undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles66
3,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 mars 2013
Je suis un peu stupéfaite de voir tant d'amateurs d'Elizabeth George (dont je suis aussi très fan) lui tirer dessus à boulets rouges parce qu'elle a écrit un roman pour ados... en s'adressant à des ados !
Certes, l'éditeur a évité de le mentionner clairement pour de basses raisons marketing, mais la simple lecture de la quatrième de couverture ne laisse aucun doute à ce sujet et Amazon le classe bien en littérature jeunesse ! Car il s'agit d'un roman écrit pour les ados, et si je suis ravie d'y retrouver certaines thématiques sociales qui sont chères à l'auteur, je le suis tout autant que pour un livre qui s'adresse avant tout aux 12/16 ans il y ait moins de cynisme et de tristesse que dans ses (excellents par ailleurs) polars pour adultes.
Les personnages sont attachants, les "pouvoirs" intrigants, quelques thèmes de société se glissent sans lourdeur au milieu du suspens et mon seul regret vient du fait que toutes les intrigues sont loin d'être résolues et que ce tome finit sur un cliffhanger alors que la suite n'est pas encore parue.
Bref, un excellent bouquin ado/YA, qui devrait plaire aux jeunes amateurs tant de suspense que de romance et de fantastique léger, et devrait satisfaire également nombre d'amateurs de Musso ou Lévy.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juin 2013
Ne vous attendez pas à un E. George "classique", c'est un titre qui n'a rien à voir avec le reste des écrits de cet auteur et qui prouve qu'elle sait écrire autre chose.

C'est un livre typiquement à destination d'un public YA mais qui peut être apprécié par des adultes comme une lecture détente et de divertissement. On est même un peu loin du polar pour plonger dans un peu de fantastique. Il ne faut pas se sentir trahis par cette incursion dans un autre genre de l'auteur mais plutôt se dire que c'est un exercice de style réussi.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2013
Quelle déception en effet ! Je suis un fidèle lecteur d'Elisabeth GEORGE depuis ses débuts et je ne retrouve ni les aventures de Thomas LINLEY ni la qualité d'écriture de son auteure. A croire que quelqu'un d'autre a écrit ce bouquin. Dommage ! Il va falloir attendre le prochain ouvrage et découvrir enfin les nouvelles aventures de notre fidèle inspecteur de Scotland Yard.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2013
Mon Dieu , quelle volée de bois vert !Pas justifiée à mon sens . Il faut le lire " pour " ce qu'il est , sans à priori et sans être obnubilé par le nom de l'auteur . C'est un genre différent de ce qu'écrit habituellement E.George et le résultat est honorable . Le décor est bien campé , assez idyllique : c'est un espace fermé où tout se sait très vite et pétri de mystères et de non-dits . Les héros sont attachants et l'idée de départ , cette jeune fille dont la vie ( le mental) est parasitée par un don pour le moins gênant est très novateur . Là dessus se greffent des histoires d'amour-amitié et une intrigue policière à rebondissement : tous les ingrédients du succès sont là ; peut-être l'auteur pêche t-il encore un peu par maladresse dans un genre neuf pour elle et quelques longueurs ici et là qui gagneraient à être davantage synthétisées mais dans l'ensemble " Saratoga woods " reste une lecture de détente agréable .Essayez ...
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2014
Saratoga Woods est le premier tome de la tétralogie The Edge of Nowhere, rédigée par Elizabeth George et publiée par les Editions Presse de la Cité. Un premier tome dans le genre thriller, un peu lent à démarrer mais agréable à lire.

Notre héroïne, Becca King, de son vrai nom Hannah Armstrong, est une jeune fille presque ordinaire, à l’exception près qu’elle possède la capacité d’entendre des brides de vos pensées. C’est ainsi qu’elle découvre les mauvaises intentions de son beau-père. Obligée de fuir, Becca King se retrouve confiée aux bons soins d’une amie de confiance de sa mère, mais celle-ci ne se présentera jamais. Désormais, Becca ne peut plus compter que sur elle-même et, perdue dans ce petit village, elle va devoir reprendre une vie normale, en masquant sa véritable identité et son don. Malheureusement, un drame survient quelques temps après son arrivée…
Becca est une jeune fille courageuse, mature et droite. Elle réfléchit tout autant qu’elle fonce droit devant elle, guidée par son instinct. L’auteure a su bien doser son héroïne, en la rendant attachante et dotée d’une forte personnalité sans pour autant la rendre agaçante.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, même si certains m’ont moins plus de d’autres. Une des particularités de ce roman, est qu’il aborde l’histoire de différents points de vue, ce qui rend cela plus intéressant encore.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre. Peut-être parce que je l’ai commencé dans une période où je n’ai pas beaucoup lu, mais aussi, je pense, parce que l’intrigue est longue à démarrer. Ce premier tome souffre du défaut général des premiers tomes : il faut installer l’histoire, l’intrigue, les lieux… et ça met trop de temps et c’est un peu ennuyant. Mais, une fois ce cap passé, l’histoire devient beaucoup plus captivante.

L’intrigue est bien menée, installée dans une atmosphère mystérieuse. Les lieux où se déroule notre aventure ont quelque-chose de particuliers, notamment la forêt de Saratoga Woods. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a monté les lieux, cette aura de mystère qu’elle crée autour du village, l’ambiance qu’elle installe et ses descriptions précises qu’elle nous donne.

