Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Sarasate: Music for Violin and Orchestra, Vol. 4
 
Agrandissez cette image
 

Sarasate: Music for Violin and Orchestra, Vol. 4

1 octobre 2013 | Format : MP3

EUR 7,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 7,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
1
5:02
2
5:55
3
10:31
4
12:34
5
6:45
6
9:33
7
11:17
8
5:01


Détails sur le produit

  • Performers: Navarre Symphony Orchestra, Tianwa Yang, Ernest Martinez Izquierdo
  • Conductors: Ernest Martinez Izquierdo
  • Date de sortie d'origine : 1 octobre 2013
  • Label: Naxos
  • Copyright: (C) 2013 Naxos
  • Durée totale: 1:06:38
  • Genres:
  • ASIN: B00HTXW6US
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 100.886 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michel Malle on 2 décembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Pablo de Sarasate fait partie de ces virtuoses compositeurs qui ont écrit essentiellement pour leur instrument. Un ostracisme les affectent souvent, comme si le fait de n'écrire que dans un genre musical impliquait un musicien médiocre. Dans ce cas Chopin serait médiocre, ainsi que Paganini et combien d'autres. Si bien que Sarasate a fait longtemps partie des célèbres inconnus dont tout mélomane amateur de violon connaissait les fameux "Airs bohémiens", tout en se demandant comment un auteur, qui semble n'avoir écrit qu'un morceau peut avoir atteint une telle perfection du premier coup, et comment il s'est arrêté après une telle réussite. Mais non, ce n'était que l'arbre qui cache la forêt. Les huit disques (quatre avec piano, quatre avec orchestre) de l'intégrale jouée par la prodigieuse (enregistrement des caprices de Paganini à 14 ans !) autant que subtile violoniste chinoise nommée Yang rendent justice à ce compositeur merveilleusement inventif dans le domaine du violon virtuose. Comme pour la musique de chambre de Paganini, ou ses variations sur des thèmes célèbres (variations Barucaba par exemple)la virtuosité n'est pas ici un accès de bravoure propre à surprendre le public, comme un acteur moderne qui montre sa belle musculature dans une séquence de film ; la virtuosité est l’essence même de cette musique, elle lui est aussi naturelle que la virtuosité acrobatique du vol de l'hirondelle.Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
Pablo de Sarasate fait partie de ces virtuoses compositeurs qui ont écrit essentiellement pour leur instrument. Un ostracisme les affectent souvent, comme si le fait de n'écrire que dans un genre musical impliquait un musicien médiocre. Dans ce cas Chopin serait médiocre, ainsi que Paganini et combien d'autres. Si bien que Sarasate a fait longtemps partie des célèbres inconnus dont tout mélomane amateur de violon connaissait les fameux "Airs bohémiens", tout en se demandant comment un auteur, qui semble n'avoir écrit qu'un morceau peut avoir atteint une telle perfection du premier coup, et comment il s'est arrêté après une telle réussite. Mais non, ce n'était que l'arbre qui cache la forêt. Les huit disques (quatre avec piano, quatre avec orchestre) de l'intégrale jouée par la prodigieuse (enregistrement des caprices de Paganini à 14 ans !) autant que subtile violoniste chinoise nommée Yang rendent justice à ce compositeur merveilleusement inventif dans le domaine du violon virtuose. Comme pour la musique de chambre de Paganini, ou ses variations sur des thèmes célèbres (variations Barucaba par exemple)la virtuosité n'est pas ici un accès de bravoure propre à surprendre le public, comme un acteur moderne qui montre sa belle musculature dans une séquence de film ; la virtuosité est l’essence même de cette musique, elle lui est aussi naturelle que la virtuosité acrobatique du vol de l'hirondelle.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher