• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sans verser de larmes a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Sans verser de larmes Poche – 14 octobre 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 14 octobre 2008
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00
EUR 5,99 EUR 2,09

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sans verser de larmes + 35-CASA DEL AMOR (MARY LESTER)
Prix pour les deux : EUR 18,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

La semaine avait démarré en souplesse ; il flottait sur la ville comme un air de printemps lorsque Mary Lester avait quitté son domicile de la Venelle du Pain Cuit pour rejoindre le commissariat par les quais de l'Odet.
On n'était encore que début mars mais les jours commençaient à s'allonger et les jardiniers munici­paux s'affairaient à mettre en place des plantes fleu­ries dans les bacs accrochés aux rambardes de fer en surplomb du cours d'eau. Les camélias arborescents qui bordaient la rivière, vestiges des anciens jardins bourgeois au milieu desquels on avait - pour faire place à l'automobile - ouvert un second boulevard, portaient une multitude de bourgeons vernissés gonflés de sève, qui commençaient à s'ouvrir sur des fleurs rouges ou blanches.
En ce lundi matin, neuf heures sonnaient au clo­cher de la cathédrale Saint-Corentin lorsque le capi­taine Mary Lester poussa la porte du commissariat.
Elle serra la main du brigadier de nuit qui passait les consignes au collègue de jour.

Biographie de l'auteur

Jean Failler. Auteur de pièces de théâtre, de romans historiques, de romans policiers. Vit et écrit à l'lle-Tudy (Finistère).



Détails sur le produit

  • Poche: 412 pages
  • Editeur : Editions du Palémon (14 octobre 2008)
  • Collection : Les enquêtes de Mary Lester
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2907572938
  • ISBN-13: 978-2907572934
  • Dimensions du produit: 18 x 3 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 132.519 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ben le 12 juillet 2009
La recette de jean Failler, avec Mary Lester, est simple mais redoutablement efficace : des intrigues simples (et non simplistes), un rythme intense, le tout saupoudré de traditions et paysages bretons.

J'étais donc inquiet de voir que ce nouvel opus comptait plus de 400 pages, une taille inhabituelle.

Que vaut au final sans verser de larmes ?
Comme toujours les acteurs nous sont familiers, l'intrigue est juste ce qu'il faut bonne et l'écriture de Jean Failler agréable.

Mais, car il faut un mais, comme je le craignais, ce nouvel épisode est trop long donc parfois fastidieux à lire. Et surtout, on a l'impression que l'auteur peine à faire évoluer son personnage. On se perd dans des détails et des répétitions qui n'apportent rien à l'enquête tout en passant à côté du profil de Mary. Qui est elle vraiment ? Comment pense t elle ? Pourquoi agit elle ainsi ? Mystère.

Il nous manque cette touche géniale qu'avait par exemple Simenon avec Maigret pour faire de Jean Failler un auteur incontournable du roman policier français. L'ambiance bretonne est certes agréable mais ne pallie pas ce manque.

Dommage...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?