Cependant, j’ai trouvé que ce livre, au niveau de l’histoire, comportait deux petits défauts. Le premier est dans la superficialité de l’approche du don de Becca qui est clairement mis au second plan. C’est un point qui m’a un peu déçu car je ne le trouve pas assez approfondit quand bien même est-il très présent.
Le second réside dans le dénouement de l’intrigue que j’ai trouvé trop simple. On a une impression de « tout ça pour ça ? ». Un peu trop facile à mon goût mais bon, ça ne m’a pas pour autant empêché de dévorer la fin où le suspense est à son comble !

En conclusion

Malgré un début lent à démarrer, l’auteure nous dresse une intrigue sympathique et bien menée, dressée dans une ambiance mystérieuse avec des personnages bien construits. Une pointe de fantastique pour un thriller qui pose les bases d’une tétralogie plutôt prometteuse.
Je recommande ce livre à ceux qui aiment les thrillers fantastiques
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je connaissais l'auteur pour son autre série très connue, mais dont je n'ai lu qu'un ou deux titres. J'étais très curieuse de voir ce que cela pouvait donner en jeunesse.
Je dois reconnaître que j'ai été un peu déçue. Même si on retrouve un peu des petites choses qu'on aime, comme une intrigue bien menée, des personnages attachants et à la vie compliquée, et du suspens, je n'ai pas été emballée plus que ça.

Il y a quand même du positif, rassurez-vous, et je dois dire que la dernière partie du roman (et sa fin) m'a donné envie de lire le tome 2, donc c'est plutôt bon signe et encourageant.

On s'attache facilement à notre héroïne de 14 ans et on se laisse très vite entraîner dans l'histoire, dès le début.

Becca est une jeune fille courageuse et droite. Son don (elle perçoit les pensées des gens, qu'elle nomme murmures) l'a rendu forte, puisque comme on le découvre, ce n'est pas facile tous les jours. Surtout quand son beau-père se sert de ce don pour arnaquer les gens, et qu'elle découvre bien malgré elle qu'il est impliqué dans un crime. La fuite commence. Qui pourrait les aider, sa mère et elle, les protéger ? Comment dire à la police que la jeune fille a entendu son beau-père dire qu'il avait tué son associé, dans sa tête ? La mère et la fille ne peuvent compter que sur elles-mêmes.
Malheureusement, le plan tombe à l'eau très rapidement, et Becca se retrouve toute seule sur une île où elle ne connaît personne et sans moyen de joindre sa mère. Elle va pourtant s'en sortir et faire la connaissance de personnes aussi étranges que généreuses. Des personnes qui, comme elle le découvrira, ont toutes leurs propres démons à combattre, leur propres secrets...

Beaucoup de mystères tournent autour de cette île et de ses habitants, dont le dernier en date concerne le très beau jeune homme Derric qui a fait une chute très grave et se retrouve dans le coma. Est-il tombé tout seul, l'a-t-on poussé ? Pourquoi ?
Il semblerait que plusieurs personnes auraient des raisons de le faire, et Becca va tout tenter pour le découvrir, tout en essayant de protéger son propre secret.

Pourtant, même si l'histoire est intéressante et les personnages attachants dès le début, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs. Ce qui m'a gêné dans une bonne partie de ma lecture. Je me suis parfois ennuyée, et j'ai trouvé qu'il y avait trop de descriptions, ce qui cassait le rythme.

Autre chose : le fait qu'on change régulièrement de point de vue. Même si ça donne une certaine cadence au récit, j'ai trouvé ici que ça désavantageait surtout l'histoire et notre implication émotionnel en tant que lecteur.

Heureusement, l'intérêt qu'on porte à l'intrigue reprend le dessus au bout d'un moment, et nous aide à enchaîner.
La fin est vraiment bien et émouvante, et surtout relève un peu le niveau, nous laissant présager un second tome intéressant !

En bref, une intrigue sympa mêlant surnaturel et suspens, à découvrir !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Décevant, je n'ai pas d'autres mots. Je ne suis pas la seule à l'écrire, mais que dire d'autres ! Je suis aussi une lectrice fidèle d'E. George. De son écriture, de la construction de ses romans, la psychologie excellente de ses personnages.
Mais avec ce dernier livre, dès les premières pages, je me suis demandé dans quel mauvais roman j'étais tombée. Mal écrit, il faut le dire. Et avec des situations tirés par les cheveux..Jje ne comprends pas et soupconne que E. George ne soit pas l'auteur de cet ouvrage. je le lui souhaite d'ailleurs...
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2013
je suis depuis des années une fidèle des romans policiers d'E. George : quelle mouche l"a donc piquée " pour commettre " ( il n'y a pas d'autre terme )quelque chose d'aussi affligeant ? on dirait une " mauvaise " copie d'un roman pour adolescents ( et encore ! )il faudra du temps avant que je me décide à lire un autre de ses romans ! Nelly
22 commentaires|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2013
Je ne suis pas une ado, mais j'ai lu ce roman qui est tout aussi prenant que ceux qu'elle a écrit pour adultes. Les descriptions des paysages sont magnifiques. On voyage dans une île avec une intrigue qui donne envie de lire la suite, même pour une adulte.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2013
Plus habituée à nous servir une nouvelle enquête de son duo britannique favori, Elizabeth George a décidé de mettre Linley et Havers en congé afin de s'essayer à un tout autre genre : la littérature pour ados.

Il en est ressorti un livre accrocheur au suspense bien présent, où les protagonistes (ados et adultes) semblent dissimuler une grande part de mystère.

Captivée, j'ai enchaîné les chapitres avec avidité pour en arriver à une fin un peu décevante qui laisse présager une suite...

Etant donné que ce livre m'a été prêté, j'attendrai la sortie de la version poche du tome 2 et ce n'est pas demain la veille.

Dommage Dame Elizabeth, pourquoi faire languir vos lecteurs de la sorte ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,99 €
13,99 €