sans pour autant oublié les dialogues souvent savoureux (cf. la première confrontation entre REACHER et le mercenaire GREGORY).

De plus, malgré la récurrence de son personnage principal, Lee CHILD parvient encore à nous surprendre, en approfondissant la psychologie et le code de conduite de REACHER (anti-héros bien plus complexe que ne laisse présager son aspect «montagne de muscles»).

En résumé : «Sans douceur excessive» est un excellent thriller qui ravira tous les amateurs de Jack REACHER et de récit dans l'esprit des séries-B américaines....

En attendant le prochain volet, «La faute à pas de chance», prévu en format poche le 06 janvier 2011, dont l'éditeur propose le premier chapitre en bonus (à la fin de cette ouvrage).

Signé Cédric « DvdMan »
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lee Child est un auteur célèbre de romans policiers mettant en scène un ancien officier de la police militaire, Reacher, assez désabusé, mais toujours prêt à reprendre l'action sur le terrain si l'occasion s'en présente.

Reacher a assisté par hasard à une remise de rançon à New-York. Il est engagé pour aider le rançonné, Edward Lane, à retrouver sa femme et la fille qu'elle a eue d'un précédent mariage.
Le problème est que Lane n'est pas un enfant de chaeur. Il est à la tête d'une organisation de mercenaires qui font la guerre un peu partout dans le monde et se vendent au plus offrant.
Beaucoup de gens lui en veulent car il a fait beaucoup de mauvais coups et Reacher va de surprise en surprise.

Le récit de Lee Child est bien mené, il nous agrippe d'emblée et il est difficile de lâcher le livre avant de l'avoir dévoré. Le suspense est haletant et la mécanique bien huilée, peut-être trop : s'il s'agit d'une machine à lire efficace, ce roman policier est précisément un peu trop mécanique
C'est sa force et sa faiblesse.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2013
La Littérature, c'est beau, c'est profond, c'est grandiose. Les plus grands auteurs savent mettre les mots appropriés sur les tréfonds les plus impalpables de l'Âme Humaine. Gloire à eux.

Mais des fois, on n'a pas envie de se pencher sur le Sens de la Vie, on veut juste un truc qui dépote. Pour filer la métaphore, un bon vieux "Rambo" qu'un obscur Tarkoski. Et Lee Child est là pour ça.

Le schéma narratif de la série Jack Reacher est généralement le même. Un événement inaugural ( kidnapping, suicide, attentat, meurtre ) fort , remarquable et intriguant. Jack Reacher qui traîne dans les parages et ne pouvant s'empêcher de se pencher sur l'affaire en cours. De l'action, des techniques d'infiltration militaires et des scènes de combats brilliament documentés, une galerie de personnages intéressants et de salauds aux actes épouvantables et un suspens haletant.

Dans le genre roman d'action, il n'y a guère mieux. Je choisis de commenter "Sans douceur excessive", car c'est le premier que j'ai lu et qui m'a donné envie de poursuivre la "saga" Reacher. Mais reconnaissons toutefois qu'en raison de ce cahier des charges immuable, on peut commencer par n'importe lequel.

La principale force de Lee Child, c'est ce héros exagérement monolithique qu'est Jack Reacher. Le genre de marginal au grand coeur et pas loin d'être invincible, qui voit et comprend tout, avant et mieux que tout le monde. Avec un peu de recul, on peut même y voir une certaine forme d'humour ( les gars, comme y disent les jeunes, vous pouvez pas test' Jack Reacher ). Ajoutons que le bougre, bien qu'étant un escadron des Marines à lui seul, est sympathique et touchant, et nous tenons la bonne formule.

Dans "Sans douceur excessive", on est happés dès les premières lignes, on brûle de démêler le pourquoi du comment et l'on ressent une vague de plaisir coupable lorsque Jack Reacher élimine les bad guys avec la finesse d'un Bulldozer flambant neuf. Des méchants qui, sans vouloir spoiler, sont comme d'habitude d'abominables ordures ( ce que se propose l'un d'eux d'infliger comme torture à une gamine de 7 ans est VRAIMENT abject ).

Voilà, si on cherche un page turner adulte, violent et roboratif, inutile d'aller chercher plus loin.

Proust, Kafka et Compagnie peuvent bien attendre un peu.
22 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2011
une enquête de Reacher engagé par une milice privée pour retrouver la femme du chef qui a été enlevée, Mais qu'il est difficile de savoir qui sont réellement les bons et les méchants ; ne pas se fier aux apparences''Toujours rapide et musclé un bon thriller , vivement de lire la prochaine aventure de Jack,
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2009
Un récit à cent à l'heure. J'ai lu tous les livres de Lee Child, cette histoire-ci vous emmène sur de fausses pistes, vers des personnages semblant sympathiques mais ne le sont pas...Le héros, Jack Reacher, parvient à y voir clair et à trouver les solutions. C'est vraiment un super-héros, mais dans le bon sens du terme. On ne lâche pas ce roman avant la dernière phrase!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2013
Ce roman à une intrigue de déja vu dans sa construction,mais il y a parfois de l'originalité dans son déroulement.Ce n'est pas un chef d'oeuvre loin de là mais il est agréable à lire et recele quelques surprises.les chapitres sont courts surement pour alimenter le suspense qui est en effet present presque partout.les 50 dernieres pages se lisent d'une traite malgré l'invraisemblance coutumiére à ce type de roman ou le heros devient malheureusement un super homme comme il est l'usage dans la culture americaine nous abreuve par holliwood notament.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2013
Un peu réfractaire quant à la lecture de ce roman, du fait du battage médiatique fait autour du film sorti dernièrement.
Cependant, dès le début, pris dans l'engrenage de l'histoire, grâce au jeu de l'écriture qui nous déroule un film d'action rondement bien ficelé, pour lequel, lieu et personnage se mettent aisément à paraître dans notre tête.

Tout comme Connelly, Mankell ou Indridason, il m'en faudra d'autres, voir tous...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2013
Le personnage de Jack Reacher apparaît ici comme une personne sensible aux problèmes humains qu'il rencontre et il ne se pose pas comme un Sherlock Holmes infaillible, ce qui le rend d'autant plus sympathique. Par ailleurs, l'intrigue est bien construite et mélange avec à-propos le contraste entre USA et UK. A recommander en particulier comme première lecture pour découvrir Jack Reacher et le type de personnage qu'il représente.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2014
Je ne connaissais pas cet auteur,pas decu du tout,un reacher humain en tout point,de l action , du suspens,des vrai mechant.tous est la pour nous divertir.donc je ne peu que conseiller cet auteur,car la base d un livre est de nous divertir?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2014
J'ai decouvert les aventures écrites de Jack Reacher un peu par hasard et .... je suis fan ^^
Un bon mélange d'action, de relexion, de rebondissement un peu d'humour et de seduction, tout y est.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles