Sarah Blasko

Les clients ont également acheté des articles de

Agnes Obel
Melanie De Biasio
KT Tunstall
Bat for Lashes
Ndidi Onukwulu
Katie Melua
Asa'
Daphné

Top albums



Sarah Blasko : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 57
Titre Album  

Image de Sarah Blasko
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Née le 23 septembre 1976 à Sydney (New South Wales), l'Australienne Sarah Elizabeth Blasko est élevée dans une famille religieuse par des parents missionnaires chrétiens. La jeune fille fait son éducation musicale dans des chorales d'églises avant de se mettre à la guitare à 19 ans.

Entre 1998 et 2001, Sarah Blasko chante dans le groupe Acquiesce, sous le nom de Sarah Semmens, avec sa soeur aînée Kate Halcrow. L'année suivante, elle se lance en solo avec l'EP Prelusive et son titre « Your Way ».

En octobre 2004 sort son premier album The Overture ... Lire la suite

Née le 23 septembre 1976 à Sydney (New South Wales), l'Australienne Sarah Elizabeth Blasko est élevée dans une famille religieuse par des parents missionnaires chrétiens. La jeune fille fait son éducation musicale dans des chorales d'églises avant de se mettre à la guitare à 19 ans.

Entre 1998 et 2001, Sarah Blasko chante dans le groupe Acquiesce, sous le nom de Sarah Semmens, avec sa soeur aînée Kate Halcrow. L'année suivante, elle se lance en solo avec l'EP Prelusive et son titre « Your Way ».

En octobre 2004 sort son premier album The Overture & the Underscore, enregistré dans un studio d'Hollywood aux Etats-Unis. Ce début pop synthétique est couronné d'un disque de platine et d'un premier ARIA Award australien pour « l'Album de l'année ». Sarah Blasko se signale ensuite par une reprise du « Don't Dream It's Over » des Néo-Zélandais de Crowded House.

L'album suivant, What the Sea Wants, the Sea Will Have est justement enregistré dans le studio de Neil Finn à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Accompagnée de musiciens de studio, Sarah Blasko y joue de la guitare, de l'orgue et du vibraphone. Publié en octobre 2006, il grimpe à la 7ème place des charts australiens et reçoit un disque de platine.

Après la composition d'une musique pour la compagnie théâtrale Bell Shakespeare (Hamlet), Sarah Blasko se consacre à l'écriture et à l'enregistrement de ce qui va devenir son plus important succès, l'album As Day Follows Night. Plus direct que les précédents, l'album produit à Stockholm (Suède) par John Yttling (de Peter Bjorn and John) atteint la 5ème place en juillet 2009. Nommée cinq fois aux ARIA Awards, la chanteuse repart avec le trophée de « Chanteuse de l'année » fin novembre. Une nouvelle tournée nord-américaine et européenne la consacre hors de son pays. Alors que son troisième album arrive en France en mars 2010, Sarah Blasko se produit au festival Les Femmes s'en mêlent.

Dès la tournée achevée, Sarah Blasko retourne à l'écriture de nouvelles chansons qu'elle enregistre et produit elle-même en Suède avec un orchestre de 52 musiciens. Paru en Australie en octobre 2012, ce quatrième opus baptisé I Awake génère des critiques très enthousiastes avant son lancement en Europe en avril 2013. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née le 23 septembre 1976 à Sydney (New South Wales), l'Australienne Sarah Elizabeth Blasko est élevée dans une famille religieuse par des parents missionnaires chrétiens. La jeune fille fait son éducation musicale dans des chorales d'églises avant de se mettre à la guitare à 19 ans.

Entre 1998 et 2001, Sarah Blasko chante dans le groupe Acquiesce, sous le nom de Sarah Semmens, avec sa soeur aînée Kate Halcrow. L'année suivante, elle se lance en solo avec l'EP Prelusive et son titre « Your Way ».

En octobre 2004 sort son premier album The Overture & the Underscore, enregistré dans un studio d'Hollywood aux Etats-Unis. Ce début pop synthétique est couronné d'un disque de platine et d'un premier ARIA Award australien pour « l'Album de l'année ». Sarah Blasko se signale ensuite par une reprise du « Don't Dream It's Over » des Néo-Zélandais de Crowded House.

L'album suivant, What the Sea Wants, the Sea Will Have est justement enregistré dans le studio de Neil Finn à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Accompagnée de musiciens de studio, Sarah Blasko y joue de la guitare, de l'orgue et du vibraphone. Publié en octobre 2006, il grimpe à la 7ème place des charts australiens et reçoit un disque de platine.

Après la composition d'une musique pour la compagnie théâtrale Bell Shakespeare (Hamlet), Sarah Blasko se consacre à l'écriture et à l'enregistrement de ce qui va devenir son plus important succès, l'album As Day Follows Night. Plus direct que les précédents, l'album produit à Stockholm (Suède) par John Yttling (de Peter Bjorn and John) atteint la 5ème place en juillet 2009. Nommée cinq fois aux ARIA Awards, la chanteuse repart avec le trophée de « Chanteuse de l'année » fin novembre. Une nouvelle tournée nord-américaine et européenne la consacre hors de son pays. Alors que son troisième album arrive en France en mars 2010, Sarah Blasko se produit au festival Les Femmes s'en mêlent.

Dès la tournée achevée, Sarah Blasko retourne à l'écriture de nouvelles chansons qu'elle enregistre et produit elle-même en Suède avec un orchestre de 52 musiciens. Paru en Australie en octobre 2012, ce quatrième opus baptisé I Awake génère des critiques très enthousiastes avant son lancement en Europe en avril 2013. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née le 23 septembre 1976 à Sydney (New South Wales), l'Australienne Sarah Elizabeth Blasko est élevée dans une famille religieuse par des parents missionnaires chrétiens. La jeune fille fait son éducation musicale dans des chorales d'églises avant de se mettre à la guitare à 19 ans.

Entre 1998 et 2001, Sarah Blasko chante dans le groupe Acquiesce, sous le nom de Sarah Semmens, avec sa soeur aînée Kate Halcrow. L'année suivante, elle se lance en solo avec l'EP Prelusive et son titre « Your Way ».

En octobre 2004 sort son premier album The Overture & the Underscore, enregistré dans un studio d'Hollywood aux Etats-Unis. Ce début pop synthétique est couronné d'un disque de platine et d'un premier ARIA Award australien pour « l'Album de l'année ». Sarah Blasko se signale ensuite par une reprise du « Don't Dream It's Over » des Néo-Zélandais de Crowded House.

L'album suivant, What the Sea Wants, the Sea Will Have est justement enregistré dans le studio de Neil Finn à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Accompagnée de musiciens de studio, Sarah Blasko y joue de la guitare, de l'orgue et du vibraphone. Publié en octobre 2006, il grimpe à la 7ème place des charts australiens et reçoit un disque de platine.

Après la composition d'une musique pour la compagnie théâtrale Bell Shakespeare (Hamlet), Sarah Blasko se consacre à l'écriture et à l'enregistrement de ce qui va devenir son plus important succès, l'album As Day Follows Night. Plus direct que les précédents, l'album produit à Stockholm (Suède) par John Yttling (de Peter Bjorn and John) atteint la 5ème place en juillet 2009. Nommée cinq fois aux ARIA Awards, la chanteuse repart avec le trophée de « Chanteuse de l'année » fin novembre. Une nouvelle tournée nord-américaine et européenne la consacre hors de son pays. Alors que son troisième album arrive en France en mars 2010, Sarah Blasko se produit au festival Les Femmes s'en mêlent.

Dès la tournée achevée, Sarah Blasko retourne à l'écriture de nouvelles chansons qu'elle enregistre et produit elle-même en Suède avec un orchestre de 52 musiciens. Paru en Australie en octobre 2012, ce quatrième opus baptisé I Awake génère des critiques très enthousiastes avant son lancement en Europe en avril 2013. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page